fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Franck Riester promeut les entreprises françaises en Afrique du Sud

Le ministre du commerce extérieur s’est rendu à Johannesburg et au Cap du 4 au 6 novembre pour resserrer les liens commerciaux avec les autorités sud-africaines.

Français à l'étranger

Publié

le

Avec une communauté de plus de 7500 Français et plus de 350 entreprises françaises qui emploient 65 000 personnes, l’Afrique du Sud est un partenaire économique important pour la France. En 2019, l’Afrique du Sud ne représentait plus que 0,3% des exportations totales de la France, mais le pays reste son premier client en Afrique subsaharienne (16% des exportations françaises à destination de la région), devant la Côte d’Ivoire (11%) et le Sénégal (10%).

> Renforcer les investissements

Ce déplacement est intervenu au moment de l’annonce par les autorités sud-africaines d’un plan massif de relance et de financement de projets dans les domaines des infrastructures et du développement durable, auxquels les entreprises françaises pourront participer, et deux semaines avant un sommet international sur les investissements en Afrique du Sud. L’économie sud-africaine représente 370 milliards de dollars de PIB, elle est la plus diversifiée du continent et la première place financière africaine.

A cette occasion, Franck Riester a confirmé les engagements français à hauteur de 1 milliard d’euros dans les 5 ans à venir dans les secteurs de l’énergie, de la construction, de l’agriculture et des services. De nouveaux investissements français de l’ordre de 700 millions d’euros seront annoncés à l’occasion du Sommet.

L’objectif est de dépasser 3 milliards d’euros d’échanges commerciaux dès 2021 avec l’Afrique du Sud, et de consolider les liens entre l’Europe et l’Afrique.

Le ministre a évoqué ces sujets avec ses homologues en charge du Commerce, de l’Industrie et des Affaires étrangères. Il a rencontré des entreprises françaises engagées dans la formation des apprentis et échangé avec des entrepreneurs dans le secteur de l’innovation, à Johannesburg et dans la ville du Cap où a été créé le premier écosystème French Tech en Afrique sub-saharienne.

> Focus sur la santé

Franck Riester était accompagné d’une délégation d’une douzaine d’entreprises françaises, dont plusieurs du secteur de la santé: AxeLife, Medecom, Sonoscanner etc. Le ministre n’a pas manqué de rappeler la collaboration entre Emmanuel Macron et son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa, depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, laquelle a notamment permis de mettre en place une réponse collective de coordination internationale sous l’égide de l’OMS. Les deux pays ont soutenu l’initiative Covax, un mécanisme inédit de recherche et de pré-achat de vaccins pour les pays vulnérables.

Le laboratoire français Sanofi, fortement implanté en Afrique du Sud, vient d’annoncer dans ce cadre la fourniture de 200 millions de doses à travers ce mécanisme lorsqu’un vaccin aura été trouvé.

Avec plus de 600 000 infections et 13 000 décès, l’Afrique du Sud est le pays d’Afrique subsaharienne le plus touché par la pandémie. Le PIB devrait reculer de 7% cette année, selon les estimations. Les autorités sud-africaines ont rouvert les frontières du pays depuis le 1er octobre 2020, sous certaines conditions. Elles ont décidé de continuer à restreindre les voyages avec les pays qui connaissent les niveaux de pandémie les plus élevés, parmi lesquels la France.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR