fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les associations Flam en quête de financements

Les associations Flam (Français langue maternelle) expriment leur désarroi. Le réseau – qui permet aux enfants français non scolarisés dans un établissement français à l’étranger de poursuivre des études dans leur langue maternelle – évalue son budget de fonctionnement à un million d’euros pour l’année. Malheureusement, les subventions publiques qui doivent lui être allouées ne seraient plafonnées qu’à 600.000 euros.

Publié

le

« Nos budgets ne sont pas assez élevés et on manque de financements », explique Marine Havel, présidente de Flam Monde. En effet, le réseau qui regroupe 177 associations dans le monde explique ne pas avoir assez de ressources pour développer ses activités, d’autant plus que de nouvelles associations émergent en son sein. « Il nous faut le soutien de l’Etat français », continue Marine Havel. Sans celui-ci, les financements ne sont pas suffisants pour faire fonctionner un réseau qui dépend essentiellement du bénévolat pour assurer cette nécessaire mission de service public français. Aujourd’hui, « deux enfants français sur trois n’ont toujours pas accès à un enseignement du français dans leur pays d’accueil », comme le souligne le ministère des Affaires étrangères. Pour cette raison, des dotations plus importantes sont indispensables pour permettre le développement de nouvelles associations Flam dans le monde.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR