fbpx
Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Il dirige la filiale de PSA en Ukraine

Emmanuel Langlois

Publié

le

Beaucoup de multinationales ont plié bagages, inquiètes des bruits de chars et de bottes en Crimée. Mais Peugeot-Citroën est toujours présente à Kiev.

Travailler dans un pays en guerre. Certes, le front n’est limité qu’à l’est. Kiev, la capitale de l’Ukraine, est une ville comme les autres. Mais le conflit a des conséquences. Loïc Sibrac tient bon pourtant. Responsable de la filiale distribution de Peugeot-Citroën, le Français continue d’animer son réseau de 50 concessionnaires. Les deux marques représentent 4 à 5% du marché automobile. «L’Ukrainien adore sa voiture, témoigne-t-il. Ça lui donne un statut, c’est un symbole de liberté. Le client s’identifie à la voiture qu’il achète: elle le représente, lui donne une certaine personnalité, une prestance.» Les acheteurs sont donc prêts à d’incroyables sacrifices financiers et les marques tricolores, Peugeot, Citroën et Renault, sont dans la course : «les voitures françaises ont un capital sympathie, en particulier le haut de gamme, avec l’idée du luxe à la française, comme la marque DS qu’on représente ici.»

Lui écrire loic.sibrac@mpsa.com

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR