fbpx
Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Les Bretons de New York font leur cinéma

Publié

le

Après avoir fait venir les Vieilles Charrues pour un concert mémorable, ils préparent pour la rentrée un festival du film. Ils sont des milliers à avoir traversé l’Atlantique pour venir chercher fortune en Amérique. 

Il rêvait du Maroc mais c’est à New York que son patron envoie Laurent Corbel ouvrir un bureau de la société de logiciels pour les banques dans laquelle il travaille toujours aujourd’hui. «En 8 ans à Paris, raconte-t-il, je n’ai jamais réussi à me sentir parisien. Ici, en 8 jours, en 8 semaines ou en 8 mois, je me suis senti New-yorkais. C’est une ville où tout le monde vient de quelque part.»

A New York, Laurent Corbel s’est découvert une âme d’entrepreneur. Il est l’importateur du Smartboat, un bateau construit en Bretagne. «New York, c’est une île, dit-il. Il y a quelques clubs de voile mais sur huit millions d’habitants, très peu vont sur l’eau.» Le Français est le président de l’association des Bretons de New York. L’an dernier, elle a organisé à Central Park une soirée des Vieilles Charrues, le plus grand festival français. Cette année, l’association se lance dans un festival du film breton en octobre.

 

Lui écrire contact@s-cruise-nyc.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR