Suivez nous sur

Pologne

Français à l'étranger

Publié

le

Oubliez les images d’Épinal à son entrée dans l’Union européenne en 2004. Le pays est aujourd’hui l’un des plus prospères d’Europe de l’Est. Il a traversé la crise sans trop de casse, dopé par les subventions européennes. Mais la croissance ne profite pas à toute la population et les services publics sont en mauvais état. Et l’arrivée au pouvoir de la droite dure génère une tension politique constante dans le pays.

L'essentiel

Capitale

Varsovie

Dirigeant

Andrzej Duda (président)

Population

38 422 346 hab.

Superficie

312 679 km²

Langues

polonais

Monnaie

Złoty

Croissance du PIB

3,4 %

Chômage

5,3 %

Français

6 436

Indicatif téléphonique

+48

 Contacts utiles

Chambre de commerce : ccifp.pl

Ambassade de France : pl.ambafrance.org

 Travailler

› Les conditions légales pour vivre et travailler

Depuis 2007, le marché du travail polonais est ouvert aux ressortissants européens, qui n’ont plus besoin de permis de travail.

Une fois sur place, vous pourrez contacter l’Office régional du travail pour vous aider dans vos recherches.

La durée légale du travail est de 40 heures par semaine en Pologne. Elle ne peut excéder 48h avec les heures supplémentaires. Les salariés ayant une ancienneté de moins de 10 ans ont droit à 20 jours de congés payés et à 26 jours avec une ancienneté de plus de 10 ans.
L’ancienneté se calcule en prenant en compte les années de formation du salarié.

Enfin le salaire minimum est de 420 € par mois et le salaire moyen de 650 €.

› Trouver un emploi

Peu en vogue, la Pologne est une destination pourtant qui offre der réelles opportunités aux jeunes diplômés français. Pour trouver un emploi en Pologne, plusieurs options s’offrent à vous :

Prospecter seul en consultant des offres d’emploi sur des sites spécialisés tels que :

ou encore via la plateforme européenne Eures.

Sur la plupart de ces sites vous pourrez également publier votre CV et ainsi être visible pour les recruteurs.

Passer par une agence pour l’emploi public de votre région en Pologne.

Il faudra alors vous y rendre avec :

  • votre carte d’identité ou une autre pièce d’identité confirmant le lieu de résidence,
  • votre/vos diplôme(s), certificat(s) de fin d’études, bulletin(s) scolaire(s) ou attestation de suivi de formation,
  • vos certificat(s) de travail de toutes vos périodes d’embauche,
  • tout autre document justifiant de vos compétences…

Leurs offres d’emploi sont également consultables en ligne via le site : psz.praca.gov.pl

Passer par une agence privée pour l’emploi.

Ces agences peuvent vous aider à trouver un emploi, moyennant parfois une contrepartie financière. La liste des agences privées certifiées par le gouvernement est consultable ici psz.praca.gov.pl, dans la rubrique « Rejestr agencji zatrudnienia ».

› Les secteurs porteurs d'emploi

Les services représentent 57,9 % des emplois en Pologne et l’hôtellerie est un des secteurs les plus porteur.s AccorHotels y exploite près de 70 hôtels via la société Orbis. Son PDG Gilles Clavié témoigne : « Les Polonais sont entreprenants, créatifs et ils ont le sens du service, trois critères importants pour réussir dans ce métier ».

L’industrie est le 2e secteur du pays et les industries les plus attractives dans le pays sont : les industries extractives, l’industrie énergétique, la métallurgie, l’industrie mécanique, l’industrie automobile ou encore l’industrie électronique.

Vous aurez également toutes vos chances de trouver un emploi dans la construction, les transports, la logistique ou encore la communication.

L’habillement est également un secteur porteur dans le pays : si l’espagnol Inditex produit la plupart de ses vêtements en Asie les réassortiments de production plus courtes sont souvent commandés en Pologne pour cause de frais de logistique réduits. D’autant plus que le pays dispose d’un savoir-faire historique dans le textile et d’une main-d’œuvre deux à deux fois et demie meilleur marché qu’en France.

En revanche, évitez la Pologne si vous êtes diplômé en droit, médecine, architecture ou comptabilité. Ces secteurs exigent une connaissance parfaite des lois polonaises ainsi qu’une habilitation. Dans les faits, les diplômes étrangers sont peu reconnus. La maîtrise de la langue polonaise est un atout précieux et très recherché.

› Créer son entreprise

Malgré sa croissance, la Pologne, un marché de 40 millions d’habitants, n’est pas un eldorado. C’est là tout le paradoxe. Rares sont les sociétés étrangères montées ex-nihilo qui passent le cap des trois ou quatre années d’existence.

Si toutefois vous souhaitez investir dans une entreprise polonaise ou établir la vôtre, sachez que le pays est 27e pour son climat des affaires (rapport Doing Business 2018, de la Banque Mondiale). Il y est donc relativement simple de créer son entreprise.

Pour cela, différentes formes sont possibles :

  • La société à responsabilité limitée (SARL) : c’est la forme la plus populaire, le capital social minimum est de 5 000 PLN auxquels il faudra ajouter 2500 PLN (pour les frais de notaire, d’enregistrement au registre national et de publication de l’enregistrement).
  • La société par actions (S.A) : c’est la forme la plus adaptée pour les entreprises qui veulent lever des capitaux publics. Le capital minimum est de 100 000 PLN.
  • La société en nom collectif (S.J) : il s’agit de la forme la plus simple et la moins couteuse. Elle n’exige aucun capital minimum. Seuls les frais de notaire, d’enregistrement de la société au registre national et de publication de l’enregistrement seront à régler (comptez au total 1250 PLN).
  • La société en commandite simple : nécessite au moins deux associés et n’exige aucun capital minimum.

 Etudier

› Scolariser ses enfants

Pour scolariser vos enfants en Pologne, vous pourrez les mettre dans l’une des nombreuses écoles publiques du pays. Celles-ci sont gratuites et l’instruction y est obligatoire dès l’âge de 5 ans, jusqu’à 18 ans.

L’éducation pré primaire s’effectue à l’école maternelle (« przedszkole »), qui accueille les enfants à partir de l’âge de 3 ans. L’école élémentaire dure six ans (pour les 6-11 ans) et l’école secondaire de premier degré (gimnazjum) dure trois ans. Les élèves passent ensuite dans les écoles secondaires de second degré et d’enseignement supérieur professionnel : le lycée d’enseignement général qui dure 3 ans (16-18 ans), le lycée technique qui dure 4 ans (16-19 ans), l’école professionnelle qui dure 3 ans (16-17/18 ans).

A l’exception des écoles professionnelles, toutes les écoles préparent au baccalauréat qui permet de poursuivre des études supérieures. Certains établissements peuvent, en plus du baccalauréat exiger des examens spécifiques.

Vous pourrez également les scolariser dans une école privée, ou dans une école privée française. L’établissement René Goscinny de Varsovie accueille les enfants de la maternelle à la Terminale et est homologuée par le ministère de l’éducation nationale.

D’autres établissements, non-homologués dispensent des enseignements en français : l’école maternelle et primaire la Fontaine de Varsovie, l’école maternelle bilingue Trampoline ou encore l’école maternelle franco-polonaise Trojmiasto à Halicka Gdynia.

› S’inscrire à la fac

La Pologne compte plus de 400 établissements d’enseignement supérieur. Vous pourrez étudier :

  • Dans l’une des 17 universités du pays, pluridisciplinaires elles sont réparties sur l’ensemble du territoire.
  • Dans une université technique. Ce sont des établissements très exigeants qui forment des doctorants dans 12 disciplines (de la gestion aux sciences sociales).
  • Dans l’une des académies proposant des enseignements spécialisés (médecine, économie, agriculture, théâtre…).

La plupart de ces établissements dispensent des cours en anglais.

Il faut compter entre 2 000 €/ an pour les diplômes de bac +1 et 3 000 €/ an pour les diplômes de bac +5. Selon la filière et l’établissement choisi, les étudiants membres de l’UE peuvent être exonérés de ces frais.

Pour vous inscrire, cherchez l’établissement qui vous intéresse : chacun d’entre eux propose une plateforme en ligne destinée aux étudiants internationaux. Vous pourrez y postuler pour le programme que vous convoitez.

 Stages, VIE, PVT

› Trouver un stage

La pratique du stage est encore assez peu répandue en Pologne. La maîtrise de la langue polonaise est évidemment un plus, mais la seule maîtrise de l’anglais pourra suffire si vous postulez dans une entreprise internationale.

Sachez que la loi polonaise n’impose pas d’indemnités pour les stages. Il faudra donc la négocier directement avec les entreprises.

Pour vous aider à trouver votre stage vous pouvez contacter la chambre de commerce et d’industrie franco-polonaise ; ou encore consulter les offres de stage sur internet :

› V.I.E.

Le volontariat international (VI) en entreprise (VIE) et administration (VIA) se définit comme une mission professionnelle à l’étranger, de 6 à 24 mois, bénéficiant d’un statut public protecteur. La mission VIE/A est aujourd’hui destinée aux jeunes diplômés, hommes et femmes, de 18 à 28 ans. Tous les métiers sont concernés.

Les missions de volontariat international (VIE et VIA) sont gérées via la plateforme civiweb.fr, sur laquelle Bercy et Business France valident les descriptions de postes des entreprises et administrations souhaitant bénéficier de la formule VI ainsi que les candidatures des aspirants volontaires.

Il vous faudra avoir participé à la journée d’appel à la Défense puis créer votre profil sur Civiweb en fournissant vos coordonnées, votre CV et en joignant votre attestation de participation à la journée d’appel à la Défense.

Sur Civiweb, vous trouverez des offres pour être volontaire en Pologne, et pourrez consulter le barème des indemnités. Elles s’élèvent à 1586,42 € en Pologne (723,99 € d’indemnité fixe et 862,43 € d’indemnité géographique).

 Coût de la vie

› Logement

Il est assez simple de trouver un logement en Pologne.

Vous pourrez passer par une agence immobilière ou demander aux habitants d’un quartier que vous convoitez une fois sur place.

Vous trouverez également de nombreuses offres en ligne, sur des sites tels que :

Comptez en moyenne 700 € pour louer un 3 pièces confortable dans Cracovie ou dans Varsovie et entre 300 et 400 euros pour un studio.

Les autres villes du pays proposent des logements plus abordables.

› Transports

Aérien : les lignes intérieures du pays sont assurées par le low cost Ryanair ou encore par la LOT, qui dessert pratiquement toutes les villes du pays.

Ferroviaire : le réseau polonais est très développé et bon marché. Vous pouvez consulter les horaires de train, en anglais, sur le site rozklad-pkp.pl

Routier : le réseau routier polonais s’est nettement amélioré ces dernières années. Le pays à plusieurs grandes autoroutes et le reste du réseau est globalement en bon état.

Si vous louez ou achetez une voiture, faites attention à bien respecter les limites de vitesses, de nombreux radars sont installés.

Vous pourrez également parcourir le pays en bus, surtout conseillé pour les petits et moyens trajets (car moins confortables et plus chers que le train). Les grandes compagnies de bus sont :

 Santé

Si la Pologne a un système de santé classé parmi les 50 meilleurs systèmes de santé au Monde, le pays reste le mauvais élève de l’union européenne en matière de soins… les longs délais ainsi qu’un difficile accès aux nouveaux traitements sont en partie responsables.

Si vous êtes embauchés dans le pays vous serez couvert par l’assurance maladie polonaise.

Pour accéder au système de santé polonais et vous faire rembourser vos frais si vous ne travaillez pas encore dans le pays, sachez qu’en tant que citoyen européen vous pourrez demander votre carte européenne d’assurance maladie, en France. A demander 20 jours au moins avant votre départ, elle est valable 2 ans maximum et sa durée ne peut pas dépasser la durée de vos droits. Cette carte vous permettra d’accéder aux professionnels de santé et hôpitaux, dans les mêmes conditions et tarifs que les assurés du pays. Seul le ticket modérateur peut toutefois rester à payer. Vous pouvez la demander ici : www.service-public.fr

Si vous n’avez pas réglé la totalité des frais pour les soins reçus et conservez toutes les factures et justificatifs. Vous pourrez ensuite les présenter à votre organisme d’assurance maladie avec le formulaire cerfa n°12267*03 « soins reçus à l’étranger » et serez remboursés.

Il pourrait également être judicieux de souscrire à une assurance privée, pour couvrir les frais non pris en charge par l’assurance maladie ; en particulier si vous souhaitez vous faire soigner dans un établissement privé.

 Fiscalité

En Pologne, les cotisations sociales sont relativement élevées (15,3 %) mais l’impôt sur le revenu lui, est assez faible (18 % du revenu net jusque 85 528 PLN puis 32 % au-dessus).

Vous ne pourrez pas être doublement imposés, la France ayant signé une convention avec la Pologne. Vous serez donc imposable dans le pays dès lors que vous y résidez plus de 183 jours par an. Et vos revenus immobiliers eux, seront imposables dans l’Etat où ces biens sont situés.

 Retraite

Envie de passer votre retraite dans un pays à la population accueillante, d’avoir un pouvoir d’achat plus élevé ? La Pologne est faite pour vous !

En moyenne, un retraité polonais dépense de 1,5 à 2 fois moins qu’un retraité français.
Attention toutefois, le système de santé polonais n’est pas optimal et vous soigner dans le privé pourrait vous coûter cher…
N’oubliez pas, donc, de souscrire à une assurance couvrant vos frais de santé.

Enfin les petites retraites pourraient se voir pénaliser par le système d’imposition : si vous êtes exonérés d’impôt en France, vous serez taxés à hauteur de 18 % en Pologne.
Pour vous y installer dans le pays, les formalités administratives sont assez simples : vous devrez obtenir une carte de séjour, à demander au commissariat de votre lieu de résidence en Pologne. Il vous faudra apporter la preuve de détenir un capital financier et/ou des ressources suffisantes pour vivre sur le territoire.

Lire la suite
Publicité
Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE