fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 6 et 7 avril par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Afrique du Sud

Les autorités sud-africaines ont annoncé la mise en place de l’état d’urgence nationale, qui s’accompagne de plusieurs mesures :
• les frontières terrestres et maritimes du pays sont fermées jusqu’à nouvel ordre ;
• les voyageurs en provenance et à destination des pays à « haut risque » (Italie, Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Iran, Corée du Sud, Chine, Etats-Unis) se voient interdire l’accès au territoire sud-africain depuis le 18 mars ;
• les visas déjà accordés aux visiteurs issus de ces pays sont annulés et la délivrance de nouveaux visas pour les ressortissants de ces pays est suspendue ;
• tout ressortissant étranger s’étant rendu dans l’un des pays à haut risque dans les 20 derniers jours se verra refuser son visa ;

Les autorités sud-africaines ont également annoncé la mise en confinement du pays pour 21 jours à partir de jeudi 26 mars minuit jusqu’au jeudi 16 avril. Les habitants ne pourront pas quitter leur logement sauf dans des conditions encadrées. Les commerces non indispensables à la sécurité du pays seront fermés. Les Français présents en Afrique du Sud, qu’il soient de passage ou résidents, doivent respecter scrupuleusement les mesures impliquées par ce confinement.

Les Français arrivés sur le territoire sud-africain après le 9 mars doivent observer une quatorzaine obligatoire. Les Français qui sont dans cette situation sont donc invités à rester confinés et ne pas effectuer de déplacement jusqu’à 14 jours après la date d’arrivée sur le territoire sud-africain.

Depuis le 26 mars, tous les vols commerciaux au départ et à l’arrivée de l’Afrique du Sud sont suspendus.

Contacts utiles :

Les Français de passage, encore en déplacement temporaire en Afrique du Sud, sont invités à se faire connaître de l’ambassade de France au numéro suivant : +27 12 425 1600 ou à l’adresse suivante : france@ambafrance-rsa.org.

Les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter les numéros mis en place par les autorités, notamment le numéro d’appel au National Institute for Communicable Diseases : +27 (0) 800 029 999 (du lundi au vendredi de 9h à 17h heure de Paris).

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet de :

l’Ambassade de France en Afrique du Sud

250, Melk street – New Muckleneuk

0181 Pretoria

Tel : +27 12 425 1600

Fax : +27 12 425 1609

Courriel : france@ambafrance-rsa.org

> Colombie

Depuis le 23 mars, les autorités locales ont décidé l’interdiction d’entrer sur le territoire colombien pour toute personne venant de l’étranger (ressortissant étranger de passage, résident ou colombien). Aucune escale n’est autorisée. Toutes les frontières terrestres, maritimes et fluviales du pays sont fermées. Seules les sorties du territoire par voie aérienne sont encore possibles à ce stade.

Les mesures adoptées par les autorités locales sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate.

Contacts utiles :

Il est recommandé de se tenir informé via les médias et les sites officiels, notamment www.coronaviruscolombia.gov.co

Plus d’informations sur les mesures actualisées prises par les autorités colombiennes, sur le site de : l’Ambassade de France en Colombie

Carrera 11, n° 93-12

Tel : +57 1 638 14 00

Permanence :+57 1 638 15 64

> Côte d’Ivoire

Depuis le 22 mars, les autorités ivoiriennes ont décidé de la fermeture aux personnes des frontières terrestres, maritimes et aériennes.
Compte tenu de cette mesure, il convient de reporter les voyages vers la Côte d’Ivoire.

Depuis le 24 mars, un couvre-feu est instauré de 21 heures à 5 heures du matin.

Depuis le 29 mars, la circulation des personnes entre le Grand Abidjan (le district autonome d’Abidjan étendu aux villes de Dabou, Azaguié, Bingerville, Grand-Bassam, Bonoua et Assinie, la limite nord étant le PK30 sur l’autoroute Abidjan/ Yamoussoukro) et les autres villes du pays est interdite, exception faite pour ceux qui disposent d’une autorisation, notamment dans les secteurs liés à l’approvisionnement en denrées alimentaires et en produits de première nécessité.

Contacts utiles :

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est conseillé de consulter le site Internet de l’ambassade de France et du Consulat général à Abidjan.

L’ambassade de France a ouvert une cellule de crise qui peut être contactée :
Par téléphone au + 225 20207500 ou au +225 20207400
Par email : infocovid.abidjan-cslt@diplomatie.gouv.fr

> Croatie

Depuis le 19 mars, il n’est plus possible aux Français ou aux Européens non Croates d’entrer sur le territoire croate, sauf en cas de transit dans le cadre d’un retour en France. Dans ce contexte, il convient de différer tout voyage ou déplacement en Croatie.

Compte-tenu des nombreuses autres restrictions aux frontières dans différents pays, l’avion est le moyen de transport à privilégier pour les Français déjà présents en Croatie et souhaitant rentrer en France.

Les vols directs entre la Croatie et la France sont suspendus. Toutefois, les liaisons entre Zagreb, Francfort (tous les jours) et Bruxelles (trois vols par semaine) sont pour l’instant maintenues.

Le programme de vol de l’aéroport de Zagreb est régulièrement mis à jour sur le site suivant :
https://zagreb-airport.hr/en/passengers/flight-information/departures/33

S’agissant du transit routier, des conditions strictes ont été déterminées :

a) Pour les transports de marchandises, le passage doit se faire par des postes frontière déterminés et le transit s’effectuera par convoi et sous escorte policière. Les point de passage obligés sont :

  • à la frontière slovène : Bregana et Macelj ;
  • à la frontière avec la Hongrie, Goričan et Duboševica ;
  • à la frontière bosnienne, Nova Sela, Stara Gradiška et Slavonski Šamac ;
  • à la frontière avec la Serbie, Bajakovo.

b) Les particuliers doivent quant à eux rejoindre une autoroute le plus rapidement après l’entrée en Croatie et ne sont autorisés à faire des pauses que sur des aires désignées et surveillées par la police ;

c) Depuis le 2 avril, 20 postes frontaliers secondaires avec la Bosnie-Herzégovine sont temporairement fermés pour le trafic frontalier. Les postes frontières pour le transport routier international de voyageurs et de marchandises ouverts sont désormais :

Stara Gradiška, Nova Sela, Županja, Gunja, Slavonski Šamac, Slavonski Brod, Jasenovac, Maljevac, Ličko Petrovo Selo, Strmica, Kamensko, Vinjani Gornji, Vinjani Donji, Gornji Brgat, Klek, Zaton Doli, Hrvatska Kostajnica, Užljebić, Aržano, Orah, Čepikuće, Prud, Metković, Mali Prolog, Dvor.

L’entrée dans les ports maritimes et les ports de navigation intérieure est interdite aux navires dont l’équipage ou les passagers seraient soumis à l’obligation de quarantaine ou d’auto-isolement.

Par ailleurs, le gouvernement croate a décidé de :

  • fermer toutes les crèches, écoles, collèges, lycées et universités à l’échelle nationale et pour une durée de deux semaines.
  • interdire les rassemblements de plus de cinq personnes.
  • interdire temporairement le franchissement des frontières, y compris maritimes, sauf cas particuliers (personnels de santé, travailleurs transfrontaliers, transporteurs de marchandises et personnes en transit notamment). Les ressortissants des États membres de l’Union européenne et de l’espace Schengen, ou d’États associés, ainsi que les personnes résidentes de long terme dans l’Union européenne, sont en principe toujours autorisés à transiter par la Croatie pour rentrer dans leur pays de résidence ;
  • interdire les déplacement hors de la ville de résidence, hormis professions de santé et transports de marchandises, ou personnes bénéficiant d’une attestation co-signée par leur employeur et la sécurité civile. A partir du 6 avril cette attestation sera électronique (système e pass) ;
  • suspendre les transports en commun et de fermer les gares à compter du 22 mars pour une période de 30 jours ;
  • limiter l’accès aux voies et aux lieux publics (rues, magasins, places, parcs, front de mer…). Il est conseillé de rester chez soi. Il est toujours possible de circuler en voiture et de se rendre sur son lieu de travail si besoin, ou de sortir pour s’approvisionner ou se soigner ;
  • obliger les personnes à présenter une pièce d’identité pour se rendre en pharmacie afin de lutter contre le non-respect des mesures d’auto-isolement. Les autorités compétentes contrôlent le respect de ces mesures dont la violation est fortement sanctionnée.

Contacts utiles :

Il convient de s’informer sur l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales (notamment sur le site du ministère de la santé, en anglais ; lignes d’information : +385 91 468 30 32 / +385 99 468 30 01) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS et, avant d’envisager un déplacement dans le pays, de :

l’Ambassade de France en Croatie

Hebrangova 2

Zagreb

Tel : +385 1 48 93600

Section consulaire :+385 1 48 93 680

Tel (urgences) : +385 1 48 93 600

Fax : +385 1 48 93660

> Djibouti

Afin de lutter contre la propagation de ce virus, les autorités locales ont annoncé la fermeture de l’espace aérien depuis le 18 mars. Il n’est donc pas possible d’entrer ou de sortir du territoire par voie aérienne.

Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter les déplacements à Djibouti, en attendant que la situation se rétablisse.

Contact utile :

Ambassade de France à Djibouti

45, boulevard du Maréchal Foch BP 2039

Djibouti

Tel : +253 21 35 09 63

Tel (urgences) : + 253 77 86 32 93

> Emirats arabes unis

  • Confinement :

Depuis le 26 mars, les autorités locales ont mis en place un programme national de désinfection et un couvre-feu.

A Abou Dabi, ce programme prend effet toutes les nuits, dans les lieux publics et les réseaux de transport, de 20 heures à 6 heures du matin. Les habitants doivent rester chez eux, sauf nécessité absolue (achat de biens de première nécessité, médicaments, exercice d’une profession dans un des secteurs listés par les autorités comme « vitaux », etc.). En journée, il est également demandé aux habitants de rester dans la mesure du possible à domicile (sauf urgence, impératif professionnel, nécessité d’une consultation médicale ou achats de biens de première nécessité).

A Dubaï, ce programme est désormais applicable 24 heures sur 24. Toute sortie du domicile, strictement encadrée, devra faire l’objet d’une demande de permis préalable en ligne (https://dxbpermit.gov.ae/home). Une seule personne par foyer est autorisée, sous certaines conditions, à quitter le domicile et devra impérativement porter masque et gants.
Toute personne se trouvant actuellement sur le territoire émirien doit se conformer strictement aux instructions des autorités sanitaires et de sécurité compétentes. Les contrevenants s’exposent à des sanctions. Il est recommandé de se référer très régulièrement aux déclarations officielles des autorités locales à ce sujet, les conditions d’autorisation des sorties évoluant rapidement.

  • Liaisons aériennes :

Le 25 mars dernier, les autorités locales ont annoncé la suspension de l’ensemble des liaisons aériennes entrantes et sortantes et des transits aux EAU, à l’exception du fret et des opérations d’évacuation d’urgence. A compter du 6 avril, les compagnies Emirates et Etihad reprennent un nombre limité de vols commerciaux vers des destinations tierces pour faciliter le rapatriement des ressortissants étrangers qui le souhaitent. Plusieurs capitales européennes, dont Paris, sont desservies. Les billets doivent être réservés directement en ligne auprès des compagnies aériennes concernées.

  • Accès au territoire émirien :

Jusqu’à nouvel ordre, seuls les ressortissants émiriens sont autorisés à accéder au territoire émirien. Les personnes étrangères résidentes aux EAU, titulaires d’un titre de séjour valide et qui se trouvent actuellement en dehors du territoire émirien, ne sont plus autorisées à revenir aux EAU.
Les personnes se retrouvant en difficulté suite à ces nouvelles mesures doivent :
• S’inscrire sur la plateforme dédiée du MOFAIC pour se signaler : https://www.mofaic.gov.ae/en/Services/Forms/Twajudi-Residents
• En France et à l’étranger : contacter les ambassades des Émirats arabes unis des pays dans lesquels ils se trouvent ;
• Aux EAU : contacter les autorités émiriennes chargées de l’immigration (Federal Authority for Identity and Citizenship – ICA) aux numéros suivants :
o Mobile : +971(0)50 106 6099
o Lignes fixes ICA : +971(0)2 312 8867 et +971(0)2 312 8865
o Lignes fixes MOFA : +971 (0)9208 3344 et +971 (0)2496 5228
o Email : operation@ica.gov.ae
o Fax : +971(0)25543883

  • Situation sanitaire :

Il convient de se conformer strictement aux recommandations sanitaires locales, de consulter dès que possible un médecin en cas de symptômes et de suivre strictement ses consignes (notamment en matière de confinement et de distanciation sociale). Les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter les numéros mis en place par les autorités locales :
• Department of Health d’Abou Dabi (Estijaba) : (+971) 800 17 17
• Ministry of Health and Prevention : (+971) 800 11 111
• Dubai Health Authority : (+971) 800 342.

Contacts utiles :

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (notamment en matière d’hygiène sur l’ensemble du territoire émirien) et de consulter le site Internet, de l’ambassade de France à Abou Dabi et du Consulat général à Dubaï

L’ambassade de France aux Emirats arabes unis (EAU) et le Consulat général de France à Dubaï ont mis en place une cellule téléphonique afin de répondre aux ressortissants français qui sont actuellement aux Emirats arabes unis. Cette cellule est joignable au numéro suivant, du dimanche au jeudi, de 9 heures à 18 heures (heure locale) : +971 2 813 1001.

> Eswatini

Les autorités locales ont déclaré l’état d’urgence le 17 mars et décidé d’interdire l’entrée en Eswatini, sauf aux citoyens swatis et aux résidents. Tous les vols commerciaux sont annulés.

Il convient, par conséquent, de différer tout voyage en Eswatini.

Contacts utiles :

En cas de difficultés ou d’interrogations sur les conditions de retour en France, il est recommandé de se rapprocher de :

l’Ambassade de France en Afrique du Sud

250 Melk Street – Nieuw Muckleneuk – 0181 Pretoria

+27 (0) 12 425 1600

et de l’Ambassade de France à Maputo

> Grèce

Des tests au Covid-19 sont désormais effectués systématiquement à l’arrivée des vols à l’aéroport d’Athènes en provenance des destinations touchées par le virus, dont la France. Le voyageur doit déclarer sa résidence principale ou temporaire de quatorzaine, qui s’impose à tout voyageur entrant en Grèce, et en cas de test positif il peut être amené sur décision des autorités sanitaires à passer sa période de quatorzaine dans une résidence désignée par les dites autorités.

Par ailleurs, la Grèce impose depuis le 23 mars des mesures de confinement généralisé à tout le pays restreignant très fortement les déplacements.

Dans ce contexte, il est conseillé aux Français actuellement en déplacement temporaire en Grèce de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes.

Sont exemptés de cette interdiction les déplacements suivants :
– pour se rendre au travail,
– pour se rendre à la pharmacie ou chez le médecin
– pour se rendre aux magasins de vente d’aliments quand la livraison à domicile n’est pas possible
– pour se rendre à la banque quand la transaction électronique n’est pas possible
– pour rendre service aux personnes vulnérables
– pour se rendre à des cérémonies religieuses exceptionnelles, sous les conditions prévues par la loi
– pour faire du sport en plein air seul ou à deux
– pour faire sortir les animaux domestiques
– pour rejoindre le lieu de résidence principale
– pour se trouver avec ses enfants (pour les parents divorcés)

Par ailleurs, tout véhicule à usage privé ou public doit circuler avec au maximum deux personnes à bord : le chauffeur plus éventuellement un seul passager.

Toute personne qui se déplace devra être munie d’une pièce d’identité ou d’un passeport ainsi que de justificatifs attestant la raison de son déplacement et établis selon deux types de formulaires :

Formulaire A : pour les déplacements de et vers le lieu de travail, une attestation de l’employeur qui sera remplie une seule fois avec l’horaire de travail précis et sera valable pour tous les déplacements quotidiens de et vers le lieu de travail

Formulaire B : pour tous les autres déplacements, les intéressés doivent remplir à chaque fois un formulaire spécial qui peut être obtenu :
soit via le site : https://forma.gov.gr/
soit par l’envoi d’un SMS (gratuit) au numéro : 13033
soit un papier manuscrit décrivant les raisons du déplacement

Les contrevenants se verront infliger une amende de 150 euros.

Contacts utiles :

Le ministère de la santé grec annonce régulièrement des nouvelles mesures et restrictions valables pour l’ensemble du territoire afin d’éviter la propagation du Covid-19. Par exemple, tout accostage de navires y compris de plaisance est strictement interdit. Des mesures spécifiques dans les régions peuvent être prises. Par conséquent, il convient de suivre attentivement les consignes locales. Plus d’informations sur le site des autorités sanitaires locales (en anglais) et de :

l’Ambassade de France en Grèce

7, avenue Vassilissis Sofias

Athènes

Tel : +30 2 103 391 000

Courriel : info@ambafrance-gr.org

Par ailleurs, un numéro d’information générale a été mis en place : le 1135 (en grec).

En cas d’apparition des symptômes d’infection respiratoire (par ex. fièvre, toux, mal de gorge, difficulté à respirer), il convient de prendre immédiatement l’attache de l’organisme national de santé publique grec (EODY) au numéro suivant : 210 52 12 054

> Iles Fidji

Des restrictions concernant l’entrée et le séjour des voyageurs aux Fidji ont été mises en place par les autorités du pays :

  • depuis le 7 mars 2020, tout voyageur ayant séjourné en Chine, en Italie, en Iran ou en Corée du Sud au cours des 14 jours précédant son arrivée aux Fidji se voit refuser l’entrée sur le territoire. Des contrôles médicaux sont prévus dans les principaux points d’entrée dans le pays (aéroports et ports notamment pour les navires de croisière à leur arrivée aux Fidji) ;
  • à l’arrivée sur le territoire, tous les voyageurs doivent compléter un document d’information à remettre aux agents de la « Biosecurity Authority of Fidji », présents à l’aéroport international de Nadi.

Il est recommandé de prendre l’attache de son voyagiste et/ou de sa compagnie aérienne afin de s’informer des éventuelles restrictions supplémentaires qui pourraient être mises en place par les autorités locales à l’arrivée sur le territoire des Fidji.

Ambassade de France à Suva (Iles Fidji)

2nd Floor – Pacific House Private Mail Bag – Butt Street

Suva

Tel : +679 331 05 26

Permanence téléphonique en dehors des heures d’ouverture des bureaux : +679 992 17 52

Courriel : presse@ambafrance-fj.org

Selon le Service météorologique des Fidji (SMF) le cyclone Harold de catégorie 5 devrait toucher l’archipel dans les prochaines jours.

> Jamaïque

La Jamaïque a fermé ses frontières depuis le 22 mars et toute entrée sur le territoire est interdite. Un couvre-feu a été établi sur tout le territoire de 20 heures à 6 heures, à compter du 1er avril.
Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter tout déplacement en Jamaïque.

Les vols en partance de la Jamaïque sont de moins en moins nombreux. De très nombreuses compagnies aériennes ont annulé leurs vols. Dans ce contexte, il est vivement conseillé aux Français qui se trouvent actuellement en déplacement temporaire en Jamaïque de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France.

Contacts utiles :

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre sans préavis. Il est aussi conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (Ministère jamaïcain de la santé) et de consulter le site Internet de :

l’Ambassade de France en Jamaïque

13 Hillcrest Avenue

Kingston

Tel : +1 876 619 7812

> Mali

Les autorités maliennes ont annoncé la suspension des vols commerciaux en provenance des pays touchés depuis le jeudi 19 mars.

Depuis le 26 mars, un couvre-feu a été instauré de 21 heures à 5 heures jusqu’à nouvel ordre.

Une cellule spéciale de l’ambassade et du consulat est joignable au : 44 97 58 20

Le gouvernement malien a mis en place un numéro vert pour toute information concernant le COVID 19 : 36 0 61 (consultable seulement au Mali)

Il est vivement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site  du Consulat général, le site et les réseaux sociaux de l’OMS et de :

l’Ambassade de France au Mali

Square Patrice Lumumba

BP 17 Bamako

Tel : +223 79 41 62 51

Visas :+223 79 41 62 52

Courriel : cad.bamako-amba@diplomatie.gouv.fr

> Pays bas

Les autorités locales ont annoncé les mesures et recommandations suivantes :

1/ Mesures

  • interdiction de tous les rassemblements et organisation d’événements (jusqu’au 01/06) à l’exception des mariages et des funérailles à l´église et les marchés considérés comme une partie essentielle de la chaîne alimentaire ;
  • interdiction de sortir en groupe et obligation de maintenir une distance d’au moins 1,5 m avec les autres personnes et d’éviter les groupes de 3 personnes ou plus, sauf en famille. Ces mesures sont appliquées dans tous les sites, y compris l’aéroport de Schiphol ;
  • également à domicile : trois personnes maximum en visite et en respectant les distances recommandées ;
  • Les magasins et les transports publics sont obligés de prendre des mesures pour garantir la distance minimale d’1,5 m entre les clients ou les voyageurs ;
  • le non-respect de la règle de distance d’1,5 m minimum expose à de lourdes amendes (jusqu’à 400€) ;
  • fermeture des établissements scolaires (crèches, enseignement primaire et secondaire) jusqu’à la fin des vacances scolaires de printemps (3 ou 10 mai selon les régions). L’équivalent du baccalauréat néerlandais a été annulé pour 2020 et est remplacé par une évaluation sur contrôle continu ;
  • fermeture des universités jusqu’au 01/06. Plusieurs universités ont d’ores et déjà fermé leurs portes jusqu’en septembre 2020. Quasiment tous les établissements ont mis en place des plateformes de cours en lignes ;
  • fermeture également des « commerces non essentiels » : les restaurants et cafés, les musées, les salles de spectacles, coffeeshops, les sexclubs, les clubs sportifs, saunas et les casinos (jusqu’au 28/04 au moins). Cette fermeture ne concerne pas la vente à emporter où les livraisons à domicile ;
  • les coiffeurs, esthéticiennes et autres personnes exerçant des professions dites « de contact » dans le domaine des soins externes, ne sont plus autorisés à exercer leur profession ;
  • obligation pour les personnes ayant des symptômes de toux (même légers) et/ou de rhume de rester chez elles. Si une personne a de la fièvre, tous les membres du ménage doivent rester chez eux.

2/ Recommandations

  • appliquer les gestes barrières ;
  • rester chez soi le plus possible. Il est vivement recommandé de rester chez soi pendant le week-end de Pâques ;
  • ne sortir travailler que lorsque le télétravail n’est pas possible* ;
  • ne sortir que pour des motifs essentiels, comme pour faire des courses ou s’occuper d’autres personnes, tout en gardant une distance d’au moins 1,5 mètre avec les autres ;
  • éviter les activités sociales et les rassemblements ;
  • les visites aux personnes sensibles (personne âgées ou immunodéficientes ; personnes ayant une maladie chronique) sont à limiter autant que possible ;
  • les personnes sensibles doivent, de même, éviter les transports publics et les rassemblements ;
  • éviter les voyages à l’étranger (il est notamment déconseillé au personnel du secteur de la santé de voyager pendant la crise).

*Les restrictions aux déplacements ne s’appliquent pas aux personnes exerçant des professions cruciales et participant à des processus vitaux, à moins qu’elles ne tombent elles-mêmes malades.

3/ déplacements

  • les autorités néerlandaises ne procèdent pas à des contrôles sanitaires à l’arrivée à Schiphol mais recommandent aux passagers en provenance des Etats-Unis ou ayant pris un vol de rapatriement, d’observer une quarantaine (quatorze jours) à domicile ;
  • les autorités recommandent, en particulier, pendant le weekend de Pâques de ne pas partir en vacances et ne pas fréquenter les lieux publics, à moins d’être dans des endroits peu fréquentés et de respecter les distances de 1,5 m ;
  • forte réduction de l’offre de transport : seulement 3 vols quotidiens Amsterdam-Paris (AF/KLM) et plus aucun train direct Amsterdam-Paris.

Contacts utiles :

Il convient de s’informer sur l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales (notamment sur le site de l’institut national pour la santé publique et l’environnement, en anglais) avant d’envisager un déplacement dans le pays, notamment en consultant le site du consulat général de France à Amsterdam et de :

l’Ambassade de France aux Pays-Bas

Anna Paulownastraat 76

2518 BJ La Haye

Tel : +31 70 312 58 00

Fax : +31 70 312 58 24

Courriel : info@ambafrance-nl.org

> République démocratique du Congo

La République démocratique du Congo a annoncé le 25 mars l’état d’urgence, au regard des implications sécuritaires de la pandémie, et plusieurs mesures d’accompagnement dont :
o Fermeture des frontières extérieures du pays (fret excepté) ;
o Instruction aux autorités kinoises de disperser tout regroupement.

A compter du 6 avril, la commune de la Gombe, dans la capitale province Kinshasa, est placée en confinement. Les déplacements non autorisés par l’octroi d’un macaron délivré par les autorités sont strictement interdits.

Compte tenu de ces mesures, tout déplacement de/vers la République démocratique du Congo et entre Kinshasa et les provinces, quel qu’en soit le sens, est interdit jusqu’à nouvel ordre.

Contacts utiles :

Les Français encore présents en République démocratique du Congo sont invités à se faire connaître de l’Ambassade de France. La cellule de réponse téléphonique de l’ambassade est joignable au +243 815 559 999, et ouverte du lundi au samedi de 9h à 12h puis de 14h à 17h.

Ambassade de France en République démocratique du Congo

1, avenue du Colonel Mondjiba

Kinshasa

Tel : +243 815 559 999

Permanence sécurité : +243 818 843 129

Courriel : presse.kinshasa-amba@diplomatie.gouv.fr

> Singapour

Singapour a annoncé le 3 avril des mesures de confinement renforcées afin de freiner l’épidémie de Covid-19, qui seront en vigueur à compter du 7 avril et jusqu’au 4 mai 2020 inclus. Seuls les commerces qui vendent des produits de première nécessité ou qui fournissent des services essentiels resteront ouverts. Tous les lieux de restauration (restaurants, cafés, hawker centres, food courts…) ne seront ouverts que pour la vente à emporter ou la livraison. Les services publics et gouvernementaux restent opérationnels mais l’accueil physique sera considérablement réduit. Les usagers sont invités à privilégier les services en ligne. D’autres services jugés essentiels (voir liste complète ici : https://covid.gobusiness.gov.sg/essentialservices/) resteront ouverts.
Les lieux de travail, à l’exception de ceux fournissant des services essentiels ou faisant partie de secteurs économiques clés, seront fermés. Tous les musées, casinos, attractions, installations sportives et récréatives (piscine, clubs, salles de sport…) seront fermés, y compris dans les hôtels. Les lieux de culte sont également fermés. À partir du 8 avril, les écoles et établissements d’enseignement supérieur dispenseront leurs cours en ligne tandis que les écoles maternelles et crèches seront fermées.
Il est conseillé aux personnes de rester chez elles et d’éviter les interactions avec toute personne autre que les membres de la famille vivant sous le même toit. Les personnes devant se rendre à l’extérieur et amenées à entrer en contact rapproché avec d’autres individus sont invitées à porter un masque.

Depuis le 24 mars, tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires, transit…) sont interdits d’entrée et de transit à Singapour.

Les personnes résidant à Singapour qui se trouvent à l’étranger doivent impérativement obtenir l’autorisation des autorités singapouriennes avant de pouvoir revenir à Singapour, sous peine de lourdes sanctions allant jusqu’à l’annulation du titre de séjour suivie d’une expulsion, dans les cas suivants :

  • Les détenteurs d’un permis de travail (Employment Pass, S-Pass, Work Permit, Work Holiday Pass…) et leur famille (Dependant Pass, Long Term Social Visit Pass) doivent obtenir l’autorisation auprès du ministère du Travail singapourien (MOM) à travers les employeurs qui doivent en faire la demande en ligne : https://form.gov.sg/#!/5e3cbabee41f590012014e91.

Le MOM restreint fortement à l’heure actuelle le nombre d’autorisations de retour accordées et ne les délivre actuellement que pour les personnes travaillant dans des secteurs essentiels (comme la santé et les transports) : il est donc déconseillé à tous les détenteurs d’un permis de travail ainsi qu’à leur famille de voyager hors de Singapour. Les personnes qui voyageraient après le 27 mars rencontreront des difficultés supplémentaires pour obtenir l’autorisation du MOM. Leur demande sera classée comme non prioritaire et pourra entrainer des retards de traitement conséquents, reportant de fait leur possibilité de retour à Singapour. En cas de refus, attendre une semaine avant de reformuler une nouvelle demande

  • Les étudiants en Student’s Pass (STP) ainsi que ceux qui ont obtenu un accord de principe (In-Principle Approval) pour un STP, doivent obtenir l’autorisation auprès du ministère de l’Éducation singapourien (MOE) en soumettant une demande à leur université ou école qui la transmettra au MOE.
  • Les personnes en Long-Term Visit Pass (LTVP) délivré par l’Immigration and Checkpoints Authority (ICA) ainsi que celles qui ont obtenu un accord de principe (In-Principle Approval) pour un LTVP, doivent obtenir l’autorisation auprès de l’ICA en soumettant une demande par email à ICA_nCoV_request@ica.gov.sg.

Toutes les personnes revenant de l’étranger et entrant à Singapour sont automatiquement placées en mesure de confinement pendant 14 jours (Stay-Home Notice – SHN). Les personnes résidentes de retour du Royaume-Uni, des Etats-Unis, des pays de l’ASEAN, de France, d’Inde et de Suisse devront effectuer leur SHN dans des hôtels spécifiques, dont la liste est établie par le gouvernement, afin de minimiser les risques de transmission éventuelle à la famille. Les personnes revenant d’autres pays que ceux listés pourront effectuer leur SHN à domicile.

Depuis le 27 mars, les voyageurs autorisés à revenir à Singapour (voir ci-dessus), devront soumettre une déclaration de santé. Cette déclaration doit se faire via le service en ligne “SG Arrival Card” au maximum 3 jours avant l’arrivée prévue ou bien, à défaut, aux points de contrôle à l’arrivée. Toute fausse déclaration expose à des poursuites pénales en vertu de l’Infection Diseases Act.

Singapour suspend également les escales de tous les navires de croisière.

Contacts utiles :

Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS, du Ministère singapourien de la Santé et de :

l’Ambassade de France à Singapour

101-103 Cluny Park Road

259595 Singapour

Tel : +65 68 80 78 00

Fax : +65 68 80 78 01

Courriel : consulat.singapour-amba@diplomatie.gouv.fr

> Timor Est

Depuis le 28 mars, l’état d’urgence est instauré dans le pays (interdiction de la circulation sur certaines zones, institutions fonctionnant avec un nombre très réduit de personnels, fermeture des commerces, etc.).

Depuis le 4 avril, les autorités de Timor-Est ont décidé de suspendre toutes les liaisons aériennes commerciales internationales.

Compte tenu de ces mesures et de la suspension des liaisons aériennes, il est formellement recommandé aux Français de reporter leur voyage à Timor-Est.

Contact utile :

Ambassade de France à Jakarta (compétente pour le Timor Est)

Possibilité de s’adresser au service consulaire de l’Ambassade du Portugal

Tél. : + 670 390 312 533/4/5/6 ; Fax : + 670 390 312 528.

JL. M.H Thamrin 20

10350 Jakarta

Tel : +62 21 23 55 76 00

Courriel : contact@ambafrance-id.org

> Tonga

Des restrictions concernant l’entrée et le séjour des voyageurs aux îles Tonga ont été mises en place par les autorités du pays :
• tout voyageur en provenance de Chine, d’Italie, d’Iran et des villes de Daegu et Cheongdo en Corée du Sud doivent observer une période de quarantaine de 14 jours dans un pays non-infecté par le coronavirus Covid-19 avant de pouvoir entrer sur le territoire des îles Tonga ;

• à l’arrivée sur le territoire, tous les voyageurs doivent compléter un document d’information et les voyageurs en provenance de Chine, d’Italie, d’Iran et des villes de Daegu et Cheondo en Corée du Sud doivent présenter un certificat médical confirmant qu’ils ne sont pas atteints par le coronavirus Covid-19.
Il est recommandé de prendre l’attache de son voyagiste et/ou de sa compagnie aérienne afin de s’informer des éventuelles restrictions supplémentaires qui pourraient être mises en place par les autorités locales à l’arrivée sur le territoire des îles Tonga.

Ambassade de France à Suva (Iles Fidji) (compétente pour le Royaume de Tonga)

Il n’y a pas de représentation française au Royaume de Tonga. Vous pouvez contacter l’ambassade de France à Suva (Iles Fidji).

2nd Floor – Pacific House Private Mail Bag – Butt Street

Suva

Tel : +679 331 05 26

Permanence téléphonique en dehors des heures d’ouverture des bureaux : +679 992 17 52

Courriel : presse@ambafrance-fj.org

Selon le Service météorologique des Fidji (SMF) le cyclone Harold de catégorie 5 devrait toucher l’archipel dans les prochaines jours.

> Turquie

Les autorités locales ont décidé :
• la suspension à compter du 28 mars de tous les vols commerciaux internationaux.
• La suspension de tous les vols intérieurs.
• L’interdiction du transit et du séjour sur le territoire turc pour les passagers ayant séjourné en Chine, en Iran, en Irak, en Italie et en Corée du Sud ainsi que dans les autres pays considérés à risque dans les 14 jours précédant leur voyage. Cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants turcs, ni aux étrangers disposant du statut de résident en Turquie qui sont toutefois soumis à des mesures strictes de quarantaine à leur arrivée sur le territoire ;
• la suspension de toutes les entrées/sorties, qu’elles soient par voie maritime, aérienne ou terrestre , des plus grandes villes du pays (au 6 avril, cette liste comprend : Adana, Ankara, Antalya, Aydın, Balıkesir, Bursa, Denizli, Diyarbakır, Erzurum, Eskişehir, Gaziantep, Hatay, İstanbul, İzmir, Kahramanmaraş, Kayseri, Kocaeli, Konya, Malatya, Manisa, Mardin, Mersin, Muğla, Ordu, Sakarya, Samsun, Şanlıurfa, Tekirdağ, Trabzon, Van et Zonguldak) pendant au moins 15 jours à compter du 4 avril, sauf autorisation spécifique accordée par le préfet géographiquement compétent. Des tests sont réalisés sur les passagers et les personnels dans les gares routières ;
• le confinement total/couvre-feu en vigueur dans 51 localités de 21 provinces (Malatya, Bartın, Çorum, Bitlis, Erzincan, Tunceli, Bayburt, Kütahya, Gümüşhane, Çankırı, Çanakkale, Giresun, Yozgat, Kars, Sivas, Artvin, Rize, Trabzon, Zonguldak,Van et Usak).
• des contrôles de police (avec caméras thermiques) aux frontières administratives des provinces ;
• les personnes âgées de 65 ans et au-delà, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques (cardiaques et pulmonaires notamment) ne doivent plus sortir ;
• l’interdiction pour les moins de 20 ans de sortir dehors ; à l’exception des jeunes de 18 à 20 ans qui peuvent attester travailler dans le secteur public ou privé ou dans le secteur agricole ;
• l’obligation de porter des masques dans les supermarchés, marchés et transports en commun ;
le respect de la distanciation sociale dans l’espace public.

Les personnes qui ne se conformeront pas aux mesures susmentionnées sont passibles d’une contravention, voire de poursuites judiciaires.

• Les écoles (maternelles, primaires, collèges et lycées) sont fermées depuis le 16 mars et pratiquent désormais l’enseignement à distance.
• Les universités sont fermées depuis le 16 mars pour tout le semestre, les cours se font à distance.
• La fermeture temporaire de toutes les salles de spectacle, bars, cafés traditionnels, bar à chichas, cafés internet, salles de jeux, aires de jeux (en milieu fermé) pour enfants ainsi que des salles de sports et des piscines. Les restaurants et cafés où l’on joue de la musique sont également fermés. Les restaurants et les pâtisseries peuvent maintenir leur activité mais uniquement pour de la vente à emporter ou des livraisons à domicile ;
• Interdiction d’activités extérieures dans les parcs, forêts, plages, centres de récréation.

Les mesures mentionnées sont susceptibles d’être étendues à d’autres localités et prolongées dans le temps.

Compte-tenu de ces mesures, il convient de reporter tout déplacement en Turquie.

Contact utile :

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et de :

l’Ambassade de France en Turquie

Paris Caddesi n° 70 – Kavaklidere

6540 Ankara

Tel : +90 312 455 45 45

de 08h00 à 22h00 :+90 312 455 45 00

(urgences consulaires : décès et accidents) : +90 533 721 50 91

Courriel : Admin-francais.ankara-amba@diplomatie.gouv.fr

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR