fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Tour d’Europe de l’emploi : Hongrie

Avec un taux de chômage relativement faible, la Hongrie a connu ces dernières années une croissance supérieure à la moyenne européenne.

Publié

le

Tour-dEurope-de-lemploi-pays-hongrie

La Hongrie, qui a rejoint l’UE en 2004, fait partie avec la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie du « groupe de Visegrad », fondé en 1991 pour favoriser l’intégration et chargé de défendre les intérêts de ses membres dans l’Union, à l’orientation globalement pro-libérale au plan économique et conservatrice sur les sujets sociétaux. Selon les dernières estimations des services consulaires, le nombre de Français en Hongrie avoisinerait les 4 500 personnes.

Où travailler

Le manque de main-d’œuvre se fait sentir parmi les soudeurs, les machinistes CNC (Computer Numerically Controlled, fonction spécialisée dans la programmation de machines servant à créer des pièces et des produits en fonction de spécifications détaillées), les cuisiniers ou les serveurs. Le secteur de l’enseignement recrute également de nombreux étrangers. La Hongrie est aussi réputée pour son secteur santé. Les cures thermales, le tourisme médical, les prestations de soins dentaires à bas coût attirent une large clientèle européenne.

Comment trouver un emploi

Plusieurs sites de presse sont utiles pour trouver un emploi (www.expressz.hu, www.budapestsun.com, www.bbj.hu). Il est également possible de s’adresser aux bureaux de quartiers chargés de l’emploi ou de se renseigner auprès du site national du service pour l’emploi. D’autres sites proposent des offres d’emploi :

Pour les jeunes

Un stage peut être effectué dans le cadre d’études professionnelles (gyakorlatiképzés) afin d’acquérir des compétences pratiques mais il s’intègre aussi aux études supérieures (szakmaigyakorlat) traduits en crédits ECTS et parfois rémunérés. Dans certaines filières, les stages occupent une place importante à la fin du cursus (médecine, sciences vétérinaires, pharmacie, psychologie, droit et enseignement par exemple).

Entreprendre

On trouve plusieurs axes industriels compétitifs en Hongrie. Parmi eux figurent l’industrie automobile, le secteur des équipements électroniques et des télécommunications, celui des énergies renouvelables et la production de produits pharmaceutiques. La Hongrie souhaite en particulier attirer les investissements étrangers dont les impacts sont positifs sur l’économie et les emplois locaux (environnement, développement des technologies de l’information, etc.). Pour ce faire, le pays a mis en place plusieurs dispositifs ces dernières années pour faciliter ces investissements, notamment en créant un guichet unique, en mettant en place des exemptions fiscales et diverses formes de soutiens directs. Un niveau de subvention maximum est fixé par secteur et par région d’implantation. À cet effet, le gouvernement a créé l’Agence de promotion des investissements hongrois qui fournit une aide professionnelle aux entreprises étrangères ayant l’intention d’investir en Hongrie.

Contexte administratif

Pour un séjour de plus de trois mois, il faut impérativement être déclaré à la mairie de son lieu de résidence ou auprès de la direction régionale de l’office de l’immigration au plus tard le 93e jour de présence sur le sol hongrois. Seuls les travailleurs salariés ou les travailleurs indépendants et les étudiants peuvent faire ces démarches. Suite à cette déclaration, un certificat d’enregistrement à durée indéterminée est remis au requérant le jour de la demande.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR