fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Fin de l’embargo, les Émirats arabes unis rouvrent leurs frontières au Qatar

Après plus de trois ans et demi d’embargo, les Émirats arabes unis ont finalement rouvert leurs frontières au Qatar samedi dernier

Nora Litoussi

Publié

le

Fin de l’embargo, les Émirats arabes unis rouvrent leurs frontières au Qatar

A l’origine de la fermeture des frontières, le Qatar était soumis depuis juin 2017 à un embargo terrestre, naval et aérien imposé par plusieurs de ses voisins, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte qui reprochaient à Doha sa « dangereuse » proximité avec les Iraniens, les Turcs et le groupe islamiste des Frères musulmans. Le Qatar nia ces accusations considérant qu’elles constituaient une tentative d’affaiblir sa souveraineté.
Contre toute attente, ces pays ont finalement décidé d’apaiser les tensions en signant mardi un accord de réconciliation du Golfe lors d’un sommet régional permettant ainsi de rétablir les relations diplomatiques et économiques entre le Qatar et ses voisins. Et par la même occasion d’ouvrir la voie à une possible réouverture des frontières. Le quatuor avait exigé à l’origine 13 conditions à la reprise des relations avec le Qatar, notamment la fermeture de la chaîne de télévision Al-Jazira, des engagements sur la fin du financement de groupes extrémistes ou la fermeture d’une base militaire turque au Qatar. Doha qui ne s’est pourtant plié à aucune de ces demandes, a tout de même pu ratifier l’accord.
Le Koweït, médiateur dans la crise du Golfe, avait déjà annoncé la veille de la signature de l’accord que l’Arabie saoudite et le Qatar étaient parvenus à un consensus sur la réouverture de l’espace aérien et des frontières terrestres et maritimes entre les deux pays. Selon l’agence de presse WAM, ces mesures d’ouverture seraient entrées en vigueur le samedi 9 janvier. Un Qatari aurait d’ailleurs traversé, samedi matin, le poste-frontière « Salwa » devenant ainsi le premier citoyen qatari à entrer en Arabie saoudite depuis le début de la crise du Golfe.

Reprise des échanges commerciaux

L’accord représente également une avancée dans les relations économiques car il marque la reprise des échanges commerciaux entre les pays signataires, en particulier entre les Émirats et le Qatar. « Les mesures pratiques (de reprise des échanges) auront lieu d’ici une semaine (…) et incluent les voyages, les transports et le commerce », a déclaré le ministre d’État émirati aux Affaires étrangères, Anwar Gargash. Conscient que la reconstruction d’une relation de confiance mutuelle se fera au fil de discussions plus approfondies, le ministre émirati s’est tout de même exprimé sur la volonté des Émirats d’avancer « rapidement » sur ce dossier.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR