fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Le calvaire d’une Française résidant à Bruxelles pour rapatrier son époux de Miami

Les proches de Jean-Emmanuel Koutouzis, hospitalisé depuis plus d’un mois à Miami, tentent actuellement de récolter €75 000 sur Facebook afin d’aider sa femme, lâchée par l’assurance, à le rapatrier.

Pénélope Bacle

Publié

le

Sans Titre

Anne Breton est dans la tourmente depuis la nuit du 7 décembre où son époux, Jean-Emmanuel Koutouzis, en déplacement à Miami aux Etats-Unis, s’est fait renversé par un taxi. Ce Français, propriétaire d’une brasserie à Bruxelles, The Open, est hospitalisé depuis son accident au Jackson Memorial Hospital, où il avait été placé pendant plusieurs semaines dans un coma artificiel, victime d’un traumatisme crânien et de multiples fractures. Après avoir passé un mois à ses côtés avec son fils Ulysse, 9 ans, son épouse a été forcée de rentrer chez elle à Bruxelles, laissant derrière elle son mari, en état stable et désormais médicalement en mesure de voyager.

Mais ce rapatriement, tant attendu par la famille, représente aujourd’hui un vrai casse-tête pour son épouse. L’assurance de la carte bancaire de Jean-Emmanuel Koutouzis, ING Assistance, refuserait, selon elle, de prendre en charge le moindre frais car celui-ci aurait été en faute, ayant traversé la rue sur les passages piétons lorsque le feu était au vert d’après un témoin. « Je me suis sentie complètement abandonnée par l’assurance » a déclaré Anne Breton, qui ne sait toujours pas quelle note va également lui laisser l’hôpital américain. Face à cette situation, ses proches ont lancé une collecte de fonds sur Facebook, en parallèle de l’aide de la famille, pour tenter de réunir les €75 000 nécessaires au rapatriement de son époux. €6 425 ont déjà été récoltés grâce aux dons de 107 personnes.

Anne Breton a par ailleurs déposé une demande de prise en charge du rapatriement auprès du Consulat Général de France à Miami, toujours en cours de traitement. Dans tous les cas, le Consulat lui aurait assuré, selon elle, qu’il ne pourrait se charger du déplacement de Jean-Emmanuel Koutouzis que jusqu’à Paris. Anne Breton devrait elle-même ensuite s’occuper du transport de son époux à Bruxelles près d’elle et de son fils. Elle devrait ensuite rembourser cette intervention. Anne Breton attend également une réponse de l’assurance liée au billet d’avion qui pourrait éventuellement l’aider pour la logistique du rapatriement, mais qui resterait toujours à sa charge.

Entrepreneur à Bruxelles, Jean-Emmanuel Koutouzis, 49 ans, détient une carte d’ancien combattant en qualité d’ex-militaire.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR