fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Liban : « Nous avons deux de nos compatriotes qui ont disparu »

Suite aux deux explosions qui ont ravagé Beyrouth, la France s’organise pour venir en aide aux Libanais et aux Français sur place. Vicky Hakime, présidente de la Société française de bienfaisance, est présente sur le terrain où des Français sont encore portés disparus.

Pénélope Bacle

Publié

le

Liban - Nous avons deux de nos compatriotes qui ont disparu

Après la double-explosion à Beyrouth qui a coûté la vie à plus d’une centaine de personnes, qui a fait plusieurs milliers de blessés et plus de 300 000 sans-abris, selon le dernier bilan, Vicky Hakime, la présidente de la Société française de bienfaisance, décrit une ville dévastée : « L’horreur, l’apocalypse, les maisons sont complètement détruites, il n’y a plus d’électricité dans Beyrouth ». 

Personne n’a été épargné : « Nous avons deux de nos compatriotes qui ne répondent plus, qui ont disparu. C’est la catastrophe » déclare-t-elle, tout en ajoutant « Mais il y a une entraide et une solidarité extraordinaire ici. Il faut aider les hôpitaux, l’Hôtel-Dieu de France, la Croix Rouge libanaise, ils sont en manque de médicaments ».

Face à cette situation d’urgence, l’ambassade de France au Liban a mis en place un numéro disponible pour les Français sur place (+961 1 420 292).  Au moins 21 Français figureraient déjà parmi les blessés d’après un communiqué du parquet de Paris qui a ouvert une enquête suite aux explosions. La fondation France Victimes a été mandatée par le parquet pour aider ces victimes et leurs proches.

Macron à Beyrouth

Le président français Emmanuel Macron a prévu de se rendre aujourd’hui au Liban. Pour aider le pays, la France a envoyé trois avions militaires, plusieurs tonnes de matériels sanitaires, un détachement de la sécurité civile et des urgentistes pour renforcer les hôpitaux.

Le secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne, a insisté hier sur Twitter sur le soutien aux Français présents dans le pays: « Le drame qui a frappé le Liban touche aussi une communauté française nombreuse à Beyrouth. J’assure tout notre soutien, celui de notre Ambassade et du Centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères pour venir en aide à nos compatriotes touchés par cette catastrophe ».

Le Secours populaire, qui a débloqué 100 000 euros pour aider le Liban, a également lancé un appel aux dons dans un communiqué : « Les hôpitaux saturés font appel à l’aide internationale. (…) Une équipe est déjà sur place pour apporter les premiers soutiens matériels et évaluer les besoins (aide aux familles sinistrées qui ont tout perdu : colis alimentaires, produits d’hygiène, ustensiles de cuisine, relogement provisoire, générateur électriques, soutien psychologique etc…)»

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR