fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Coût de la vie : le classement bouleversé par le Covid-19

La 27e enquête internationale Mercer 2021 sur le coût de la vie et du logement pour les expatriés propose un palmarès inédit.

Publié

le

Coût de la vie : le classement bouleversé par le Covid-19

Pour la première fois, la ville d’Achgabat au Turkménistan occupe la première place des villes les plus chères pour les expatriés, reléguant Hong Kong en seconde position. Beyrouth est troisième, gagnant 42 places dans le classement en raison d’une grave dépression économique due à la plus grande crise financière de l’histoire du pays, aggravée par la pandémie de Covid-19 et l’explosion du port de Beyrouth en août 2020. Tokyo et Zurich perdent chacune une place, passant respectivement de la troisième et de la quatrième à la quatrième et à la cinquième position. En Asie, Shanghai se classe sixième, gagnant une place par rapport à l’année dernière. Singapour est passée de la cinquième à la septième place. Les autres villes figurant dans le top 10 des villes les plus coûteuses sont Genève (8e), Pékin (9e) et Berne (10e).

Les États-Unis en recul

« Le coût de la vie a toujours été un facteur de planification de la mobilité internationale, mais la pandémie a ajouté une toute nouvelle couche de complexité, ainsi que des implications durables liées à la santé et à la sécurité des salariés, au télétravail et aux politiques de flexibilité, entre autres considérations », commente Ilya Bonic, responsable de la stratégie chez Mercer. « Alors que les organisations repensent leurs stratégies en matière de talents et de mobilité, des données précises et transparentes sont essentielles pour rémunérer équitablement les salariés pour tous les types de missions. » Les villes des États-Unis reculent dans le classement de cette année, principalement en raison des fluctuations monétaires observées entre mars 2020 et mars 2021, malgré l’inflation croissante des biens et services dans le pays.

Paris en hausse

New York (14e) est la ville la plus chère des États-Unis, même si elle perd huit places par rapport à l’année dernière, suivie de Los Angeles (20e), San Francisco (25e), Honolulu (43e) et Chicago (45e).

Dans le bas du classement, parmi les villes les moins chères au monde figurent Bichkek (209e), Lusaka (208e), Tbilissi (207e) et Tunis (206e). En Europe, trois villes figurent dans le top 10 des villes les plus chères : 5e au classement mondial, Zurich reste la ville européenne la plus chère, suivie de Genève (8e) qui gagne une place par rapport à 2020, et de Berne (10e). En France, Paris gagne 17 places et passe de la 50e à la 33e position dans le palmarès.

Aller plus loin

Le classement Mercer sur le coût de la vie et du logement 2021

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR