fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Le Quai d’Orsay face à l’éventuel rapatriement des Français de l’étranger en difficulté

Le ministère français des affaires étrangères a récemment sollicité l’association France Horizon pour se préparer à un éventuel rapatriement de Français de l’étranger en difficulté pendant la crise.

Pénélope Bacle

Publié

le

Sans Titre 167

D’après Marie-Pascale Avignon Vernet, vice-présidente de France Horizon, le Quai d’Orsay s’est récemment rapproché de son organisation pour préparer le retour de certains Français de l’étranger en difficulté. « Le ministère a déjà pris langue il y a une quinzaine de jours avec France Horizon pour commencer à imaginer des solutions qui pourraient être envisagées pour l’accueil de ces personnes. Cela s’était déroulé de la même manière l’année dernière pour les Français du Vénézuela lors de la grande crise. Nous avions été contactés quelques semaines avant les premiers rapatriements » raconte-t-elle.

> France Horizon, partenaire historique du Quai d’Orsay

Le ministère français des affaires étrangères a un partenariat de longue date avec cette association à but non-lucratif. Il a en effet fait appel à France Horizon (anciennement CEFR, créé en 1940) à de multiples reprises pour l’aider à gérer le rapatriement des Français de l’étranger en période de crise, notamment politique ou sanitaire. La Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire (DFAE) et le Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère des Affaires étrangères disposent d’ailleurs chacun d’un siège au sein de son conseil d’administration. France Horizon avait ainsi notamment eu à gérer des retours en masse de Français pendant les crises en Côte d’Ivoire en 2004 et au Liban en 2006.

> Comment France Horizon opère-t-il ?

Selon Marie-Pascale Avignon Vernet, face à une situation d’urgence, France Horizon est capable d’adapter son dispositif. Et ce, même s’il doit faire face à un nombre important de retours : « France Horizon a l’habitude de répondre aux situations d’urgence. Nous savons recruter du monde. Nos cadres savent réorganiser des équipes pour ce travail. Nous n’avons pas nécessairement des réserves de places pour héberger les gens mais nous savons mobiliser des lieux, des logements sociaux, des chambres d’hôtels. Ce n’est pas, pour nous, une histoire de nombre. Nous ferons autant qu’on nous le demandera » déclare-t-elle.

La vocation de France Horizon est de mettre en place pour les Français de l’étranger lors de leur arrivée en France un accompagnement à la fois social et administratif. Si le Quai d’Orsay décide effectivement d’organiser des rapatriements à ses côtés, France Horizon se mettra alors en lien avec ses établissements dans les régions pour d’abord leur assurer des places d’accueil. L’opérateur déploiera ensuite un dispositif individualisé afin d’aider ces Français à se réinsérer en France. Selon Marie-Pascale Avignon Vernet, « nous pouvons par exemple envisager dans un premier temps de les héberger dans des hôtels. Quand ces personnes rentreront, ramenées par l’Etat, elles seront en quatorzaine, même après le 11 mai. France Horizon et ses travailleurs sociaux collaboreront alors probablement, si besoin, avec des structures médicales partenaires en région ».

L’activité relative aux Français à l’étranger représente actuellement 10% de l’activité de France Horizon. Cette organisation qui compte un millier de salariés et 38 centres met en outre en place des dispositifs pour les demandeurs d’asile, les migrants, les personnes âgées et pour la petite enfance. France Horizon ne traite aucune situation directement. Toute demande d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement doit transiter par les autorités dans le cadre d’un rapatriement collectif, ou par les services sociaux locaux (SIAO départementaux) dans le cadre de retours individuels.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR