fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Plan de relance : comment Bercy aide les entreprises françaises à exporter

Le ministère de l’Economie et des Finances a annoncé l’allongement du plan de relance à l’export pour l’année 2021. Le volet export du plan de relance comporte plusieurs mesures destinées à aider les entreprises dans le développement de leurs activités internationales.

Nora Litoussi

Publié

le

Plan de relance : comment Bercy aide les entreprises françaises à exporter

Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises françaises peinent à exporter. Pour faire face à ces difficultés, le ministère de l’Economie et des Finances avait mis en place dès octobre 2020 un plan de relance à l’exportation de 250 millions d’euros. Ceci afin de développer les échanges commerciaux à l’international et l’attractivité économique française. Comme l’a annoncé Bercy le 16 décembre, le plan de relance export devrait se prolonger jusqu’à la fin de l’année.

A cet effet, l’assurance prospection a évolué afin de sécuriser la trésorerie des exportateurs et leur permettre de poursuivre leurs actions de prospection. Le premier versement de l’avance de trésorerie par Bpifrance est porté de 50% à 70%. La durée de prospection est allongée de 12 mois. Près de 6.000 entreprises pourraient bénéficier de cette mesure.

Chèques relance export

Autre dispositif mis à la disposition des PME-ETI, les chèques relance export. Ils permettront aux entreprises d’obtenir une subvention à hauteur de 50% des frais d’une prestation (même digitale). Pour qu’une entreprise puisse utiliser un chèque relance export, il faut qu’elle soit PME ou ETI française à l’international et que la prestation soit éligible. À cette date, 1 500 chèques ont été attribués. L’objectif est d’en distribuer 15 000 d’ici la fin de l’année. Le gouvernement a également annoncé le lancement de vitrines digitales sectorielles pour l’agro-alimentaire, les vins et spiritueux et les cosmétiques. Ces vitrines permettront notamment aux PME de gagner en visibilité numérique auprès de nouveaux clients et des marchés internationaux. Elles ont aussi pour but d’accroitre l’attractivité de la France en incitant les investisseurs étrangers à investir dans les entreprises françaises.

Chèque Relance Volontariat International en Entreprise

Le Chèque Relance Volontariat international en entreprise ( V.I.E ) est un autre service accordé aux PME-ETI françaises. Ce dispositif permet aux entreprises de recevoir une aide de 5 000 € pour la mise en place d’une nouvelle mission en V.I.E ou d’une prolongation de mission en cours pour une durée minimale de 12 mois (dans la limite de deux par entreprise). Désormais, les jeunes diplômés pourront aussi être employés dans un service export d’une entreprise en France, chose qui n’était pas possible avant. Selon Team France export « c’est un véritable levier en vue de mobiliser de jeunes talents pour le développement international des entreprises ». Trois mille missions de ce type devraient être financer.

Franck Riester, ministre délégué au Commerce extérieur et à l’Attractivité, a indiqué que la France comptait 130.000 entreprises exportatrices avant la crise. Ainsi les 247 millions budgétés seront destinés à accompagner des entreprises à l’export, en renforçant les outils préexistants.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR