fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Les nomades numériques convoités par l’Afrique du Sud

C’est au tour de l’Afrique du Sud de réfléchir à l’instauration d’un visa spécifique destiné à accueillir plus facilement sur son territoire les nomades numériques.

Publié

le

Les nomades numériques convoités par l’Afrique du Sud

Déjà mis en place dans plusieurs pays, un visa à l’intention des nomades numériques est en examen en Afrique du Sud. Une démarche qui s’inscrit dans l’actuelle refonte du système d’attribution des visa par le gouvernement sud-africain. « Cette étude explore la possibilité de nouvelles catégories de visas qui pourraient permettre la croissance économique, comme un visa dédié aux créateurs d’entreprise et un visa de travail à distance », a annoncé le président de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa le 10 février dernier, lors de son discours sur l’état de la nation.

Le nouveau visa permettra aux « travailleurs sans frontières » de rester un an sur le sol de la nation Arc-en-ciel contre 90 jours aujourd’hui. Deux conditions cumulatives seront à remplir pour obtenir ce sezame :

  • fournir la preuve d’un travail à l’étranger ;
  • percevoir un revenu suffisant provenant de cet emploi ou de sa propre entreprise enregistrée à l’étranger.

Les coûts concernant ce visa ne sont pas encore connus. En revanche, l’accès à ce dernier sera simplifié au maximum par la possibilité de faire la demande en ligne et de délivrer un e-visa. Des mesures parfaitement en adéquation avec le public ciblé.

Injecter dans l’économie locale les salaires des nomades numériques venus télétravailler sur le territoire serait accueilli comme un coup de pouce par les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie. Ces derniers ont fortement souffert de la pandémie.

> Liens utiles

Nomades numériques : bienvenue au Costa Rica

Venise en quête de sang neuf

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR