fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 10 au 15 juin

Français à l’étranger couvre chaque semaine, en partenariat avec International SOS, plusieurs événements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Sans Titre 136

Afrique

> Mozambique 

Jours à venir. La province de Cabo Delgado, la plus septentrionale des provinces du pays, frontalière avec la Tanzanie, reste touchée par les attaques terroristes menées par le groupe terroriste islamique al-Sunnah. Ce sont principalement les centres urbains de la province qui font l’objet de ces attaques, notamment la ville de Macomia, occupée fin mai par le groupe terroriste qui a mis à mal l’alimentation électrique et les infrastructures de télécommunication de la cité, détruisant également un centre de santé local où intervenait une organisation d’aide internationale. Les affrontements qui ont permis aux forces de sécurité de reprendre la ville ainsi que cinq autres cités voisines le 31 mai dernier se sont soldés par la mort de 78 insurgés. Au regard de ce climat d’insécurité et de la persistance des restrictions inhérentes au Covid-19, les déplacements dans cette zone sont à proscrire, y compris dans les districts de Mocímboa da Praia, Muidumbe et Quissanga qui pourraient être le lieu de nouveaux affrontements avec les forces de l’ordre mozambicaines.

> Région 

Jours à venir. La gestion de la pandémie de Covid-19 suscite toujours des controverses dans certains pays du continent, avec des incidents sécuritaires à la clé. Ce fut le cas le 2 juin dernier dans la capitale kenyane, Nairobi, lorsque des centaines de manifestants se sont mobilisés après la mort d’un sans-abri tué par les forces de sécurité pour non-respect du couvre-feu. Ce fait illustre la récurrence des actes de brutalité policière dans le pays depuis la mise en place des mesures de couvre-feu, fin mars. Autre exemple de ces tensions sécuritaires à Madagascar le 3 juin après le meurtre d’un homme par la police locale à Toamasina, la grande ville portuaire située sur la côte est de Madagascar. Le blocage des routes par des manifestants a ensuite donné lieu à des heurts avec les forces de l’ordre.

Moyen-Orient

> Irak 

Jours à venir. À l’aube des pourparlers stratégiques du 10 juin entre les États-Unis et l’Irak qui doivent entre autres décider de l’avenir de la présence militaire américaine dans le pays, les risques d’attaques à la roquette sont réels. Mises en cause notamment, les Unités de mobilisation populaires chiites pro-iraniennes sont accusées de vouloir mener des attaques contre des intérêts militaires et diplomatiques américains dans le dessein de pousser le Premier ministre Mustafa al-Kadhimi à promouvoir le retrait des forces américaines. De son côté, le bloc parlementaire de l’Alliance Fatah (dont les principales composantes du mouvement sont liées de près ou de loin aux  Unités de mobilisation populaires) a exprimé sa volonté de participer au dialogue, entendant faire pression pour la mise en œuvre de la résolution et indiquant être prêt à cesser son soutien au gouvernement de M. al-Kadhimi en cas d’impasse.

Amériques

> États-Unis

Jours à venir. La poursuite des manifestations contre les violences policières et les traitements injustes à l’égard des minorités devrait concerner de nombreuses villes américaines durant cette semaine. Ce mouvement de protestation amorcé après le meurtre, le 25 mai dernier, de George Floyd durant une arrestation policière à Minneapolis (Minnesota) s’est traduit par de nombreux rassemblements pacifiques. Toutefois, certains ont donné lieu à des affrontements avec la police. Les actes de vandalisme, de pillage et de violences corrélés ont parfois impliqué des acteurs aussi divers que des militants anarchistes, des activistes de la droite américaine ainsi que des gangs criminels, voire des délinquants adolescents. L’ampleur de ces manifestations et la diversité des participants aux objectifs parfois antagonistes est susceptible de générer de nouveaux épisodes de violences, avec une incidence sur le climat sécuritaire dans les villes concernées.

Asie-Pacifique

> Hong Kong

Jours à venir. L’interdiction de rassemblement en vigueur au titre des mesures anti-Covid est prévue pour durer jusqu’au 18 juin, avec un déploiement important des forces de sécurité mobilisées en ce sens. Néanmoins de nouveaux rassemblements destinés à maintenir la pression contre le gouvernement et les nouvelles lois sur la sécurité sont attendus avec une participation importante les 12, 13 et 14 juin. Comme ce fut le cas lors des précédentes manifestations, des heurts avec la police hongkongaise sont à craindre.

Monde

> Manifestations contre le racisme et les violences policières

Jours à venir. Le mouvement Black Lives Matter (« Les vies noires comptent ») a fait écho dans de nombreuses villes du monde. En Europe, les grandes villes ont ainsi vu  des milliers de manifestants se rassembler pour soutenir cette cause et dénoncer les actes racistes dans les pays concernés, notamment à Londres, Bruxelles, Paris, Milan ou Budapest. À Athènes des engins incendiaires ont été projetés contre l’ambassade américaine et des heurts avec les forces de l’ordre grecques ont été relevés. En Afrique, les slogans du mouvement ont également résonné dans bon nombre de villes du continent dont Abuja (Nigeria), Monrovia (Liberia) ou encore Johannesburg (Afrique du Sud). L’Asie n’est pas en reste, comme à Tokyo où un rassemblement est attendu le 14 juin prochain. En Thaïlande, contournant l’interdiction d’une manifestation anti-raciste finalement interdite, la protestation s’est exprimée de manière virtuelle, réunissant plus de deux cents personnes. Enfin, au Brésil, toujours englué dans la pandémie de Covid-19, les villes de São Paulo, Rio de Janeiro, Salvador et Brasilia ont été le lieu de manifestations contre les violences policières et la défense de la démocratie dans le pays.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR