fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 3 au 9 décembre par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Publié

le

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Birmanie

Les personnes autorisées à entrer en Birmanie doivent respecter les conditions suivantes :

  • souscrire une assurance couvrant la covid, en ligne auprès de « Myanmar insurance ».
  • avoir un passeport valide 6 mois après la date prévue d’entrée sur le territoire birman ;
  • disposer d’un visa valide ;

Plus d’informations sur la situation en Birmanie

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Birmanie

> Inde

A ce stade, les voyageurs en provenance de la France ne sont plus obligés de se soumettre à un test PCR avant leur départ.

  • L’Inde a mis un terme aux mesures temporaires d’encadrement de la circulation aérienne internationale. Les liaisons aériennes commerciales entre la France et l’Inde devraient retrouver progressivement les niveaux pré-covid.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Inde et sur les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

 Site de l’ambassade de France en Inde.

> Philippines

Toute personne arrivant aux Philippines doit remplir une « eArrival Card » sur le site du Bureau de la Quarantaine. Il est recommandé de remplir le formulaire 72 heures avant le départ vers les Philippines afin d’éviter tout désagrément à l’arrivée. La présentation du QR code généré par cette application est exigée à l’embarquement par les compagnies aériennes et à l’arrivée sur le territoire philippin.

  • Les conditions d’accès au territoire philippin sont différentes selon le statut vaccinal du voyageur.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée aux Philippines et sur les mesures en vigueur dans l’archipel

Contact utile :

Site de l’ambassade de France aux Philippines

> Seychelles

Toute personne se rendant aux Seychelles doit préalablement soumettre ses informations individuelles sur une application dédiée à cet effet (Seychelles Island Travel Authorization ; démarche payante). Elle s’engage à souscrire à une assurance santé couvrant les éventuels frais médicaux et de quarantaine.

  • Depuis le 1er décembre, les voyageurs entrant sur le territoire seychellois n’ont plus besoin d’effectuer un test PCR.
  • Une autorisation d’entrée sur le territoire sera transmise par mail, qu’il conviendra de présenter à l’embarquement et à l’arrivée à Mahé.
  • Aux Seychelles, tout voyageur testé positif devra effectuer une quarantaine de 7 jours au moins sur son lieu de résidence et à ses frais. Les personnes en contact avec le malade doivent elles-aussi s’isoler pendant 5 jours avant de réaliser un test PCR. Il convient de veiller à la capacité de votre lieu de résidence de vous héberger en quarantaine.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée aux Seychelles et sur les mesures en vigueur dans l’archipel

Contact utile :

Site de l’ambassade de France aux Seychelles

> Sri Lanka

Les touristes ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet devront se munir d’un justificatif de test PCR négatif de moins de 72 heures avant l’embarquement ou d’un test antigénique de moins de 48 heures avant l’embarquement (les autotests sont prohibés).

  • En cas de dépistage positif au cours du séjour, les voyageurs sont placés en quarantaine pour une durée de 7 jours dans une structure habilitée (hôtels de niveau 1 ou « level 1 », hôtels de quarantaine, centre de traitement d’un hôpital privé), à leur frais.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée au Sri Lanka et sur les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Sri Lanka.

Autres alertes

BirmanieSituation politique (01/09/2022)

L’armée birmane (Tadmadaw) a pris le pouvoir le 1er février 2021 suite à un coup d’État. Même si les importantes manifestations qui ont eu lieu pendant plus de deux mois ont globalement cessé, la situation politique reste très instable. Les forces de police et l’armée n’hésitent pas à réprimer par la force, y compris par des tirs à balles réelles, toute opposition.

Le pays continue de connaître un mouvement de désobéissance civile (CDM) et une profonde crise économique affectant particulièrement le fonctionnement du secteur bancaire. L’accès aux liquidités monétaires est durablement perturbé. Suite à l’adoption de mesures restrictives, les réseaux de télécommunication et Internet restent régulièrement perturbés. Il est fréquent que le contenu des téléphones portables soit contrôlé par les forces de sécurité. La présence de messages suspectés d’être liés à des mouvements d’opposition ou l’installation de connexions à un ou des réseaux privés virtuels (VPN) peuvent entraîner la confiscation des appareils et des poursuites judiciaires.

Par ailleurs, la multiplication des explosions d’origine inconnue, à Rangoun et dans l’ensemble du pays, appelle à une vigilance renforcée. Il convient en particulier d’être prudent dans les endroits publics fréquentés ou liés à l’appareil d’État, les institutions en charge de la sécurité ou réputés être la propriété des institutions militaires ou de leurs responsables. Il est recommandé de toujours se déplacer avec ses documents d’identité et de se montrer particulièrement prudent dans toutes expressions publiques notamment via les réseaux sociaux. Il est également recommandé de se tenir à l’écart des rassemblements.

Un couvre-feu de minuit à 4 heures du matin est en vigueur sur la plupart du territoire y compris à Rangoun. La loi martiale a été instaurée le 15 mars 2021 pour 6 des townships de la région de Rangoun (Hlinethaya, Shwepyitha, north Dagon, south Dagon, Dagon Seikkan, north Okkalapa). Le couvre-feu dans ces 6 townships est en vigueur de 19 heures à 5 heures du matin.

Les résidents en Birmanie sont invités à exercer la plus grande prudence dans leurs déplacements et à se renseigner auparavant sur les conditions de sécurité locales qui peuvent être très évolutives. Il convient d’éviter de recourir aux transports ferroviaires. En cas de déplacement dans les zones déconseillées sauf raison impérative, il est fortement recommandé de rester informé de l’évolution des conditions sécuritaires environnantes, de tenir ses proches informés de ces déplacements exceptionnels et de faire preuve de la plus grande vigilance.

L’intégralité du territoire birman demeure formellement déconseillée ou déconseillée sauf raisons impératives.

En cas de déplacement professionnel à Rangoun, il convient de respecter les principes de sécurité et de se signaler auparavant auprès de l’ambassade de France. Compte tenu de la situation sécuritaire, il est recommandé de reporter tout projet de déplacement en dehors de Rangoun, sauf pour motif impérieux dans les zones en orange sur la carte des niveaux de vigilance (voir rubrique sécurité).

Pour plus d’informations, consulter les rubriques “Sécurité” et “Entrée/Séjour”.

Les Français se trouvant en Birmanie et ne s’étant pas signalés sont invités à se rapprocher de l’ambassade de France en Birmanie (ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr).

Burkina Faso – Rassemblements/Manifestations prévues les 9 et 10 décembre 2022 (07/12/2022)

Des rassemblements susceptibles d’engendrer des manifestations sont de nouveau annoncés dans la capitale pour les journées du vendredi 09 et samedi 10 décembre 2022. Il convient de limiter les déplacements au strict nécessaire, particulièrement dans les environs de l’ambassade de France, et d’éviter absolument tout regroupement.

Indonésie – Intensification de l’activité du volcan Semeru (4/12/2022)

Suite à une intensification, le 4 décembre, de l’activité du volcan Semeru dans la province de Java-Est, il est recommandé de rester à plus de 8 km du cratère et de demeurer très attentifs aux consignes de sécurité données par les autorités indonésiennes.

Pérou – Troubles politiques (07/12/2022)

Suite à la tentative de dissolution du Congrès, des rassemblements sont en cours à Lima et la situation demeure confuse. Il est fortement recommandé de faire preuve de la plus grande prudence, de se tenir à l’écart de tout rassemblement et de se tenir informés de la situation.

Sainte-Lucie – Dégradation de la situation sécuritaire – (06/12/2022)

La situation sécuritaire se dégrade à Sainte-Lucie. Il est observé une augmentation sensible du taux d’homicides et du niveau de violence sur l’ensemble de l’île.

Il convient de faire preuve de vigilance en toutes circonstances et d’éviter de circuler à pied la nuit, tout particulièrement dans les centres urbains ou dans les quartiers réputés à risques.

Certaines zones isolées sont également à éviter, particulièrement dans la partie nord de l’île, à Castries et Gros-Islet, ou dans les quartiers défavorisés des principales villes du pays. Il est recommandé de se renseigner avant de se rendre dans des lieux moins touristiques.

Sri Lanka – Situation intérieure (12/10/2022)

Le Sri Lanka connaît actuellement une grave crise économique et politique.

Depuis les manifestations massives du 9 juillet, qui ont déclenché une phase de transition politique importante, le pays connaît une certaine accalmie sur le front des pénuries avec des approvisionnements toujours restreints mais mieux organisés. Les manifestations sont également plus rares au cours des dernières semaines.

Dans ce contexte, il est recommandé :

  • Maintenir une forte vigilance dans le cadre de votre déplacement à Sri Lanka et, en tout état de cause, d’éviter tout regroupement, a fortiori de nature politique, tout en se tenant régulièrement informé de l’évolution de la situation.
  • De faire appel à une agence de voyage locale pour tout déplacement dans l’intérieur du pays, qui sera la mieux à même de gérer les approvisionnements en carburant pour les véhicules touristiques enregistrés.
  • Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les consignes de l’ambassade en cas d’urgence.

Tanzanie – Mesures de lutte contre la propagation du virus Ebola (14/10/2022)

Une épidémie de maladie à virus Ebola a été déclarée depuis le 20 septembre 2022 en Ouganda. Son épicentre se situe dans la paroisse de Ngabano, dans la région de Mubende à 320 kilomètres de la ville frontalière de Bukoba en Tanzanie, au bord du lac Victoria. Pour l’heure, aucune contamination n’a été recensée sur le territoire tanzanien et des équipes de santé spécialisées ont été dépêchées par la Direction du contrôle des épidémies du Ministère de la Santé tanzanien pour sensibiliser les populations aux gestes barrière.

Il est recommandé de suivre les consignes de prévention suivantes :

  • Pour les voyageurs en provenance d’Ouganda, une stricte quarantaine doit être observée selon les modalités définies dans la législation tanzanienne ;
  • Rester vigilant en cas de déplacement dans la région de Kagera, Mwanza et Mara au nord-est du pays ;
  • Se tenir régulièrement informé de la situation et consulter les sites Internet de l’ambassade de France en Tanzanie et de l’OMS.

Ukraine – Attaque aérienne sur l’ensemble de territoire ukrainien (05/12/2022)

Une attaque aérienne d’ampleur a eu lieu sur l’ensemble du territoire ukrainien, les Français sont invités à rester à l’abri et à éviter tout déplacement jusqu’à la notification de fin d’alerte par les autorités locales.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay – Journal des Français à l’étranger – Asean Weaver For Business Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR