fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 13 au 18 février

Le site Français à l’étranger couvre, en partenariat avec International SOS, une douzaine d’évènements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Sans Titre 33

Afrique

> Côte d’Ivoire

Jours à venir. L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, l’un de ses plus proches soutiens, restent dans l’attente de la décision de la Cour pénale  internationale (CPI) qui doit rendre son verdict sur une possible levée de l’assignation à résidence des deux hommes. Dans l’attente du résultat de ce dossier examiné depuis le 6 février dernier, et quelle qu’en soit sa conclusion, des rassemblements pourraient avoir lieu dans le pays, particulièrement à Yopougon, l’une des quinze communes du district d’Abidjan.

> Guinée

13 février. Dans le prolongement de celles qui ont eu lieu la veille, des manifestations sont attendues ce jour dans la capitale Conakry, ainsi que dans les régions de Labé (moitié nord du pays) et Mamou (sud). En cause, la poursuite du mouvement de contestation envers le gouvernement guinéen et son président, Alpha Condé qui a décrété pour le 1er mars l’organisation d’élections législatives et la tenue d’un référendum constitutionnel qui aurait pour dessein de lui permettre de briguer un troisième mandat. Cette fronde, qui a débuté en octobre dernier avec à sa tête le Front national de défense de la Constitution (FNDC), a déjà causé la mort de trente personnes et les risques d’affrontements entre opposants, militants du parti au pouvoir et forces de l’ordre doivent conduire à la plus grande prudence au plus près des zones de rassemblement. Ce risque est d’autant plus prégnant dans les semaines à venir, à l’approche de ce scrutin du 1er mars qui pourrait être boycotté par les partis d’opposition. Par ailleurs, des appels à la grève sont à prévoir, notamment dans la région minière de Boké (à l’ouest, sur les rives du Rio Nunez)

> République démocratique du Congo (RDC)

15 février. Le stade des Martyrs, dans la capitale Kinshasa, sera ce jour le lieu de célébration de l’anniversaire du parti de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) du président Félix Tshisekedi, en poste depuis janvier 2019. Un événement sous tension compte tenu de la pression exercée notamment en interne par des membres de l’UDPS eux-mêmes, qui déplorent le poids insuffisant de leur parti dans la coalition gouvernementale et l’alliance avec le Front commun pour le Congo (FCC) du président sortant Joseph Kabila. Des heurts entre militants et forces de l’ordre sont à craindre, ainsi que des blocages de routes, comme celles qui conduisent à l’aéroport international (FIH), ou encore au quartier huppé de Gombe.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Bahreïn

14 février. Ce jour sera scruté avec attention dans le royaume, les groupes d’opposition ayant appelé à un mouvement de désobéissance civile en commémoration du soulèvement de 2011. La capitale Manama devrait concentrer cette large mobilisation, encadrée par un important dispositif de sécurité.

> Liban

Jours à venir. La crise politique demeure au pays du Cèdre, à l’image des rassemblements qui ont eu lieu parallèlement aux sessions parlementaires du 11 et 12 février visant à valider le nouveau gouvernement. Dans ce contexte, la pression des manifestants sur le pouvoir demeure, ainsi que le risque d’affrontements avec les forces de l’ordre, principalement dans la capitale Beyrouth.

> Région

Jours à venir. Le plan de paix présenté par les États-Unis le 28 janvier dernier continue de peser sur la situation sécuritaire au plan régional, comme en témoigne l’attaque à la voiture-bélier du 6 février à Jérusalem au cours de laquelle des soldats israéliens ont été blessés, puis à Hébron et Jénine où trois Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne. En lien avec la volonté du mouvement palestinien du Hamas de poursuivre ses actions, de nouveaux tirs de roquette pourraient également être lancés depuis la bande de Gaza. En conséquence, les autorités israéliennes ont décidé de renforcer leur contingent de forces de sécurité à Jérusalem et dans différentes zones sensibles telles que les installations gouvernementales, les hubs de transport et les check-points. À noter que plusieurs pays de la région sont le lieu de rassemblements visant à dénoncer ce plan américain, comme la Jordanie, le Liban, la Turquie, la Tunisie ou encore le Maroc.

Amériques

> Haïti

15 au 25 février. Le carnaval local, événement plébiscité par la population haïtienne, aura pour point d’orgue les festivités de Jacmel (département du Sud-Est) les 15 et 16 février, puis celles de la capitale Port-au-Prince du 23 au 25 février. En parallèle, d’autres fêtes en lien avec ce carnaval doivent avoir lieu au Cap-Haïtien (département du Nord) et aux Cayes (Sud). Au regard des risques de criminalité qui demeurent en Haïti, la participation à ces événements qui devraient drainer d’importants mouvements de foule et engendrer une circulation perturbée est déconseillée.

Asie-Pacifique

> Chine et région

Jours à venir. Épicentre des cas de coronavirus, la Chine continentale fait face à un environnement sanitaire qui réduit considérablement toute possibilité de déplacements, qu’ils soient internes ou externes. Les restrictions d’accès, variables selon les provinces du pays, concernent l’ensemble des moyens de transport (ferroviaires, aériens et différents transports publics). Dans un tel contexte, un déplacement prévu dans la province d’Hubei nécessite un ajournement, et tout voyage à l’intérieur ou vers la Chine suppose une analyse scrupuleuse des options d’arrivée et de départ, d’anticipation des possibilités d’approvisionnement en bien essentiels (nourriture, équipements de protection) et de prise en compte des préconisations de son État d’appartenance.

Europe

> Allemagne

14 au 16 février. Le Bayerischer Hof Hotel de Munich sera le siège, durant ces trois jours, de la conférence annuelle internationale sur la sécurité. De stricts contrôles de sécurité seront mis en place dans le cadre de cette conférence qui doit accueillir des chefs d’État, des représentants d’agences internationales de sécurités, bon nombre d’experts en ce domaine, ainsi que des groupes de manifestants autour de l’événement.

> Russie

15 février. Des rassemblements sont attendus ce jour à Moscou afin de dénoncer les amendements constitutionnels décrétés en janvier dernier par le président Vladimir Poutine. Initiés par plusieurs groupes d’opposition, ces manifestations visent à exiger la tenue d’un référendum en lien avec chaque modification de la Constitution. Toutefois, les quelques progrès sociaux relatifs à cette réforme – notamment sur la question des retraites et sur le salaire minimum – devrait limiter le soutien populaire vis-à-vis de ces manifestations.

> Ukraine

18 février. Ce jour commémorera l’anniversaire de la répression contre les manifestants d’Euromaïdan (nom donné aux manifestations pro-européennes) tués en 2014. Des rassemblements sont attendus à ce titre, notamment dans la capitale, Kiev, sur la place Maïdan.

Monde

Coronavirus : impact sur les déplacements. Jours à venir. Les mesures préventives internationales visant à contenir la propagation du Coronavirus se renforcent compte tenu des cas signalés dans plus de vingt pays, au-delà des frontières de la Chine. Toutes ces mesures de restrictions d’accès sur les déplacements internationaux se traduisent notamment au niveau des options de vol, des conditions de délivrance des visas, ainsi que par un ensemble de dispositions sanitaires mises en place au sein des aéroports internationaux (contrôles, questionnaires, voire quarantaine). Dans un tel contexte, il convient d’anticiper ses déplacements internationaux prévus en tenant compte de ces possibles restrictions, au départ, en transit et à l’arrivée de destination, sans oublier de s’informer sur les options de retour. 

Lire la suite
Publicité
Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR