fbpx
Suivez nous sur

Nos partenaires

Une journée dont vous êtes le héros à Sherbrooke, au Québec

Vous rêvez d’un projet de vie au Québec? Mais où exactement – c’est si vaste… Voici une invitation à vivre Sherbrooke le temps d’une journée dont vous serez le héros.

Publié

le

Une journée dont vous êtes le héros à Sherbrooke, au Québec

Rapide survol avant de partir : Sherbrooke est la 6e plus grande ville de la Belle Province (près de 175 000 habitants, 300 000 dans la grande région autour), capitale de la région des Cantons-de-l’Est, située au sud-est. C’est d’ailleurs là un premier atout : on y retrouve l’équilibre parfait entre dynamisme urbain et tranquillité de la nature.

Votre mission maintenant : choisir un des deux profils, puis découvrir ce qu’il y a de beau – et de bon – à #sherbylove!

L’employé.e fana de plein air

7h30 du mat. On prend le petit-déj en famille, avec notre ado : espresso et discussion sur les plans de rando du prochain week-end, ça commence bien la journée! Il y a tellement de sentiers à proximité que c’est un débat familial chaque fois. 😉

8h. L’ado file à l’arrêt d’autobus au coin de la rue, direction la fac de génie où il termine une session d’études avant de faire un 2e stage dans une entreprise qui risque fort de le recruter ensuite. Il aurait très bien pu choisir une autre avenue, puisqu’avec 2 universités (Université de Sherbrooke et Bishop’s University) et 4 collèges (équivalent DUT ou bac+2) sur son territoire, c’est l’embarras du choix en matière de possibilités d’études autant en français qu’en anglais – on peut d’ailleurs y étudier dans les deux langues, du primaire à l’université. Sans parler que le système d’éducation est public et gratuit aux niveaux primaire, secondaire (le collège) et collégial (lycée et bac+2) au Québec. Quant aux frais de scolarité universitaires, ils sont parmi les plus bas en Amérique du Nord.

Campus principal de l’Université de Sherbrooke

Campus principal de l’Université de Sherbrooke

8h10. À mon tour de filer! J’enfourche mon vélo, direction boulot, via le réseau de 153 km de pistes cyclables qui sillonnent la ville. Une balade d’une quinzaine de minutes à la fois énergisante et reposante pour attaquer la journée au bureau.

8h30. Je salue les collègues – nous sommes une trentaine à travailler – ou télétravailler – pour cette boite vraiment chouette du secteur des technologies de l’information de la #SherbyValley. J’y évolue depuis un an à peine, et des possibilités d’avancement se présentent déjà! C’est motivant, tout comme les projets sur lesquels je collabore et les valeurs d’entreprise qui s’incarnent au quotidien.

12h. Déjà l’heure de casser la croûte – un délicieux sandwich attrapé sur le trajet vélo à la boulangerie du quartier! Et comme c’est toujours meilleur en bonne compagnie, on se rassemble dehors avec quelques collègues autour de la table à pique-nique. Fidèles à nos habitudes, on poursuit la conversation en faisant un tour à pied du lac des Nations qui s’étire au bas du mont Bellevue – oui, oui, deux attraits naturels en plein cœur de la ville! On peut même skier en pleine ville!

Promenade du Lac-des-Nations

Promenade du Lac-des-Nations

13h15. De retour au bureau… avec un peu de retard. Mais aucune inquiétude : ce n’est pas le genre de situation qui fait tiquer le patron. Ce qui lui importe, c’est le travail bien fait, l’esprit d’équipe, le sens de l’innovation, sans oublier la conciliation travail-famille, entre autres.

16h35. Déjà la fin de la journée au boulot! Je reprends le vélo pour quelques kilomètres seulement : à l’invitation du club social, on passe en mode apéro sur une terrasse du centro – le centre-ville comme on l’appelle ici.

Festival au centre-ville (© Simon Duquette)

Festival au centre-ville (© Simon Duquette)

19h. Je passe d’une terrasse à une autre – celle de la maison, où je rejoins la famille. C’est toujours agréable de s’y retrouver : nous avons fait quelques aménagements cet été, et je dois dire que la grande cour arrière a un petit air de paradis, rien de moins! On se plait d’ailleurs tout aussi bien à l’intérieur, dans notre grande maison sur deux étages – on ne se marche pas sur les pieds! Tout ça à un prix en deçà de la plupart des grandes villes québécoises. For me, formidable!

L’entrepreneur.e innovant.e

7h40. Je monte dans la voiture après avoir pris le petit-déj en tête-à-tête et feuilleté (virtuellement) les nouvelles du jour. Pour être d’attaque, je fais un arrêt café à une brûlerie locale – un tout petit détour que je me paie souvent parce que j’ai le temps : ici, pas d’embouteillage!

8h. Déjà au travail! Je fais ma tournée matinale, pour saluer ceux et celles qui viennent aussi d’arriver, prendre quelques nouvelles par-ci par-là…

8h15. À l’agenda aujourd’hui : stratégie d’exportation, innovation… et sûrement quelques imprévus comme il en arrive toujours quand on dirige une entreprise. Heureusement, j’aime cette adrénaline et je peux compter sur une équipe de direction compétente et passionnée, qui allie expérience et jeunesse. Ce n’est d’ailleurs pas la relève qui manque ici : Sherbrooke est une ville étudiante d’importance qui produit en continu un intéressant bassin de talents.

Les ressources humaines sont d’ailleurs un des aspects pour lesquels j’ai pu compter sur le soutien de Sherbrooke Innopole, l’organisme de développement économique dédié aux secteurs industriel et technologique, plus précisément ce qu’ils appellent les cinq filières-clés : Industrie manufacturière et fabrication de pointe, Technologies de l’information, Technologies propres, Sciences de la vie et Micro-nanotechnologies, qui rassemblent près de 700 entreprises, de la startup à la PME jusqu’à la multinationale. Elles ont choisi le bon endroit : Sherbrooke figure dans le top 20 des Canada’s Best Locations 2021, selon le magazine américain Site Selection.

Une partie du Parc industriel régional. Sherbrooke compte 5 parcs industriels, 2 parcs scientifiques et 1 parc technologique.

Une partie du Parc industriel régional. Sherbrooke compte 5 parcs industriels, 2 parcs scientifiques et 1 parc technologique.

Je me souviens : tout a commencé par leur programme d’accompagnement à l’implantation en Amérique du Nord, qui a permis de valider le marché pour la technologie que ma startup avait conçue outre-mer, puis le programme de soft landing, qui a justement contribué à un atterrissage d’affaires en douceur à Sherbrooke. C’était il y a cinq ans déjà. Depuis, les choses se sont développées à vitesse grand V : le prototype a été raffiné, nous avons démontré son efficacité sur le terrain, nous sommes passés en mode production, et nous voilà maintenant à établir des plans pour percer l’immense marché américain. C’est la porte d’à côté – à 30 minutes de Sherbrooke – mais il faut s’y préparer adéquatement. Et c’est justement ce qu’on discutera pendant les premiers meetings de la journée!

11h30. Le temps de survoler mes courriels, de répondre aux questions urgentes de mon bras droit, et je file à mon dîner d’affaires à une bonne table – il y en a plusieurs en ville, tout comme les microbrasseries d’ailleurs.

Attablés au centre-ville

Attablés au centre-ville

13h30. De retour pour un après-midi où nous discuterons d’un nouveau projet de R-D avec des partenaires institutionnels. C’est là, un autre point fort de Sherbrooke : c’est une ville d’innovation et de collaboration, où les maillages industrie-université/collègue sont non seulement encouragés, mais fructueux. C’est d’ailleurs le 2e partenariat de recherche collaborative que nous démarrons avec le soutien de financement public, cette fois dans une optique d’économie circulaire – un modèle fortement encouragé et facilité localement.

17h30. C’est bon, je ferme les livres pour aujourd’hui. Je vais rejoindre ma douce moitié à une – autre – bonne table, avant de filer voir un concert de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke. J’avoue : nous sommes friands de culture, et l’offre est variée ici : galeries d’art, musées, festivals de musique, festivals gourmands, salles de spectacle, cinémas, et même le plus grand circuit de murale trompe-l’œil en Amérique du Nord!

Une des murales trompe-l’œil

Une des murales trompe-l’œil

> Pour en savoir plus

Sherbrooke Innopole
Ville de Sherbrooke
Destination Sherbrooke
Journées Québec

> Médias locaux

La Tribune
Radio-Canada Estrie
107,7 FM Estrie26

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR