Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Les Bretons de New York font leur cinéma

Français à l'étranger

Publié

le

Après avoir fait venir les Vieilles Charrues pour un concert mémorable, ils préparent pour la rentrée un festival du film. Ils sont des milliers à avoir traversé l’Atlantique pour venir chercher fortune en Amérique. 

Il rêvait du Maroc mais c’est à New York que son patron envoie Laurent Corbel ouvrir un bureau de la société de logiciels pour les banques dans laquelle il travaille toujours aujourd’hui. «En 8 ans à Paris, raconte-t-il, je n’ai jamais réussi à me sentir parisien. Ici, en 8 jours, en 8 semaines ou en 8 mois, je me suis senti New-yorkais. C’est une ville où tout le monde vient de quelque part.»

A New York, Laurent Corbel s’est découvert une âme d’entrepreneur. Il est l’importateur du Smartboat, un bateau construit en Bretagne. «New York, c’est une île, dit-il. Il y a quelques clubs de voile mais sur huit millions d’habitants, très peu vont sur l’eau.» Le Français est le président de l’association des Bretons de New York. L’an dernier, elle a organisé à Central Park une soirée des Vieilles Charrues, le plus grand festival français. Cette année, l’association se lance dans un festival du film breton en octobre.

 

Lui écrire contact@s-cruise-nyc.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE