fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 4 au 11 décembre par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Français à l'étranger

Publié

le

conseils aux voyageurs

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Brésil

Le Brésil a levé les restrictions qui pesaient sur l’entrée des ressortissants étrangers par voie aérienne. Les restrictions demeurent en place pour les étrangers souhaitant arriver dans le pays par voie terrestre ou par voie navigable. Plus d’information sur ces restrictions 

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Brésil 

> Chili

Les possibilités d’entrée sur le territoire chilien sont limitées et soumises à conditions. L’accès au territoire chilien pour les ressortissants étrangers non-résidents est à nouveau autorisé depuis le lundi 23 novembre 2020. Cet accès n’est possible que par voie aérienne via l’aéroport de Santiago : tous les autres points d’entrée dans le pays (aériens, maritimes ou terrestres) demeurent quant à eux fermés jusqu’à nouvel ordre.

  • Important : les personnes qui, pour entrer au Chili, doivent être munies d’une autorisation consulaire de tourisme du fait de leur nationalité, devront préalablement effectuer les démarches correspondantes auprès du Consulat chilien le plus proche, avant de se rendre au Chili.
  • L’entrée sur le territoire chilien relève de la seule compétence des autorités chiliennes. En cas de doute, il convient de contacter l’ambassade ou le consulat du Chili de son pays de résidence.
  • Les personnes autorisées à entrer doivent respecter certaines conditions
  • Il n’existe pas à ce jour de mesure de quarantaine nationale pour l’ensemble de la population.
  • Des mesures locales de confinement et de restriction des déplacements ont en revanche été adoptées : leur degré peut varier selon la situation de la commune et son classement dans le cadre des étapes du plan « Paso a paso », adopté le 19 juillet par le gouvernement chilien. Pour connaître la situation de chaque commune et le degré de confinement ou de déconfinement correspondant à chaque étape, consulter ce site. La situation sanitaire de chaque commune fait l’objet d’un examen en temps réel et son classement est susceptible d’évoluer.
  • Plus d’informations sur la situation au Chili

Contact utile :

 Site de l’ambassade de France au Chili  

> Chine

Compte tenu de la situation sanitaire internationale, les autorités chinoises ont annoncé le 5 novembre 2020 la suspension temporaire de l’entrée en Chine en provenance de la France des ressortissants étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour en cours de validité  (http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1829697.htm

  • L’entrée des étrangers avec un visa diplomatique de type W, un visa de service de type W, un visa de courtoisie, ou un visa de type C (membres d’équipage d’aéronef), n’est pas affectée, de même que les détenteurs de visas délivrés après le 3 novembre 2020 par les ambassades ou consulats chinois. Les étrangers devant se rendre en Chine pour une raison urgente peuvent présenter des demandes de visas auprès des ambassades et consulats de Chine dont ils relèvent. La délivrance d’un visa pour la Chine relevant de la seule appréciation des autorités chinoises, il vous appartient de vous rapprocher des consulats de Chine afin de savoir si votre situation relève des exceptions permettant la délivrance d’un visa.
  • Les personnes autorisées à rentrer en en Chine par les autorités chinoises seront toujours soumises aux mesures sanitaires en vigueur (double test : PCR et sérologique IgM dans les deux jours précédant le départ, quarantaine stricte à l’arrivée).
  • Plus d’information sur les formalités pour venir en Chine
  • Il convient enfin de noter qu’il reste très difficile de faire du tourisme en Chine actuellement et même impossible pour tout voyageur se trouvant hors de Chine en raison de la fermeture des frontières. Par ailleurs, toute arrivée en provenance de l’étranger fait l’objet d’une mise en quarantaine pour une période de 14 jours dans un lieu désigné par les autorités locales.

Contact utile :

Ambassade de France en Chine

> Espagne

A ce jour, de nombreuses régions limitent fortement l’entrée et la sortie de leur territoire. Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur. Pour les voyageurs en provenance de France un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat est négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports).

  • Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.
  • Par ailleurs, à compter du 23 novembre, un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat est négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Les voyageurs en transit ne sont pas concernés. Cette mesure s’applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol ou en anglais.
  • Entre le 23 décembre 2020 et le 6 janvier 2021, toutes les communautés autonomes – sauf Baléares et Canaries – interdiront l’entrée et la sortie de leur territoire, sauf pour un des motifs essentiels énumérés par le décret 926/2020 du 25 octobre établissant l’état d’alerte, ou sauf pour se rendre dans les lieux de résidence habituelle de parents ou d’amis proches.
  • Plus d’informations et connaître les règles de la « nouvelle normalité » applicables à l’ensemble du territoire espagnol

Contacts utiles :

Sites du ministère de la santé (en espagnol) et de l’ambassade de France en Espagne.

> Grèce

Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité et provenance, doivent obligatoirement remplir un formulaire en ligne au moins 48h avant le voyage et présenter à leur embarquement, les résultats rédigés en anglais d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72h pour toutes les arrivées (arrivées par voie terrestre autorisées uniquement via la Bulgarie). Du 18 décembre 2020 au 7 janvier 2021 et en complément des mesures précitées, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 10 jours.

  • Un confinement généralisé à tout le pays est en vigueur depuis le samedi 7 novembre à 06h00 et jusqu’au 7 janvier 2021. Depuis le 13 novembre, un couvre-feu strict s’applique à tout le pays entre 21h00 et 5h00. Seules les sorties pour des raisons professionnelles et privées impérieuses, dûment autorisées, seront possibles. Resteront ouverts les supermarchés, les pharmacies et les établissements hospitaliers. La distribution de repas par des services de livraison sera autorisée.
  • Plus d’informations sur les mesures en vigueur

Contacts utiles :

Sites des autorités sanitaires locales (en anglais) et de l’ambassade de France en Grèce.

> Italie

Tous les voyageurs entrant sur le territoire italien doivent remplir ce formulaire et prendre connaissance de cette notice d’information en la signant. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais).

  • Pour les personnes arrivant d’un pays de la liste dite « Elenco C » : France, Belgique, Pays-Bas, République Tchèque, Roumanie, Espagne, Royaume-Uni, et Irlande du Nord (ainsi qu’après le 10 décembre : Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Grèce, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Hongrie, Islande, Norvège, Liechtenstein, Suisse, Andorre et Monaco), les voyageurs (y compris mineurs) qui, au cours des 14 derniers jours précédant leur entrée en Italie, ont séjourné ou simplement transité par ces pays doivent :
  • se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale (consultez la liste des ASL par région avec leur numéros de téléphone) ;
  • présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 48h. Les voyageurs qui ne pourraient pas présenter ce document devront faire une quatorzaine (14 jours) en Italie (il n’est plus possible de faire le test en arrivant en Italie) ; la compagnie aérienne ne peut pas refuser votre embarquement au motif que vous n’avez pas fait le test en France puisque vous pouvez faire une quatorzaine en Italie.

Mesures additionnelles pendant les fêtes :

  • Les voyageurs en provenance de France qui viendraient en Italie entre le 21 décembre et le 6 janvier seront soumis à une quatorzaine sur place (14 jours), même s’ils disposent d’un test négatif.
  • Les voyageurs qui auraient séjourné en France entre le 21 décembre et le 6 janvier pour des raisons autres que professionnelles, de santé ou de nécessité absolue seront soumis à une quatorzaine (14 jours) à leur arrivée en Italie même s’ils disposent d’un test négatif.
  • Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Italie

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Lituanie

L’obligation pour les personnes arrivant de l’étranger de présenter un test COVID-19 négatif à leur arrivée a pris fin le 2 octobre.Enfin, quel que soit leur pays de provenance, les voyageurs doivent s’enregistrer sur le site internet du Centre national de la santé publique et être en mesure de présenter la confirmation de cet enregistrement (code QR) au moment d’embarquer.

  • Pour tous les pays situés en dehors de l’espace européen, seuls certains groupes de personnes sont autorisés à entrer en Lituanie. Plus d’informations sur le site de l’ambassade de France en Lituanie.
  • Des vols réguliers vers la France ont progressivement repris depuis le 4 juin. Plus d’informations sur les points d’entrée ouverts au pays (terrestres, ferroviaires, maritimes) sur le site de l’ambassade de France en Lituanie
  • Depuis le 7 novembre et jusqu’au 31 décembre inclus, une « quarantaine nationale » est mise en place sur tout le territoire lituanien. 
  • Plus d’informations

Contacts utiles :

les sites du Centre national de santé publique, du gouvernement lituanien (en anglais) et de l’ambassade de France en Lituanie.

> Monténégro

Les ressortissants français sont autorisés à se rendre au Monténégro sans restriction.

Contacts utiles :

Sites du gouvernement monténégrin (en anglais), de l’Institut de santé publique, du ministère de la Santé et sur le site national sur le COVID-19, en monténégrin) et de consulter le site internet de l’ambassade de France au Monténégro

> Panama

À l’arrivée sur le territoire panaméen il faut obligatoirement : présenter un test négatif (PCR/antigène) daté de moins de 48h; à défaut, un test rapide est réalisé à l’aéroport international de Tocumen (50 dollars à la charge du voyageur). Si le résultat est positif : placement obligatoire en isolement pendant 7 jours dans un hôtel-hôpital désigné par le ministère de la Santé panaméen, puis réalisation d’un nouveau test au bout de 7 jours (isolement renouvelé de 7 jours si toujours positif).

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Panama.

> Roumanie

Les autorités roumaines ont levé, le 4 décembre, l’obligation de quarantaine qui était imposée aux voyageurs venant de France depuis le 7 octobre. Les voyages en Roumanie depuis la France sont donc de nouveau libres, sans test ni isolement à domicile.

  • L’entrée sur le territoire roumain demeure interdite aux personnes qui ne sont pas citoyennes des pays de l’Espace économique européen (Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), du Royaume-Uni ou de pays tiers pour lesquels les restrictions aux voyages non-essentiels ont été levées à l’échelle de l’Union européenne. Des exceptions sont prévues pour les titulaires d’un titre de séjour en Roumanie, les familles de citoyens roumains ou de citoyens européens résidents en Roumanie, les personnes se déplaçant pour certaines raisons professionnelles dûment justifiées, ou les passagers en transit.
  • Attention, les autorités roumaines peuvent rétablir la quarantaine pour les voyageurs de France à tout moment, en fonction de l’évolution du nombre d’infections dans chaque pays. La prudence est donc recommandée avant de programmer un voyage en Roumanie.
  • Les vols directs entre la France et la Roumanie ne sont pas suspendus.
  • Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Roumanie

Contact utile :

Ambassade de France en Roumanie

> Slovénie

L’ensemble du territoire français est désormais placés sur la liste rouge des autorités slovènes. Deux cas de figure s’offrent aux voyageurs en provenance de France (voir ci-dessous)

  • présenter un test PCR négatif délivré depuis moins de 48h à compter de la date du prélèvement et réalisé dans un État membre de l’Union européenne, ou un État membre de l’espace Schengen ou auprès d’un organisme ou d’un particulier habilité par l’Institut national de santé publique,

ou

  • se soumettre à une quarantaine de 10 jours. Il est possible de mettre fin de manière anticipée à la quarantaine sur présentation de résultats négatifs après un test PCR réalisé sur place. Une durée minimale de 5 jours de quarantaine doit toutefois être respectée.
  • Plusieurs exceptions à cette restriction sanitaire sont prévues, notamment pour les voyageurs en transit. La liste complète est consultable sur le site de l’ambassade de France en Slovénie.
  • Les voyageurs en provenance des autres pays de l’UE ou de la zone Schengen placés sur liste orange, ne sont soumis à aucune restriction, sous réserve d’y avoir passé 14 jours de manière ininterrompue et de fournir les preuves adéquates (ex : justificatif de domicile).
  • La Slovénie connait actuellement un nouveau pic de contaminations. Des mesures restrictives importantes sont en place depuis le 19 octobre 2020.

Contacts utiles :

Sites du gouvernement slovène (en anglais), de la Police slovène (en anglais), de l’institut national de la santé publique (en anglais) et de l’ambassade de France en Slovénie.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR