Suivez nous sur

Portrait de la semaine

A vélo dans les ruelles de Jaipur

Français à l'étranger

Publié

le

Qui l’eût cru ? Deux jeunes Françaises proposent de visiter à deux-roues la capitale du Rajasthan, en Inde, aux aurores… avant que la ville ne soit paralysée par des embouteillages et disparaisse sous un nuage de pollution.

C’est le premier contact et il est déroutant. Jaipur, six millions d’habitants, une circulation infernale, un chaos de voitures, camionnettes, rickshaws, cyclomoteurs et vélos à l’arrêt, klaxon bloqué. C’est pourtant ici que deux Françaises, Éléonore et Ophélie, ont créé il y a quatre ans des tours… à vélo de Jaipur !  «On roule très tôt le matin, entre 6h45 et 10h, explique Éléonore, à un moment où le trafic est faible. On va dans la vieille ville, à la rencontre des Indiens, on prend un petit déjeuner dans une famille indienne avec des vaches dans le couloir. On va vraiment dans des endroits où les gens n’iraient jamais seuls.» Les deux jeunes femmes sont tombées sous le charme de Jaipur lors d’un voyage au long cours à travers toute l’Inde. «Il y a une ambiance très stimulante ici, une jeunesse très active», témoigne Ophélie Teyssandier. L’idée leur est venue de tours à vélo existant déjà à Delhi. «Il fallait que ce soit un concept très innovant pour que ça fonctionne parce que tout existait déjà en matière de tourisme à Jaipur. Les agences nous ont suivies. Pour elles, ce genre d’activités, ce sont des pépites.» Les deux Françaises n’ont pas investi des fortunes dans le projet : 15 vélos à 50 euros pièces au départ, 35 aujourd’hui, hébergés par un hôtel. Guides, assistants, réparateurs : elles emploient une petite dizaine de locaux.

Leur écrire mailto:cyclingjaipur@gmail.com

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE