fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Émilie Serrurier-Hoël : « nos clients sont de plus en plus entrepreneuriaux »

Nommée en novembre 2019 à la tête du département gestion de fortune, la Française Émilie Serrurier-Hoël supervise l’ensemble des activités internationales de ce secteur de la BIL (Banque Internationale à Luxembourg) menées depuis le Luxembourg.

Emmanuel Langlois

Publié

le

BIL Français à l'étranger

Qui sont vos clients ?

Émilie Serrurier-Hoël : Ils ont, pour la grande majorité, un profil international. Ils combinent plusieurs juridictions, en fonction de la localisation géographique de leurs actifs : une entreprise dont le siège est en France avec des succursales en Belgique, des enfants qui étudient au Canada, une maison secondaire en Espagne… Nos clients sont également de plus en plus des entrepreneurs. Nous avons la chance de pouvoir les faire bénéficier de notre offre et des compétences de notre équipe Corporate Banking.

Quelles sont vos ambitions pour le département Wealth Management ?

E. S-H : La BIL a trois valeurs clés qui correspondent bien à la direction que je veux donner aux équipes de gestion de fortune. Créer, collaborer, prendre soin de nos collaborateurs et de nos clients. Les principaux chantiers que je vais mener sont autour de ces trois axes. Le marché actions est très haut. Les investisseurs sont prudents. Les taux d’intérêts étant négatifs depuis quelques années, et cela va durer, il est difficile de trouver des produits qui permettent de procurer des rendements intéressants pour le client, en fonction de son appétit au risque. C’est pour cela que nous devons créer des solutions d’investissement ou de crédit plus sophistiquées (fonds de private equity, produits structurés, prêt syndiqué…). Comme déjà dit plus haut, nos clients sont de plus en plus entrepreneuriaux et nous devons utiliser nos forces, notamment les équipes de Corporate Banking dont la compétence est reconnue sur le marché local luxembourgeois depuis des années et qui élargit ses compétences aux marchés cibles de la gestion de fortune, notamment pour les clients français.

Une Française à ce niveau hiérarchique, ce n’est pas banal !

E. S-H : J’ai fait toute ma carrière à la BIL, en commençant par un stage en 2006 dans le cadre de ma formation en école de commerce (EM Lyon Business School). J’ai ensuite été embauchée en 2007 en tant que chef de projet puis j’ai pris la responsabilité de l’équipe Process management et organisation, avant de rejoindre les domaines du marketing et de la data. J’ai rejoint le comité exécutif en 2018 comme responsable de la stratégie et du marketing.  C’est un désir d’être plus proche des clients et des commerciaux qui m’a poussé à prendre la responsabilité d’une ligne commerciale comme le Wealth Management. Et étant moi-même une française « internationale » avec une carrière au Luxembourg, je connais bien les besoins et les enjeux de ces clients investisseurs français sur le territoire ou à l’étranger.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR