fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 510 millions de personnes contaminées

Plus de 6,22 millions de décès

Afrique

Environ 60% de la population mondiale est vaccinée contre le Covid-19, mais ce taux n’est que de 16% sur le continent africain. Le peu d’engouement que ces vaccins ont suscité dans certaines régions d’Afrique ne suffit pas à expliquer le très faible pourcentage de personnes vaccinées dans de nombreux pays du continent. Les difficultés pour conserver, transporter et distribuer ces doses fragiles, aux dates de péremption souvent trop courtes, sont également des causes de cette faible couverture vaccinale. Une fois servis, les pays les mieux nantis ont envoyé des milliers de doses de sérums vers l’Afrique, alors que parfois la pandémie reculait déjà nettement et que l’on avait compris que la protection fournie par les injections contre le coronavirus et ses variants était de courte durée… Des milliers de doses ont été détruites au Nigeria, au Soudan du Sud au Malawi, en Afrique du Sud, au Kenya, etc. Et ce gâchis est loin d’être terminé.

En Afrique du Sud, un léger rebond épidémique est signalé. La plupart des restrictions ayant été levées, les plus pessimistes prédisent déjà une nouvelle vague dans les semaines à venir. Les sous-variants d’Omicron (BA.4 et BA.5) détectés en Afrique du Sud et au Botswana continuent d’être observés et les scientifiques précisent qu’il n’y a pas, pour le moment, de raison de s’inquiéter. En Namibie, en Angola, en République démocratique du Congo (RDC) et en Zambie, les chiffres restent stables. En Zambie, une nouvelle phase de la campagne de vaccination contre le Covid-19 va débuter mi mai. L’épidémie recule toujours au Zimbabwe et au Mozambique.

Face au Mozambique, dans l’Ocean Indien, la courbe épidémique décroit encore à Madagascar. Sur la Grande-Ile, seule 4% de la population est vaccinée et il semblerait qu’environ 800 000 doses de vaccins anti Covid aient été jetées ces derniers jours (plusieurs milliers de doses devraient rapidement suivre le même chemin, leurs dates de péremption arrivant à expiration et elles ne trouvent pas preneur). À la Réunion, le taux d’incidence paraît stable et les quelques fluctuations n’entrainent pas de hausse des hospitalisations. À Maurice, le virus circule toujours, mais plus faiblement. La crise sanitaire et la guerre en Ukraine ont d’importantes répercussions sur la hausse des prix à Maurice.

La pandémie régresse au Kenya, en Somalie, en Ethiopie, au Soudan, au Tchad et dans la plupart des pays de la région. L’Egypte recense toujours un certain nombre de cas quotidiens, le virus est toujours présent mais l’activité économique et le tourisme doivent reprendre… Au Niger et au Nigeria, les chiffres du Covid communiqués par les États restent au plus bas.

Rien à signaler non plus sur le plan de la pandémie de coronavirus dans les pays d’Afrique de l’Ouest. Le Mali, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire semblent avoir, pour l’instant, tourné la page “Covid“. Au Sénégal, la courbe décroit toujours et la campagne de vaccination pour la troisième dose de vaccin ne remporte aucun succès (au Sénégal un peu plus de 6% de la population est entièrement vaccinée).

Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 sont en baisse en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Les restrictions tombent peu à peu, les frontières rouvrent et la vie reprend son cours.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Le taux d’incidence est stable au Canada et la couverture vaccinale anti Covid étant très élevée, les autorités compétentes ont décidé d’assouplir, depuis le 25 avril,  les restrictions en vigueur dans le pays. Le port du masque dans de nombreux endroits publics n’est plus obligatoire et les conditions de quarantaines pour les voyageurs ou les personnes testées positives ont changé. Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien

Aux États-Unis, les indicateurs sont stables ou en très faible hausse suivant les États. En début de semaine, un juge fédéral a tenté de bloquer la décision de la Maison Blanche consistant à lever les restrictions à l’immigration mises en place au début de la pandémie et qui permettent depuis deux ans l’expulsion immédiate des migrants arrêtés à la frontière sud. Finalement, le dispositif va être levé et les autorités américaines de l’immigration se préparent à faire face à un pic potentiel d’arrivées de migrants. Par ailleurs, selon une étude des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiée mardi et fondée sur un examen d’anticorps, en février 2022, au moins 58 % de la population américaine aurait contracté la Covid-19 depuis le début de la pandémie.   Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine

Le Mexique continue d’enregistrer un très net recul des cas de Covid et dans les pays d’Amérique centrale, les chiffres de la pandémie demeurent à peu près stables.

Dans la région des Caraïbes, certaines îles déclarent à nouveau des taux d’incidence en hausse : la Barbade, Trinité et Tobago, ou encore Grenade.

En Amérique du Sud, pour le moment, la circulation du virus est au plus bas. Au Brésil, le carnaval de Rio bat son plein jusqu’au 30 avril ! Le CNRS en Amérique du sud a classé des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans cette région du monde

Asie

En Inde, bien qu’un premier cas du variant XE  du coronavirus ait été signalé à Mumbai le 6 avril, le reflux de l’épidémie paraît se confirmer (XE est un recombinant des sous-variants BA.1 et BA.2 d’Omicron). En Chine, le coronavirus semble se répandre malgré la stricte stratégie “zéro Covid“ toujours en place. Les confinements localisés dès l’apparition de quelques cas dans un quartier et les tests massifs pour identifier les personnes contaminées et les isoler ne suffit plus. Alors que Shanghai est sous cloche depuis plus d’un mois, c’est maintenant la ville de Pékin qui est menacée de confinement. Quelques cas y sont apparus et les habitants se ruent pour faire des réserves de nourriture et de produits de première nécessité. Le peu de décès liés au Covid-19 déclarés par les autorités chinoises interpelle les spécialistes, qui s’interrogent sur la façon de comptabiliser les victimes de l’épidémie…  À Hong Kong, la situation épidémique se stabilise progressivement et à partir du 1er mai, les restrictions de voyage vont être assouplies. Les voyageurs étrangers vaccinés seront autorisés à se rendre dans la ville, mais devront passer un test PCR avant leur départ, suivi d’une procédure de « test and hold » à leur arrivée sur le territoire et respecter une quarantaine à l’hôtel de 7 jours. Les taux d’incidence sont stables au Népal ainsi qu’au Bangladesh. Au Bhoutan, où un léger regain épidémique a eu lieu ces dernières semaines, les chiffres baissent rapidement. 

Les informations sur la pandémie au Myanmar (Birmanie) sont peu vérifiables depuis le coup d’État militaire de février 2021. Il semblerait que le système de santé se soit écroulé, qu’aucun test ne soit effectué et que le virus circule davantage que ce qui est déclaré par les autorités. Les indicateurs sont en baisse au Laos, qui se prépare à la réouverture complète de ses frontières (des test seront nécessaires avant le départ et à l’arrivée dans le pays). En Thaïlande, le nombre de cas répertoriés quotidiennement commence à diminuer et, à partir du 1er mai, les voyageurs vaccinés n’auront plus à subir de test PCR à leur entrée dans le pays, ni à réserver un hôtel agréé SHA Extra+ ou dit de “Quarantaine Alternative” pour le jour de leur arrivée. Ils seront également dispensés de s’auto-tester au cinquième jour de leur séjour. Les non vaccinés pourront, quant à eux, être exemptés de quarantaine à l’arrivée s’ils fournissent un résultat négatif de test PCR réalisé 72 heures avant leur départ. Le Thaïland Pass et une assurance médicale demeurent cependant obligatoires pour tous les voyageurs étrangers. Au Vietnam, l’épidémie est maintenant sous contrôle et le taux de couverture vaccinale étant élevé, les mesures d’entrée dans le pays s’allègent et la déclaration obligatoire de l’état de santé pour les arrivants a été suspendue (temporairement) depuis le 27 avril. Au Cambodge la situations sanitaire ne semble pas se dégrader malgré l’autorisation de relâchement des gestes barrières  lors du Nouvel an Khmer (mi avril). 92,8% de la population cambodgienne a reçu au moins une dose du vaccin, 88% deux doses et, grâce à ces pourcentages élevés de personnes protégées, le Cambodge a pleinement repris ses activités socio-économiques. Depuis plusieurs mois déjà, le Cambodge permet aux personnes doublement vaccinées d’entrer dans le pays sans avoir besoin de subir une quarantaine.

À Singapour, l’épidémie recule encore et les mesures restrictives sont progressivement allégées. Les chiffres du Covid continue de décroitre également en Malaisie et en Indonésie.  En Indonésie, depuis le 6 avril, les voyageurs en possession d’un certificat de rétablissement de moins de 30 jours sont autorisés à entrer sur l’archipel sans quarantaine, à conditions d’accepter de se faire tester à l’arrivée.

À Taïwan, Omicron se propage activement et il semble que le pic épidémique soit atteint. Taïwan est sorti de la stratégie “zéro Covid“ il y a peu, décidant ainsi de vivre avec le virus et de ne pas sacrifier son économie. Il est donc normal que le nombre de cas détectés ait rapidement augmenté. Il y peu de cas graves et le taux de personnes entièrement vaccinées est d’environ 80%. En Corée du Sud, la vague Omicron faiblit toujours et la  plupart des restrictions antivirus ont été levées. La décision de conserver ou non l’obligation du port du masque en extérieur sera prise à la fin du mois de mai. Au Japon, les chiffres stagnent, le virus circule toujours. Un premier cas de variant XE a été découvert dans l’archipel…

En Asie centrale, au Proche Orient et au Moyen-Orient, aucun pays ne déclare de reprise de l’épidémie de coronavirus.

Europe

Le reflux de la pandémie de Covid se confirme en Europe et le bruit court que la Commission européenne se préparerait à déclarer que l’UE allait sortir de la phase d’urgence de la pandémie de Covid-19 et franchir une étape où dépistage et surveillance seraient privilégiés (comme pour la grippe, par exemple). Mais l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) incite à la prudence et déplore la chute des activités de dépistage du Covid et de ses variants. La Finlande reste un des rares pays où le taux d’incidence augmente et un léger rebond épidémique se fait sentir en Espagne (sans conséquence sur les hospitalisations). La plupart des pays du vieux continent allègent les restrictions autant pour les voyageurs que sur les territoires. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, les indicateurs sont en baisse et presque toutes les restrictions ont été levées.

En Nouvelle-Zélande , les chiffres stagnent et quelques cas de variant XE viennent d’être détectés. Depuis le 13 avril, toute personne détenant un visa de travail néo-zélandais valide peut entrer en Nouvelle Zélande.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR