fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Les Français de l’étranger, sans pilote et co-pilote au ministère?

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, n’est pas le seul membre de son cabinet à s’intéresser de près aux élections municipales : son directeur de cabinet, François Decoster, semble lui aussi préparer sa campagne électorale.

Pénélope Bacle

Publié

le

Sans Titre 11

Décidément, les élections municipales accaparent pleinement le secrétariat d’Etat de Jean-Baptiste Lemoyne. Tandis que celui-ci s’est lancé à Biarritz dans une bataille très médiatisée face à l’actuel ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, en se présentant sur la liste du maire sortant Michel Veunac, son chef de cabinet, François Decoster, est lui aussi très occupé dans le Nord-Pas-de-Calais.

Maire sortant de la petite ville de Saint-Omer de 15 000 habitants, François Decoster, en poste au Quai d’Orsay depuis juillet 2019, n’y a pas encore officiellement déclaré sa candidature. Néanmoins, ses multiples déplacements la semaine dernière dans sa commune prennent tous les airs de campagne électorale. D’après son compte officiel Facebook, François Decoster était notamment à Saint-Omer vendredi dernier, le 17 janvier, pour « inaugurer la rénovation de la rue de l’Oeil, voirie longtemps oublié ». La veille, il recevait dans sa commune le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, pour lui présenter « La Station », un nouveau tiers-lieu gare de Saint-Omer. La même semaine, le mardi 14 janvier, François Decoster s’était par ailleurs rendu dans la commune limitrophe de Longuenesse pour célébrer le départ à la retraite de son maire sortant, Jean-Marie Barbier. Deux jours plus tôt, il était également à l’assemblée générale de l’association locale « Bien vieillir»…

Pourtant, au delà des élections municipales, Jean-Baptiste Lemoyne et son chef de cabinet ont déjà des emplois du temps bien chargés : outre les Français de l’étranger, ils doivent gérer les portefeuilles du commerce extérieur, du tourisme et de la Francophonie. Jusqu’en 2014, avec Hélène Conway-Mouret, il y avait au ministère des affaires étrangères un ministre ou un sécrétaire d’Etat exclusivement réservé aux Français de l’étranger.

 

 

 

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR