fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

foyers épidémiques, clusters

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 267 millions de personnes contaminées

Plus de 5,27 millions de décès

Afrique

Sur le continent africain, comme ailleurs, les mesures restrictives et les fermetures de frontières s’organisent autour de la panique que répand le nouveau variant du coronavirus nommé “Omicron“… Bien qu’apparemment très contagieux et davantage capable de contourner l’immunité acquise par une première infection que les variants précédents, le nombre de décès qu’il entraîne paraît très limité. Neuf pays d’Afrique australe où ce variant est présent ont pourtant été classés par la France parmi la nouvelle catégorie “rouge écarlate »* : l’Afrique du Sud, le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe (l’île Maurice qui faisait partie de cette liste vient de repasser en “rouge“). (*Pays « rouge écarlate » : circulation particulièrement active du virus et/ou découverte d’un variant susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire.)

En Afrique du Sud, où Omicron est présent, la courbe des contaminations au Covid-19 repart en flèche (mais pas celle des décès…) et le pays se prépare à une hausse des hospitalisations. Le président sud-africain appelle la population à se faire vacciner et, depuis l’apparition du nouveau variant, le gouvernement réfléchit à rendre la vaccination obligatoire (quelques entreprises privées l’impose déjà à leur personnel). Des centres de vaccination ouvrent partout à travers le pays, actuellement environ 25% de la population d’Afrique du Sud est immunisée. Bien que le variant Omicron soit également présent au Botswana (il y aurait même été découvert), le nombre de cas recensés reste apparemment stable. Les taux d’incidence sont en légère hausse au Zimbabwe, en Eswatini, et au Malawi. Et, pour l’instant, la Namibie, la Zambie, le Mozambique ou encore le Kenya ne connaissent également qu’une assez faible reprise de la circulation du virus (d’après les chiffres communiqués).

Face au Mozambique, dans l’Océan Indien, la pandémie préoccupe à nouveau les services de santé de Madagascar. Depuis le 8 décembre, les ressortissants français installés à Madagascar âgés de 12 à 21 ans, qui n’ont jamais été vaccinés, peuvent se renseigner auprès de l’Ambassade de France et se faire vacciner. Les adultes de plus de 18 ans qui ont déjà été vaccinés pourront recevoir une seconde dose, ou une troisième, suivant les cas. Cette campagne, lancée à Antananarivo, va s’étendre aux autres grandes villes malgaches. À la Réunion, la circulation du Covid-19  s’intensifie également. Les discothèques devront fermer à partir du 10 décembre et d’autres mesures sont renforcées. L’île Maurice, qui avait été classée en “rouge écarlate“ par les autorités françaises à cause du variant Omicron, est repassée en “rouge“ depuis le 7 décembre. Les voyages depuis la France sont donc à nouveau autorisés pour les personnes vaccinées. Il faut simplement justifier d’un schéma vaccinal complet de plus de 14 jours, et fournir un test PCR négatif (un test doit être également fourni pour le retour en France). Un motif impérieux reste obligatoire pour les personnes non vaccinées. 

L’Ouganda, où la situation sanitaire était plutôt stable, a annoncé le 7 décembre, avoir détecté des contaminations au variant Omicron chez une dizaine de voyageurs arrivant de cinq pays différents (2% des Ougandais sont entièrement immunisés). La République démocratique du Congo (RDC) dont le gouvernement traverse des moments troubles (accusation de corruption au sommet de l’état, etc.) paraît avoir d’autres priorités que la vaccination anti-Covid, qui demeure très peu prisée. Pourtant, l’épidémie semble reprendre un peu d’ampleur dans le pays et, face à la menace du variant Omicron, des patrouilles mixtes police-armée font, depuis le 5 décembre, observer le couvre-feu qui s’étend de 23h à 4h du matin. La plupart des rassemblements sont soit restreints (avec une jauge à 50%) soit interdits … Au Cameroun, la courbe épidémique est aussi en légère hausse, mais la vaccination ne remporte pas non plus un franc succès auprès des camerounais. Une hausse des cas est également signalée au Tchad ansi qu’au Soudan, par contre les chiffres sont en baisse au Soudan du Sud et en Ethiopie (d’après les chiffres communiqués par les états).

Au Niger, pays relativement épargné par le coronavirus, l’épidémie recule encore. La campagne de vaccination lancée fin mars attire peu de monde. Au Nigeria, la vaccination obligatoire a été décrétée pour tous les fonctionnaires. Cette décision du gouvernement intervient alors que trois cas du variant Omicron ont été confirmés dans le pays. Au Nigeria, le taux d’incidence augmente légèrement et le scepticisme vis à vis des vaccins reste important. Au Ghana également, une augmentation de la circulation du virus est constatée et le vaccin anti-Covid est devenu obligatoire pour tous les fonctionnaires, personnels de santé, les agents de la sécurité et les enseignants.  Quelques cas du variant Omicron ont été enregistrés dans le pays. Le Sénégal annonce aussi la découverte de quelques cas de ce nouvel “ennemi“…

En Algérie, l’épidémie qui paraissait sous contrôle semble prendre des proportions inquiétantes dans les établissements scolaires. Les vacances d’hiver vont débuter une semaine plus tôt (elles dureront 3 semaines au lieu de 2) et une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19 va être organisée au profit des enseignants et des travailleurs de l’éducation nationale. L’extension de l’utilisation du passe-sanitaire est envisagée… la situation sanitaire reste stable en Tunisie (dans les hôpitaux et au niveau du nombre de décès), malgré une hausse du nombre de contaminations et la menace du variant Omicron. À partir du 22 décembre, le pass vaccinal sera exigé dans “les structures relevant de l’Etat, les collectivités locales et les instances, ainsi que dans tous les établissements publics et les établissements éducatifs et universitaires et de formation professionnelle“. La vaccination des enfants est à l’étude. Le Maroc, qui face à la propagation du variant Omicron avait clos hermétiquement ses frontières pour deux semaines, ne prolongera pas la durée de cette fermeture au-delà du lundi 13 décembre. Par ailleurs, les autorités du royaume appellent les marocains à adhérer plus nombreux à la vaccination et ont pris la décision d’interdire tous les festivals et manifestations culturelles et artistiques à travers le pays. Le communiqué du gouvernement à ce sujet ne précise ni la date d’entrée en vigueur de l’interdiction, ni le type de manifestations culturelles et artistiques concernées.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada le variant Omicron du coronavirus a également été détecté chez deux personnes ayant récemment voyagé au Nigeria. Le nombre de cas est en hausse, des mesures restrictives sont toujours en vigueur dans la plupart des régions. Depuis le 1er décembre, face à l’apparition du nouveau variant, le Canada a décidé de durcir les conditions d’entrée sur son territoire. Dorénavant, tous les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent par voie aérienne en provenance de pays autres que les États-Unis sont soumis à un test de dépistage, et doivent se placer en quarantaine dans l’attente du résultat. Au Canada, presque 77% de la population est entièrement vaccinée. Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien.

Aux États-Unis, le nombre de contaminations reste préoccupant et le pays présente la moyenne quotidienne de nouveaux décès la plus élevée dans le monde. Cette semaine, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont déconseillé aux Américains de se rendre en France, alors que plusieurs cas du variant Omicron ont déjà été découverts aux États-Unis (dans plus d’une quinzaine d’États). Par ailleurs, le maire de New York a annoncé que l’obligation vaccinale pour tous les employés du secteur privé entrerait en vigueur le 27 décembre prochain. À New-York également, à partir du 14 décembre, les enfants de 5 à 11 ans devront fournir une preuve vaccinale pour participer à certaines activités extra-scolaires (sport, musique, danse, etc.). Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Au Mexique le variant Omicron est également présent, mais le gouvernement mexicain n’envisage pas la fermeture des frontières, estimant qu’elle n’empêcherait pas la nouvelle souche de se propager. La situation sanitaire est stable dans le pays.

Dans les Caraïbes, les taux d’incidence repartent à la hausse en Haïti, à Trinité-et-Tobago ainsi qu’à Saint-Martin

La courbe épidémique est toujours en baisse au Brésil et la situation sanitaire semble globalement s’améliorer en Amérique du Sud. Le Brésil vient d’exclure qu’un certificat de vaccination soit demandé aux étrangers arrivant sur son sol. Les personnes non vaccinées devront néanmoins respecter une quarantaine de cinq jours.  En Argentine par contre, les chiffres reprennent un peu de vigueur et un premier cas d’Omicron a été détecté sur une personne de retour d’Afrique du Sud. La province de Buenos Aires a annoncé l’instauration d’un pass-sanitaire pour les plus de 13 ans à compter du 21 décembre (utile pour les activités culturelles, sportives ou religieuses en espace clos). Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus 

Asie

L’Inde, où la situation sanitaire est stable, a annoncé le 2 décembre la découverte de 2 premiers cas du variant Omicron du coronavirus sur son territoire. Afin de lutter contre sa propagation, les autorités ont décidé de renforcer les conditions d’entrée en Inde à compter du 1er décembre 2021. Les pays sont désormais classés en deux catégories : les « pays à risque » et les autres. Des mesures sanitaires supplémentaires s’appliquent aux voyageurs internationaux en provenance ou transitant par les pays à risque (dont fait notamment partie la France). Au Myanmar, les chiffres du Covid sont en baisse, en Thaïlande également, la courbe épidémique décroit toujours. Mais Omicron est présent sur le territoire thaïlandais et le pays a fermé ses frontières à plusieurs pays africains (le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe). Le Laos est en plein pic de l’épidémie, la vaccination avance, 43% de la population est entièrement vaccinée, et le nombre des décès reste peu élevé (environ 220 décès depuis l’arrivée du virus dans le pays).  Au Vietnam, le nombre de cas quotidiens augmente. Le pays prépare la campagne de rappel de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 en faveur des personnes prioritaires et des personnels de santé. Au Cambodge le taux d’incidence baisse, plus de 88% de la population est totalement vaccinée (la vaccination est même disponible pour les enfants depuis plusieurs semaines). Suite à l’apparition du variant Omicron, le Cambodge a fermé ses portes aux voyageurs venant de 10 pays d’Afrique (le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Malawi, l’Angola et la Zambie). La baisse des cas perdure en Malaisie, ainsi qu’à Singapour. Pourtant, à Singapour, depuis le 8 décembre, les soins hospitaliers des personnes non-vaccinées contre le Covid-19 ne sont plus remboursés.

La situation sanitaire est stable en Indonésie, mais, afin de faire face à l’arrivée du variant Omicron, le gouvernement indonésien a annoncé que la quarantaine qui était de 7 jours à l’arrivée sur l’archipel est passée à 10 jours depuis le 3 décembre 2021. L’Indonésie ferme ses frontières aux ressortissants de 11 pays : Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Zimbabwe, Lesotho, Mozambique, Malawi, Angola, Zambie et Hong Kong. Les demandes de visa en provenance de ces pays sont suspendues. Aux Philippines l’épidémie recule. Le pays qui devait rouvrir ses frontières aux touristes vaccinés d’une vingtaine de pays, reporte cette réouverture. Le taux de vaccination augmente à un rythme soutenu et un tiers des 110 millions d’habitants est entièrement vacciné. Le variant Omicron est présent à Hong Kong, où l’épidémie marque une  légère reprise. Au Japon, les experts redoutent une sixième vague de l’épidémie cet hiver et la question de l’instauration d’un passe sanitaire divise la population. 80% des Japonais sont vaccinés, le port du masque et les gestes barrières sont scrupuleusement respectés et la plupart des japonais estiment que civisme et discipline devraient suffire. En Corée du Sud, le nombre de cas augmente. Les restrictions qui avaient été allégées il y a un mois redeviennent plus strictes par crainte de la propagation du nouveau variant. L’utilisation du passe sanitaire va être étendue aux restaurants et aux cafés, en plus des saunas, salles de sports, boites de nuit,etc.

Israël, où le virus circule à nouveau un peu plus rapidement, a fermé ses frontières, ce qui accable le secteur du tourisme. L’administration d’une quatrième dose pour les personnes immunodéprimées est à l’étude … Les chiffres augmentent également dans les Territoires palestiniens, au Liban, à Chypre ou encore en Jordanie.

Europe

En Europe, les restrictions se multiplient. La crainte de la propagation du variant Omicron amène une série de mesures qui ne plaisent pas toujours aux populations concernées. La vaccinations des enfants se répand et le déroulement des fêtes de fin d’année est menacé dans plusieurs pays.

En Russie, les chiffres se stabilisent, de plus en plus de régions rendent la vaccination obligatoire. La Norvège, afin de lutter contre une flambée des cas de Covid-19, renforce pour quatre semaines les mesures sanitaires (nombre limité de personnes pour les rassemblements à domicile, port du masque obligatoire, etc.) En Allemagne, le futur gouvernement envisage d’instaurer l’obligation vaccinale contre le Covid-19, pour les personnels du secteur santé. En Autriche, le reconfinement instauré il y a trois semaines pour lutter contre la reprise de l’épidémie prendra fin le 13 décembre comme prévu, sauf pour les personnes non vaccinées. En Italie, les personnes non-vaccinées ne pourront plus aller au cinéma, au théâtre, au concert ou à de grands événements sportifs (sauf si ces personnes non vaccinées sont récemment guéries du Covid-19). Quant à la France, la fermeture des discothèques y a été imposée pour au moins 4 semaines et le protocole sanitaire a été renforcé dans les écoles primaires… Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, le nombre de nouveaux cas détectés quotidiennement reste en hausse, quelques cas du variant Omicron ont été signalés dans le pays. Face à l’apparition de cette nouvelle souche du coronavirus, l’Australie a imposé de nouvelles restrictions sanitaires aux voyageurs venant d’Afrique du Sud, ainsi que de huit autres pays d’Afrique australe (Botswana, Namibie, Zimbabwe, Lesotho, Mozambique, Malawi, Angola, et Zambie).

En Nouvelle-Zélande, n’y a aucun cas de variante Omicron. Les frontières du pays sont fermées jusqu’en avril 2022.

Les autorités sanitaires des Iles Fidji ont indiqué que des cas du variant Omicron avaient été détectés chez deux Fidjiens rentrés du Nigeria via Hong Kong fin novembre.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l❜étranger

GRATUIT
VOIR