fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

France Horizon accompagne de nouveau les rapatriements économiques des Français de l’étranger

À la différence des rapatriements sanitaires, les rapatriements économiques n’ont pas pu être opérés durant la crise du Covid-19. Explication avec Marie Pascale Avignon Vernet, vice-présidente de l’association France Horizon.

Grégoire Mandy

Publié

le

france horizon

Spécialisée dans l’aide aux rapatriements des Français à l’étranger en difficulté l’association France Horizon s’est préparée au retour de Français dès le début de la crise du Covid-19. Cependant, trois mois plus tard, les rapatriements commencent seulement maintenant.

Des Français qui sont restés sur place

Alors que les rapatriements sanitaires se font en urgence, souvent dans un délai de moins de 24 heures, les rapatriements pour cause économique prennent, quant à eux, plus de temps. De tels rapatriements se préparent en plusieurs semaines, le temps que les familles créent leur dossier au consulat, que ce dernier l’analyse, l’envoie au ministère à Paris et enfin que l’association France Horizon définisse la structure d’accueil.

«Finalement il n’y a pas eu de rapatriement en masse » constate Marie Pascale Avignon Vernet. « Lorsque les personnes n’ont pas pu être rapatriées, les consulats ont fait en sorte d’essayer d’aider au maximum les personnes dans le besoin » explique la vice-présidente de l’association qui ajoute : « les associations locales ont également essayé d’aider les personnes qui devaient rentrer et qui se sont retrouvées coincées ».

L’absence de rapatriement peut aussi s’expliquer par les pays de provenance de ces Français de l’étranger. En Europe, comme en Allemagne ou en Angleterre, les Français n’avait pas besoin de rentrer en France pour se faire soigner : « Les systèmes de santé de leur pays de résidence étaient déjà très bons » explique Marie Pascale Avignon Vernet. Tandis que dans beaucoup de pays où le système de santé est vraiment faible, comme ceux d’Afrique subsaharienne, l’épidémie de coronavirus n’a pas été très importante « les Français n’avaient pas forcément de raisons de rentrer » indique Marie Pascale Avignon Vernet. Quant aux Français qui résident dans des pays touristiques tels le Vietnam ou le Cambodge, ils « ont essayé de traverser la crise, mais ils ne sont pas rentrés pour autant » précise-t-elle.

 

Une reprise progressive des rapatriements ?

« Les rapatriements déjà prévus avant la crise, et retardés à cause des différents blocages, ont pu reprendre » assure cependant Marie Pascale Avignon Vernet. « J’ai en tête le cas d’une famille au Venezuela qui a pu rentrer récemment », déclare-t-elle. « Les consulats vont pouvoir commencer à regarder de nouveaux dossiers » assure-t-elle.

D’autant plus que, durant la crise, les traitements des dossiers ont été sérieusement ralentis : « Je pense que nous aurons vraiment les chiffres de l’incidence du Covid-19 sur les rapatriements au moment où la DFAE (Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire) fera son rapport annuel » explique Marie Pascale Avignon Vernet, tout en rappelant qu’en temps normal ces rapatriements pour cause économique restent « très peu nombreux », moins d’une centaine par an.

 

Qui est France Horizon ?

Les Français à l’étranger représentent actuellement qu’une partie minoritaire des activités de l’association France Horizon, très active pendant la crise sanitaire. Cette organisation met également en place des dispositifs pour les demandeurs d’asile, les migrants, les personnes âgées et pour la petite enfance.

France Horizon ne traite aucune situation directement. Toute demande d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement doit transiter par les autorités dans le cadre d’un rapatriement collectif, ou par les services sociaux locaux (SIAO départementaux) dans le cadre de retours individuels.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR