fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Les migrants sont de moins en moins au chômage dans les pays de l’OCDE

Nathalie Laville

Publié

le

Dans les statistiques, les Français vivant hors de France font partie des migrants, parfois temporaires. L’OCDE vient de faire paraître une étude selon laquelle il apparaît que le taux d’emploi des migrants, à savoir les personnes qui ne sont pas nées sur le territoire du pays dans lequel elles vivent, se rapproche de plus en plus de celui des « natifs ». En moyenne, leur taux d’emploi de 68,3 % n’est plus qu’à 2,4 points de celui des « personnes nées dans le pays », tandis que le taux de chômage général est passé de 9,4 % à 8,7 % entre 2017 et 2018.
Ces bons résultats sont dus aux migrants temporaires : « Dans six pays sur 20, ils contribuent à hauteur de 2 % ou plus à la population en emploi totale du pays d’accueil », a souligné l’OCDE. Cela est particulièrement vrai pour la Suisse et le Luxembourg, où les « migrants temporaires de travail sont les plus nombreux par rapport à la population totale » : respectivement 9 % et 65 %.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR