fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 27 avril au 2 mai

Tour d’horizon de l’actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 27 avril au 2 mai.

Publié

le

Tour d'horizon de l'actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 27 avril au 2 mai

Europe/Communauté des États indépendants (CEI)

Ukraine

Selon les chiffres de l’Organisation des Nations unies (ONU), 5,2 millions d’Ukrainiens ont dû trouver refuge à l’étranger depuis le début de l’invasion russe le 24 février dernier. Sur le terrain, les combats s’intensifient à l’est, dans le Donbass, notamment près du village de Guirské (oblast de Louhansk), à Donetsk ou encore Korovii Yar (à une centaine de kilomètre au nord de Donetsk), avec de nombreuses victimes civiles à déplorer. Plus au sud, où le pouvoir russe a revendiqué la prise de Marioupol le 21 avril, une nouvelle tentative d’instauration d’un couloir humanitaire au niveau de l’usine Azovstal a encore échoué le 25 avril. Deux mille soldats ukrainiens et plus de mille civils sont toujours encerclés par les séparatistes pro-russes sur ce site métallurgique. Au plan diplomatique, le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le secrétaire à la Défense Lloyd Austin étaient présents à Kiev le 24 avril. À cette occasion, ils ont annoncé au président Zelensky le retour prochain d’une présence diplomatique américaine et le versement de plus de 700 millions de dollars d’aide supplémentaire à l’Ukraine.

Afrique

Cameroun

L’essor de l’influence russe en Afrique subsaharienne a trouvé une nouvelle illustration dans l’accord de défense signé entre Moscou et Yaoundé le 12 avril dernier. Le pouvoir camerounais, qui tente d’endiguer la progression des insurgés islamistes (au nord de son territoire) et des séparatistes anglophones (au nord-ouest et et sud-est du pays), compte sur le Kremlin pour espérer une réponse à ses problèmes sécuritaires. En conséquence, un nouveau déploiement dans ces régions du groupe paramilitaire russe Wagner – déjà présent au Mali et en République centrafricaine sur fond de défiance anti-française – n’est pas exclu.  En début d’année, un autre accord de coopération militaire avait également été signé entre la Russie et Madagascar. Pour rappel, le 2 mars 2022, 16 pays africains n’avaient pas approuvé la résolution de l’ONU condamnant l’agression russe contre l’Ukraine, 9 d’entre eux (dont le Cameroun) n’avaient pas participé au vote, l’Érythrée ayant même voté contre cette résolution.

Région

La bande sahélienne reste une région à haut risque sécuritaire. Le dimanche 24 avril, six militaires maliens ont perdu la vie suite à trois attaques simultanées et coordonnées. Ce mois  d’avril a aussi été marqué par plusieurs attaques d’ampleur dans le nord-est du Burkina Faso. Au Niger, la région du Tillabéri (frontalière avec les deux pays précités), est aussi particulièrement affectée par cette menace armée. Deux attaques meurtrières y ont également été perpétrées lors de ces dix derniers jours. Les sites miniers ne sont pas épargnés par ce climat d’insécurité. En conséquence, la société russe Nordgold a décidé de fermer son site d’exploitation de l’or à Taparko, au centre-nord au Burkina Faso, en raison de la menace terroriste.

Soudan

Des violences interethniques auraient provoqué la mort de plus de 160 personnes le 24 avril au Darfour, selon le porte-parole de la Coordination générale pour les réfugiés et les personnes déplacées qui opère dans cette région. Depuis 2003, la guerre civile fait rage dans cette partie de l’ouest du Soudan, sur fond de dissensions entre le pouvoir central à majorité arabe et des insurgés issus de minorités ethniques. Le conflit est régulièrement ravivé par des oppositions tribales et en dépit des récents accords de paix de Juba signés en août 2020 entre le gouvernement de transition et les cinq principaux groupes rebelles du pays, dont ceux issus du Darfour. Mais force est de constater que les conséquences du coup d’État d’octobre 2021 (qui a renversé le régime du dictateur Omar el-Bechir), exacerbés par la crise politico-économique, ont relancé les tensions sécuritaires dans cette région du Darfour.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

Israël/Territoires palestiniens

Les heurts qui se sont multipliés ces derniers jours sur l’esplanade des Mosquées, pendant la période du Ramadan, ont ravivé les tensions à Jerusalem. La situation pourrait encore gagner en intensité avec la poursuite des opérations de sécurité dans la capitale israélienne et en Cisjordanie. En outre, le 29 avril aura lieu la journée mondiale d’Al-Quds, événement de contestation du contrôle de Jérusalem par Israël.

Si l’Iran reste l’épicentre de ces grands rassemblements, d’autres sont attendus dans plusieurs pays du Moyen-Orient. C’est le cas en Israël, dans les quartiers de Jérusalem-Est, ainsi qu’en Cisjordanie, dans les grands centres urbains.

Asie-Pacifique

Sri Lanka

Le pays est confronté à une très grave crise économique, soumis des pénuries de carburant, de nourriture, de produits de première nécessité, mais aussi de devises étrangères pour financer ses importations. La situation est également délétère au plan politique, avec une mise au ban du président Gotabaya Rajapaksa et de son frère Premier ministre, Mahinda Rajapaksa. Vainqueur des élections en novembre 2019, le chef de l’État avait notamment modifié la Constitution pour s’arroger des pouvoirs étendus et restreindre le champ démocratique. L’exaspération populaire s’exprime via de nombreuses manifestations. Celle du 19 avril à Rambukkana (à une centaine de kilomètres au nord-est de la capitale Colombo) s’est terminée par la mort d’une personne, treize autres étant blessées. Les étudiants ne sont pas en reste de cette contestation. Le 24 avril, ils se sont rassemblés devant la résidence du Premier ministre, dans le quartier de Wijerama à Colombo, avant d’être violemment dispersés par les forces de l’ordre.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR