fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 14 au 19 avril

Tour d’horizon de l’actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 14 au 19 avril.

Didier Bras

Publié

le

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 14 au 19 avril

Afrique

>Bénin

La présidentielle du dimanche 11 avril devrait se traduire par la reconduction de Patrice Talon dès le premier tour. Le président sortant, qui était opposé à deux candidats quasi-inconnus et proches de son parti, est pourtant régulièrement mis en cause pour sa dérive autoritaire. Les manifestations de défiance à son égard, les 6 et 9 avril dans le nord et le centre du pays, se sont soldées par la mort d’au moins trois personnes dans les villes de Savè et Bantè (département des Collines, au centre du Bénin). Les résultats provisoires (attendus entre le 13 et le 15 avril) et définitifs (entre le 20 et le 25 avril) pourraient donner lieu à de nouveaux troubles, particulièrement dans les régions où l’opposition est la plus vive, comme à Parakou (grande ville du centre du pays) ou encore à Tchaourou, commune d’origine de Boni Yayi, ancien président de 2006 à 2016.

>Tchad

Même épilogue attendu dans ce pays d’Afrique centrale avec la réélection quasi certaine d’Idriss Déby, en poste depuis 1990. Ce scrutin du 11 avril a été entouré par un déploiement massif des forces de sécurité pour prévenir de possibles troubles, l’opposition tchadienne ayant appelé au boycott de cette élection. Les résultats provisoires devraient être communiqués le 25 avril, avant une validation définitive le 15 mai.

>Région

Plusieurs pays du continent sont confrontés à une hausse notable des incidents sécuritaires. Dans cette séquence non exhaustive, de nouveaux épisodes violents ont ainsi été rapportés en Afrique de l’Est, dans le nord du Kenya et dans certaines zones rurales d’Éthiopie. La situation sécuritaire demeure aussi instable au Burkina Faso et dans les régions anglophones du Cameroun. Au Nigeria voisin, une série d’attaques contre des infrastructures et des personnels de sécurité a eu lieu le 5 avril dans le sud-est du pays, provoquant l’évasion de plus de 1800 détenus de la prison d’Owerri. Si les autorités ont pour l’occasion mis en cause le groupe séparatiste du Peuple indigène du Biafra (IPOB), ces derniers événements indiquent de manière plus générale une tendance à l’essor de ces groupes séparatistes dans l’ensemble du Nigeria.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

>Arabie Saoudite

Le territoire saoudien reste la cible régulière de tirs de missiles émanant des rebelles yéménites houtis. Le 12 avril, ces derniers ont annoncé avoir lancé au moins 17 drones et missiles sur différentes cibles saoudiennes, notamment vers des installations pétrolières de la ville portuaire de Djeddah, au bord de la mer Rouge, ainsi qu’à Jubail, à l’est du pays, sur le golfe Persique. Cette pression exercée par les groupe houtis – qui dénoncent le soutien affiché des autorités saoudiennes en faveur du président yéménite Abdrabbo Mansour Hadi – reste donc patente, même si la grande majorité de ces projectiles est interceptée par le système de défense aérien saoudien.

Amériques

>Equateur

Le conservateur Guillermo Lasso a remporté le second tour de la présidentielle du 11 avril avec 52,4% des votes exprimés face au socialiste Andrés Arauz (47,6%) qui était soutenu par l’ancien président Rafael Correa (de 2007 à 2017). Pour sa part, le candidat écologiste et indigéniste Yaku Pérez, qui contestait sa très courte défaite à l’issue du premier tour, avait appelé au vote nul et pourrait rassembler prochainement ses partisans pour de nouveaux mouvements de contestation.

>Etats-Unis

À Minneapolis, en marge du procès du policier Derek Chauvin impliqué dans la mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai 2020, de nouvelles manifestations ont éclaté le 11 avril après la mort d’un jeune homme noir abattu la veille par les forces de l’ordre dans la banlieue de cette ville du Minnesota. Ce nouvel épisode est de nature à raviver les importantes tensions autour des problèmes du racisme et des violences policières aux États-Unis.

>Haïti

Un groupe de dix personnes comptant sept religieux, dont deux catholiques français, a été enlevé le dimanche 11 avril dans le quartier de Croix-des-Bouquets, près de Port-au-Prince. La situation sécuritaire extrêmement sensible au sein de la capitale haïtienne est incarnée par la présence de plusieurs bandes criminelles qui se livrent régulièrement à des enlèvements afin d’exiger des rançons.

>Pérou

Le premier tour du scrutin présidentiel du 11 avril n’a permis à aucun candidat d’obtenir la majorité des voix. À l’heure où nous publions, le second tour attendu le 6 juin prochain devrait opposer Pedro Castillo, représentant de la gauche radicale, à Keiko Fujimori, candidate de la droite populiste et fille de l’ancien président Alberto Fujimori, à la tête du Chili entre 1990 et 2000.

Asie-Pacifique

>Birmanie (Myanmar)

Le très lourd bilan de la répression militaire depuis le putsch du 1er février fait état d’un bilan d’au moins 700 morts et plus de 3000 arrestations. La résistance populaire continue pourtant de se mobiliser en dépit de la stratégie des forces de l’ordre qui semble maintenant cibler les lieux de la résistance de manière aléatoire dans l’ensemble du pays. Dans la ville de Bago (ou Pégou), à 80 km au nord-est de Rangoun, des affrontements ont fait au moins 82 morts ces derniers jours et d’autres heurts ont été constatés dans les régions rurales de l’est et du nord du pays. Des bombes artisanales ont également fait de nombreux dégâts matériels dans des villes symboles de la contestation initiale, telles que Rangoun, Mandalay et la capitale Naypyidaw.

>Région

Le Nouvel An bouddhiste est célébré dans de nombreux pays asiatiques entre le 13 et le avril. Les différents contextes sanitaires viennent néanmoins limiter les possibilités de déplacement entre les pays. Tout voyage suppose ainsi de s’assurer de la disponibilité des vols et de prendre en compte les mesures restrictives instaurées dans les lieux de transit et de destination.

Europe

>Espagne

La prolongation de seize mois de la peine infligée au rappeur catalan Pablo Hasél – dont l’incarcération en février dernier avait provoqué des manifestations dans de nombreuses villes espagnoles – ainsi que l’incertitude qui continue de prévaloir autour de la formation d’un gouvernement dans la communauté autonome de Catalogne pourraient susciter de nouveaux rassemblements spontanés, en écho aux élections prévues le 4 mai prochain dans la communauté de Madrid, symbole du gouvernement central.

>Irlande du Nord

Les conséquences du Brexit font ressurgir les anciennes tensions entre les unionistes (attachés au maintien au sein du Royaume-Uni) et les républicains (favorables à une Irlande réunifiée), à l’image des émeutes qui ont cours depuis le 29 mars à Belfast sur fond de voitures incendiées, de jets de briques et de cocktails Molotov. Cette tension est aussi exacerbée par la décision rendue le 30 avril de ne pas poursuivre 24 membres du Sinn Féin (parti républicain actif en République d’Irlande et en Irlande du Nord qui prône la réunification nationale) ayant participé aux funérailles d’un ancien dirigeant de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) en faisant fi des restrictions sanitaires. Le 10 avril, l’anniversaire de l’accord du «Vendredi Saint», qui avait mis fin en 1998 à une période de près de trente années de conflit, a également été prétexte à de nouveaux affrontements.

Monde

Le Ramadan et les contraintes du Covid. Pour la deuxième année consécutive, les fidèles musulmans fêteront le Ramadan dans le monde – cette année entre le 13 avril et le 13 mai avec quelques sensibles variations selon les pays – en tenant compte des mesures spécifiques locales édictées dans la lutte contre la pandémie. Au-delà, il convient de rappeler que cette période religieuse est aussi sensible en termes sécuritaires dans des pays ou sévissent de manière récurrente des militants extrémistes.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 14 au 19 avril -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR