fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler… en Lettonie?

La Lettonie est un pays moins peuplé que la région Ile-de-France, mais il dispose de nombreux atouts économiques, notamment à destination des entrepreneurs. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les conseils clés pour y réussir votre installation.

Antoine Maffray

Publié

le

Comment travailler… en Lettonie?

La Lettonie, depuis son adhésion à l’Union européenne (UE), est sortie du giron de la Russie pour concentrer ses échanges avec ses nouveaux partenaires européens (plus de 70 % de ses exportations et importations). Surfant sur ce nouveau marché, sa croissance n’a cessé de croître, connaissant seulement une légère inflexion entre 2007 et 2010, en conséquence de la crise économique mondiale.

Néanmoins, cette croissance et cette bonne santé économique ne se vérifie pas dans toutes les régions du pays, marquées par une forte disparité. Et pour trouver du travail en Lettonie sans parler le letton, il faudra concentrer ses recherches sur les quelques grandes villes, et particulièrement sur la capitale, Riga.

La Lettonie subit un vieillissement de sa population, avec un manque au niveau des professions intermédiaires. C’est pourquoi au début de l’année 2020, la plupart des emplois disponibles en Lettonie (79%) étaient de ce type.

Les professions hautement qualifiées ne représentent que 9 % de l’ensemble de postes vacants enregistrés, mais à moyen et à long terme, c’est en direction de ce type d’emplois que la demande augmentera principalement. La plus forte baisse de la demande de main-d’œuvre se fera dans les emplois peu qualifiés, tous secteurs réunis. Pour le moment, les secteurs qui offrent le plus de possibilités d’emploi sont l’administration publique, le commerce de gros et de détail, l’industrie manufacturière et la construction.

Comment trouver un emploi ?

En Lettonie, le processus de recherche d’emploi est très similaire à celui pratiqué en France. Ainsi, il vous faudra porter une attention toute particulière à votre CV et votre lettre de motivation si vous postulez à une offre.

Le principal acteur au niveau de la recherche d’emploi, qui dispose également la plus grande plateforme d’offres disponibles, est le service national pour l’emploi letton. Cette administration publique placée sous la tutelle du ministère de la prévoyance met en œuvre la politique de l’État en matière de lutte contre le chômage. Elle offre des services, des conseils et de l’aide aux demandeurs d’emploi ou aux entreprises à la recherche de main d’oeuvre.

De plus, beaucoup de sites internet proposent des emplois en lignes, comme sur Glassdoor par exemple. Pôle emploi international dispose également de son propre réseau d’offres. Une autre solution est de s’appuyer sur le réseau européen EURES, pour trouver des offres d’emploi ou bien échanger avec des conseillers sur place.

Entreprendre

Si la barrière de la langue peut décourager certains d’aller travailler en Lettonie, le pays ressemble à un eldorado pour les entrepreneurs. Avec une 19e place au classement Doing business 2019, le pays balte fait tout pour attirer les entreprises, et particulièrement les startups. On trouve par exemple beaucoup d’incubateurs de création à Riga, où le réseau wifi est d’ailleurs de qualité et totalement gratuit. Le gouvernement a également mis en place plusieurs types de subventions destinées aux jeunes entrepreneurs en devenir via l’Agence de Garantie de la Lettonie. Il existe même un organisme d’Etat chargé d’aider les startups à se financer dénommé Altum.

En plus de ces avantages, l’imposition sur les entreprises lettones est particulièrement légère, et la main d’oeuvre fait partie des moins onéreuses au sein de l’espace Schengen.

Pour toute démarche entrepreunariale, le bon réflexe est celui de se mettre en contact avec la Chambre de commerce et d’industrie française en Lettonie.

Pour les jeunes

La Lettonie compte une cinquantaine d’établissements universitaires. Les frais de scolarité sont fixés librement par chaque établissement. Ils vont de moins de 1 600 euros par an en moyenne pour beaucoup de bachelors, à 15 000 euros pour un diplôme en odontologie et 26 000 euros pour un MBA. Il existe quelques partenariats avec des établissements français et la plupart des universités sont éligibles au programme Erasmus +

Les missions de volontariat international (VIE et VIA), pour les jeunes de 18 à 30 ans sont validées par Bercy et Business France.

L’économie lettone face au coronavirus

Un peu plus de 1400 cas confirmés ont été dénombrés en Lettonie à l’heure où nous écrivons, et le pays ne déplore que 35 décès.

Cependant, comme tous les États du monde, elle est condamnée à faire face à la crise économique qui découle de la crise sanitaire. Le FMI prévoit une croissance pour le pays en forte baisse, à -8,6 points. Néanmoins, et sous réserve d’une reprise économique mondiale, la croissance devrait largement repartir en 2021, avec un bond à +8,3%.

Fiscalité

En Lettonie, l’imposition sur les particuliers n’est pas très lourde. L’impôt sur le revenu est progressif en fonction des tranches de revenus, comme en France. Les revenus inférieurs à 20 000 euros par an sont imposés à 20 %, puis à 23 % jusqu’à 62 800 euros par ans, et à 31,4 % au delà de ce montant.

Du côté des entreprises, la Lettonie s’approche du paradis fiscal, puisqu’il n’existe pas d’impôt sur les sociétés, et que les bénéfices ne sont pas taxés non plus. La seule charge qui pèse sur les sociétés est la taxation des bénéfices distribués et des revenus réputés distribués, fixée à 20%

Conditions légales pour travailler en Lettonie

Comme dans la totalité des pays de l’UE, il n’est pas nécessaire de faire la moindre démarche pour un séjour inférieur à trois mois. Pour séjourner plus de 90 jours dans le pays, les Français doivent se faire enregistrer auprès du Centre de Service aux étrangers de Riga ou auprès de l’antenne régionale de l’Office de la Citoyenneté et des Migrations, afin de solliciter en personne un permis de séjour dans un délai de 90 jours suivant la date de leur entrée. En tant que ressortissant français, vous n’avez pas besoin de permis de travail pour pouvoir exercer en Lettonie une activité salariée ou non-salariée. Vous avez donc libre accès au marché du travail.

Le salaire minimum est de 430 € par mois et le salaire moyen s’élève à 994 €. La durée hebdomadaire du travail est de 40h.

Quelques liens utiles

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pays, vous pouvez consulter la fiche sur la Lettonie du Journal des Français à l’étranger qui fournit de nombreux conseils.

Il existe également de quelques groupes Facebook regroupant les Français installés en Estonie. Parmi eux, le groupe Français à Riga compte plus de 700 membres. Ces derniers partagent régulièrement des bons plans pour visiter ou découvrir le pays.

Le dossier pays du site France Diplomatie peut également fortement vous intéresser. Ce dernier aborde de façon très détaillée de nombreux aspects des coutumes et habitudes de vie lettonnes.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR