fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Tourisme : les pays qui s’ouvrent aux voyageurs vaccinés

L’Estonie, la Grèce, L’Équateur ou la Thaïlande… de plus en plus de pays ouvrent leurs frontières aux touristes vaccinés. Tour d’horizon des destinations qui ont sauté le pas, ou qui s’apprêtent à le faire.

Martin Rigaud-Pezzoni

Publié

le

Les pays qui s’ouvrent aux voyageurs vaccinés

La pandémie continue de faire des ravages à travers le monde près d’un an et demi après son apparition. Pourtant, plusieurs pays ont fait le choix d’assouplir les conditions d’entrée des voyageurs vaccinés en vue de la prochaine saison touristique. Une dizaine de destinations ont notamment supprimé la période d’isolement, qui reste un frein majeur à la mobilité internationale.

Les touristes vaccinés exonérés de quarantaine

L’Estonie est l’une des premières destinations au monde à avoir réouvert ses portes aux voyageurs du monde entier. Ces derniers ne seront soumis à aucune quarantaine s’ils sont vaccinés contre le Covid-19. Les autorités estoniennes ont précisé que le certificat de vaccination doit obligatoirement être traduit dans la langue locale, en russe ou bien en anglais.

Le cas estonien est loin d’être une exception sur le continent européen. La Géorgie et la Roumanie ont également exempté d’isolement les touristes vaccinés. La seconde dose doit avoir été administrée dix jours avant l’entrée sur le territoire. La Pologne, quant à elle, admet sans quarantaine les voyageurs de l’espace Schengen ayant reçu des vaccins certifiés par l’Union européenne.

D’autres pays autorisent l’entrée sur leur territoire aux ressortissants étrangers immunisés et munis d’un test PCR négatif. Dans ces conditions, la quarantaine n’est pas imposée aux voyageurs. C’est le cas des Seychelles qui a été le premier pays à rouvrir ses frontières aux touristes vaccinés le 25 mars dernier. Il suffit d’un test PCR négatif de moins de 72 heures pour entrer sur l’archipel.

Le gouvernement croate demande à ses voyageurs un résultat négatif de moins de 48 heures. Les touristes étrangers peuvent se rendre en Croatie s’ils ont été guéris du Covid ou qu’ils ont été testés positif entre 6 mois et onze jours avant d’entrer sur le territoire. Cette période est censée correspondre à la durée d’immunité face au coronavirus. De son côté, le Liban exige un test négatif effectué 96 heures avant l’entrée sur le territoire.

L’Equateur adopte une stratégie similaire. Malgré la suppression de la quarantaine, le pays d’Amérique latine a choisi de conserver le test PCR négatif à effectuer 72 heures avant l’arrivée. Les voyageurs qui sont positifs au PCR, qui n’ont aucun symptôme et qui ont déjà eu le Covid-19 il y a plus d’un mois sont autorisés à franchir la frontière. Il leur faudra seulement un certificat médical garantissant leur bonne santé.

Ces pays prêts à alléger leurs mesures sanitaires

Pays modèle en Europe, l’Islande a ouvert le 18 mars ses frontières aux touristes qui sont vaccinés ou guéris du Covid. Mais ce n’est qu’à partir du 1er mai que les voyageurs en provenance de l’Union européenne seront exemptés de toutes restrictions frontalières. Pour ces touristes, il n’y aura plus de quarantaine ou de test PCR à fournir, mais un certificat de vaccination. Ce dernier devra être en islandais, anglais, danois, norvégien ou suédois.

Alors que la situation épidémiologique est loin d’être au beau fixe, la Grèce a fixé la date du 14 mai pour le retour des touristes étrangers sur son territoire. Le gouvernement grec avait déjà levé fin mars l’obligation de quarantaine des voyageurs israéliens vaccinés. Les touristes étrangers devront avoir été vaccinés, guéris du Covid ou bien présenter un test négatif. Le ministre du Tourisme, Harry Theoharis, a ajouté que « tous les touristes seront soumis à des tests aléatoires ».

Enfin, la Thaïlande prévoit d’autoriser à partir du 1er juillet les touristes vaccinés à se rendre dans certaines provinces sans être obligés de rester en quarantaine. Ce dispositif test comprend les principales destinations touristiques, telles que Phuket ou Pattaya. Les voyageurs devront présenter un test négatif et télécharger une application mobile de suivi sanitaire.

Tout comme l’Islande, la Grèce ou la Thaïlande, de nombreux pays se disent prêt à assouplir leurs procédures afin d’accueillir les voyageurs dans les meilleures conditions cet été. C’est notamment le cas de l’Espagne, du Portugal ou de l’Italie qui sont dépendants du secteur touristique. Pour le moment, rien n’a été définitivement acté dans ces trois pays.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR