Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Vin français Afrique du Sud

Français à l'étranger

Publié

le

Elle y a cru dès le début. Arrivée dans les années 90 à Stellenbosch, la grande région viticole près de Cap Town, Anne Cointreau s’est rapidement fait un nom.

Bienvenue à Stellenbosch : un nom qui, à lui seul, fait saliver les amateurs de vins du monde entier. Nous sommes en Afrique du Sud, à une heure de route à peine à l’est du Cap. Une cinquantaine de domaines se partagent ce terroir béni des dieux, rafraîchi à la fois par les brises de l’Atlantique et de l’Océan indien. Cela fait plus de 20 ans qu’Anne Cointreau a racheté ici le vignoble de Morgenhof, une propriété de 213 hectares où elle est repartie de zéro. « Il a fallu tout métamorphoser, se souvient-elle, à l’époque c’était la fin de l’apartheid et les investissements n’avaient pas été faits, personne ne savait où on allait et attendait de voir. » Nous sommes début 93. La Française croit dès le début à l’oenotourisme, et ouvre huit chambres d’hôtes. Résultat: 100 000 visiteurs franchissent chaque année le grand portail de la winery. De quoi écouler la moitié des 360 à 420.000 bouteilles qu’elle produit. Le reste part dans le pays et à l’export, en Europe, en Amérique on en Asie.

Lui écrire

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE