fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Quels secteurs recrutent au Canada (2/5) : éducation et petite enfance

Le Canada est toujours à la recherche d’enseignants francophones en urgence, ainsi que de travailleurs dans la petite enfance. C’est une aubaine pour les étrangers souhaitant vivre au Canada, bien que les démarches soient plus difficiles que dans d’autres secteurs d’emploi.

Pierre De Bellegarde

Publié

le

Quels secteurs recrutent au Canada (2/5) : éducation et petite enfance

Alors que l’enseignement dispensé en français se développe et que le nombre d’élèves augmente, certaines régions du Canada sont en pénurie de professeurs francophones. Les provinces accueillent donc volontiers les travailleurs étrangers, bien que le processus d’adaptation aux systèmes scolaires canadiens puisse paraître ardu.

Au Canada, les cours peuvent se faire en anglais ou en français quelle que soit la langue majoritaire de la province. Les provinces anglophones, en particulier l’Ontario, recherchent activement des professeurs francophones car le bilinguisme est encouragé chez les jeunes canadiens. Les écoles anglophones proposent par exemple des programmes d’immersion avec des cours délivrés en français.

Il n’y a pas de ministère de l’Education au Canada : c’est au niveau provincial que le système scolaire est administré, et chaque province a ses particularités. Pour venir enseigner au Canada, il faut donc choisir sa province et se préparer à y vivre longtemps. Les perspectives d’emploi sont bonnes, en particulier pour les enseignements en français dans les provinces du Québec, d’Ontario et de Colombie-Britannique.

En savoir plus sur le système scolaire canadien : 

Site de Canada Visa : https://www.canadavisa.com/fr/canadian-education.html#gs.se4bq2

Site du gouvernement canadien : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/nouveaux-immigrants/nouvelle-vie-canada/inscrire-ecole.html

Le site pvtiste.net donne des indications utiles pour chaque région. L’article est néanmoins daté (2012) : https://pvtistes.net/dossiers/enseigner-au-canada/

Enseigner dans le primaire et le secondaire: quelles conditions ?

Pour pouvoir enseigner dans le primaire ou le secondaire au Canada, il existe deux moyens. Soit effectuer ses études au Canada et ainsi obtenir un diplôme reconnu, soit, quand on est déjà enseignant en France, faire examiner son dossier par l’ordre des enseignantes et enseignants provincial pour obtenir une équivalence à son IUFM ou Capes. 

Dans le second cas, les dossiers d’équivalence sont examinés au cas par cas. Une formation d’environ huit mois est souvent nécessaire car l’enseignement canadien est bien différent de l’enseignement français. Un permis provisoire de 5 ans est donné en premier lieu, puis il est possible d’obtenir le brevet d’enseignement permanent. N’hésitez pas à contacter les autorités pour plus d’informations.

Démarches pour le Québec : 

https://www.quebec.ca/emploi/metiers-et-professions/decouvrir-des-metiers-et-des-professions/enseignant-formation-generale-jeunes-professionnelle-adultes/immigrer-et-enseigner-au-quebec/#c36463

Démarches pour l’Ontario : https://www.oct.ca/becoming-a-teacher/applying

Le site Enseigner en français en Ontario délivre de nombreux conseils pour les étrangers : 

https://enseignerenfrancais.ca/je-veux-enseigner/jhabite-a-lexterieur-du-canada.html

Démarches pour l’Alberta : https://www.alberta.ca/teacher-certification.aspx

Démarches pour la Colombie-Britannique :

https://www2.gov.bc.ca/gov/content/education-training/k-12/teach/become-a-teacher/types

Pour la recherche d’emploi :

Un Guichet Emploi est mis en place par le gouvernement pour la recherche d’emploi :

https://www.guichetemplois.gc.ca/jobsearch/rechercheemplois?searchstring=enseignant&locationstring=

Réseau AEFE : une alternative est d’enseigner dans l’un des huit établissements d’enseignement français à l’étranger. Attention, le recrutement a lieu jusqu’à fin février, et le nombre de postes est très limité.

https://quebec.consulfrance.org/Recrutement-d-enseignants-pour-le-reseau-AEFE-au-Canada

Les métiers de la petite enfance

> Au Québec :

Pour travailler comme éducatrice ou éducateur, il faut avoir un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques d’éducation à l’enfance. Vous pouvez effectuer les études directement au Québec.

Pour en savoir plus sur le diplôme : 

https://www.inforoutefpt.org/progColDet.aspx?prog=365&sanction=1

Si vous avez étudié et pratiqué en France, il est possible d’avoir une équivalence : 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/formulaires/formulaire-titre/evaluation-etude/index.html

Une autre option est d’obtenir une reconnaissance des acquis et compétences (RAC), une formation que délivre certains établissements. Celles-ci peuvent parfois être effectuées à distance.

https://immigrantquebec.com/fr/reussir/etudes-formation-adultes/reconnaissance-acquis-competences-rac

Nous vous invitons fortement à consulter le site Qualification Québec afin d’en savoir plus pour faire reconnaitre ses compétences : https://www.qualificationsquebec.com/reconnaissance-competences/profession/educateurs-educatrices-et-aides-educateurs-aides-educatrices-de-la-petite-enfance/quebec/#part-03

L’AQCPE propose des offres d’emploi :

https://aqcpe.com/carrieres/

 

> Dans les autres régions que le Québec :

Parler l’anglais couramment est nécessaire. Il faut être accrédité auprès d’une association provinciale ou territoriale d’éducateur de la petite enfance pour travailler.

Guichet Emploi donne la liste de ces associations dans chaque province :

https://www.guichetemplois.gc.ca/rapportmarche/prerequis/5189/ca

N’hésitez pas à vous informer auprès d’elles pour en savoir plus.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR