fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alerte sécurité du 13 au 18 juin, avec International SOS

Avatar

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre pour la semaine du 13 au 18 juin les événements nécessitant une vigilance accrue.

AFRIQUE

Guinée-Bissau. Jours à venir. A la veille de la fin du mandat du Président José Mario Vaz, des opposants souhaitent former un nouveau gouvernement avec à sa tête Domingos Simoes Pereira, le leader du parti Africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert. Ce parti est désormais majoritaire à l’Assemblée nationale. Les lieux à risques dans la capitale sont le rond-point de l’aéroport international, la Praca dos Herois Nacionais ou encore l’avenida dos Combatentes da Libertade da Patria.

Mauritanie. Jusqu’au 22 juin. Le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu le 22 juin prochain, et jusque-là des rassemblements sont attendus, l’opposition dénonçant des risques de fraudes. A Nouakchott, les sites à risques sont le palais présidentiel, le ministère de la Justice et le carrefour Madri.

RDC. Jusqu’au 20 juin. De retour au pays depuis le 20 mai, l’opposant Moïse Katumbi a prévu de faire une tournée en RDC. Cependant, les autorités locales tentent d’empêcher sa venue dans les villes prévues : Beni et Butembo le 13 juin, Bunia le 14 juin, Kisangi le 16 juin, Kindu le 18 juin. Son premier déplacement prévu à Goma a déjà été annulé à deux reprises, les 26 mai et 10 juin dernier.

Soudan. Jours à venir. La situation est de plus en plus tendue au Soudan où une coalition s’oppose au gouvernement depuis le 9 juin, à la suite d’exactions commises par les Forces de soutien rapide contre des manifestants. A ce jour, la répression a déjà fait plus d’une centaine de morts.

AFRIQUE DU NORD/MOYEN-ORIENT

Libye. Jours à venir. Les risques de frappe dans la région restent élevés après l’offensive aérienne de l’Armée nationale libyenne les 5 et 6 juin derniers contre le secteur militaire de l’aéroport de Mitiga, proche de Tripoli. Néanmoins, le statu quo avec les fidèles du gouvernement est pour l’heure toujours respecté.

Turquie. 31 mai. Les principaux centres urbains verront des rassemblements le 31 mai pour commémorer les manifestations qui avaient eu lieu contre le gouvernement en 2013.

AMÉRIQUES

• Guatemala. Jours à venir. Le 16 juin auront lieu les élections générales alors même que le climat est très tendu, la justice ayant mené des actions qui ont conduit à l’éviction de plusieurs candidats. Des manifestations risquent de se dérouler jusqu’au jour du scrutin dans plusieurs villes comme Chiquimula, Huehuetenango, Jutiapa, San Marcos, Mazatenango et Guatemala City.

• Haïti. Jours à venir. De nouvelles manifestations demandant le départ du président Jovenel Moïse risquent de survenir après celles, très violentes, du 9 juin dernier. A cette occasion , l’ambassade de France avait été victime de dégradations, des barricades avaient été montées et de nombreuses boutiques étaient restées fermées.

ASIE/PACIFIQUE

• Indonésie. Jours à venir. Le 21 mai dernier les résultats de l’élection présidentielle ont été annoncés, provoquant d’importants rassemblements pour les contester. Des violences ont été commises aux abords des bureaux de la commission électorale générale et de l’Agence de supervision électorale, entraînant la mort d’au moins 8 personnes et plus de 700 blessés. La Cour constitutionnelle doit rendre un jugement après avoir été saisie par l’opposant Probowo Subianto, et en attendant de savoir si l’élection de Joko Widolo est confirmée ou pas, des manifestations pourraient de nouveau survenir dans les jours à venir.

• Sri Lanka. Jours à venir. Après les attentats, un vif sentiment anti-musulman a saisi le pays. Pour protester, les 9 ministres musulmans, leurs adjoints et 2 gouverneurs provinciaux ont démissionné. Dans le même temps, les conflits entre communautés sont exacerbés, des groupes conservateurs bouddhistes ayant notamment attaqué des mosquées et des biens musulmans dans la province du Nord-Ouest. Dans la province du Centre il y a aussi eu des rassemblements pour protester contre des personnalités politiques qui soutiennent des groupes islamistes extrémistes. Le risque de violence persiste dans les quartiers musulmans des grands centres urbains comme Colombo, Negombo, Batticaloa et Ampara.

EUROPE

• Espagne. 12/13 juin. Les leaders catalans inculpés pour le référendum d’indépendance de la Catalogne attendent le verdict de la Cour suprême. Pour dénoncer ce procès et soutenir l’indépendance, des militants ont prévu de manifester les 12 ou 13 juin prochains sur la Placa de Catalunya à Barcelone.

• Moldavie. Jours à venir. Des tensions pourraient naître de la destitution du président Igor Dodon le 9 juin dernier, entraînant la nomination du Premier ministre Pavel Philip comme président par intérim. Ce dernier avait ensuite dissout le Parlement et annoncé de nouvelles élections le 6 septembre 2019.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE