fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 6 au 12 février par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Weena Truscelli

Publié

le

français à l'étranger

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Afrique du Sud

Tout déplacement ou séjour en Afrique du Sud est fortement déconseillé, du fait de la circulation très active du variant 501.V2 dans le pays. Les frontières d’Afrique du Sud sont de nouveau ouvertes à tous les voyageurs internationaux. Les voyageurs français peuvent bénéficier de l’exemption de visa pour les séjours d’une durée inférieure à 90 jours. Tous les voyageurs arrivant en Afrique du Sud doivent respecter les plusieurs conditions.

  • Présenter un test COVID-19 négatif effectué moins de 72h avant le départ ;
  • Se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain. Les personnes présentant des symptômes de la Covid-19 seront placées en quarantaine pour une durée de 10 jours. Cette quarantaine s’effectue dans des lieux désignés par les autorités sud-africaines et les frais de quarantaine sont à la charge des voyageurs ;
  • Télécharger l’application COVID Alert South Africa sur leur téléphone. L’application a été mise en place par les autorités sud-africaines afin de pouvoir avertir tout utilisateur s’il a été en contact avec un autre utilisateur ayant été testé positif à la Covid-19 au cours des 14 derniers jours. Le président Ramaphosa a indiqué que l’application serait totalement anonyme, et ne recueillerait aucune information personnelle ;
  • Obligation de remplir un questionnaire de santé en ligne sur la plateforme “Covid SA Travel System” au moins deux jours avant la date du voyage afin d’obtenir un numéro d’identification qui est à présenter aux autorités de santé lors des entrées/sorties. Selon les annonces des autorités sud-africaines, il s’agit pour l’instant d’un projet pilote, qui s’applique aux voyageurs internationaux arrivant à l’aéroport international O.R Tambo, partant de l’aéroport international du Cap, ainsi que les voyageurs entrant dans le pays par la frontière terrestre de Beit Bridge et sortant par la frontière terrestre du pont Maseru.

Plus d’informations sur l’entrée et la situation en Afrique du Sud

Contact utile :

Site internet de l’ambassade de France en Afrique du Sud

> Andorre

Depuis le 1er juin 2020, les autorités andorranes ont levé les restrictions de circulation et d’accès à la Principauté pour les personnes en provenance de la France. Il convient de noter que l’utilisation de tests TMA (Transcription Mediated Amplification) est courante en Andorre. En cas de déplacement depuis l’Andorre vers la France, ces tests sont reconnus par le Ministère français des Solidarités et de la Santé au même titre que les tests PCR.

Contacts utiles :

sites du gouvernement d’Andorre (en catalan), de Visit Andorra (en français) et de l’ambassade de France

> Argentine

En Argentine, la situation sanitaire connaît une nouvelle dégradation. L’accès au territoire argentin en provenance de l’étranger est réservés à certaines catégories de personnes. Par ailleurs, jusqu’au 28 février 2021 inclus, les autorités argentines ont mis en place les restrictions d’accès au territoire argentin, les connaître.

Plus d’informations sur la situation en Argentine

Contact utile :

Ambassade de France en Argentine

> Autriche

En dehors des voyageurs en provenance d’Australie, de Finlande, de Grèce, d’Islande, de Nouvelle-Zélande, de Norvège, de Singapour, de Corée du Sud, de la Cité du Vatican, pour lesquels aucune restriction ne s’applique, tous les voyageurs de plus de six ans entrant en Autriche doivent respecter une période de quarantaine obligatoire de 10 jours. A partir du cinquième jour, il sera possible de l’interrompre avec un test PCR ou un test antigénique négatif

  • Lors de l’entrée en Autriche, un formulaire de quarantaine doit être fourni (disponible en ligne ici). A compter du 10 février, tous les voyageurs doivent également présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique effectué moins de 72 heures auparavant (moins de 7 jours pour les travailleurs transfrontaliers).
  • Le Tyrol fait l’objet de restrictions spécifiques du 12 au 22 février : toute personne souhaitant sortir du Land du Tyrol doit présenter un test négatif au Covid effectué dans les 48h. Les enfants et la région du Ost-Tirol sont exemptés.

Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Autriche

> Barbade

Les frontières de la Barbade sont ouvertes et des vols réguliers existent avec l’Amérique du nord ainsi qu’avec la plupart des îles de la Caraïbe orientale, mais les liaisons aériennes avec la Martinique et la Guadeloupe sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

  • A l’arrivée, tous les voyageurs doivent suivre un protocole strict, détaillé ici.
  • A noter, le délai d’obtention des résultats de test PCR peut être rallongé en fonction de la situation sanitaire (délai pouvant durer 1 semaine ou plus).
  • L’état d’urgence sanitaire a été décrété jusqu’au 27 mars 2021. Un couvre-feu est en vigueur de 19h00 à 06h00 jusqu’au 17 février 2021.

Plus d’informations

Contact utile :

Site Internet de l’ambassade de France à Sainte-Lucie

> Dominique

Les conditions d’accès aux États de la Caraïbe orientale varient très régulièrement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les frontières de la Dominique sont ouvertes mais les vols réguliers sont très réduits et les liaisons aériennes avec la Guadeloupe sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Plus d’informations

Contact utile :

Site Internet de l’ambassade de France à Sainte-Lucie

> Equateur

Les personnes se rendant en Equateur depuis l’étranger doivent obligatoirement présenter un test PCR négatif datant de moins de 10 jours et ne pas présenter de symptôme de covid-19. Un test antigénique est par ailleurs réalisé de façon aléatoire à l’arrivée ; en cas de test positif, les passagers sont soumis à une quarantaine dite d’isolement préventif obligatoire (APO) d’une durée de 10 jours, dans un établissement agréé par le ministère de la Santé. S’il est négatif, ils pourront rentrer normalement sur le territoire. Les passagers doivent remplir avant leur arrivée une déclaration de santé sur l’honneur.

  • Les frontières terrestres et maritimes restent fermées, à l’exception des postes frontières de Rumichaca avec la Colombie et de Huaquillas avec le Pérou, qui sont ouverts uniquement pour les personnes résidentes.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Quito.

> Espagne

Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports) uniquement. Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s’applique aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais. Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur.

Plus d’informations sur la situation en Espagne

Contacts utiles :

Sites du ministère de la santé (en espagnol) et de l’ambassade de France en Espagne

> Grèce

Toutes les personnes qui résident en France ou dans un des autres pays de l’UE, au Royaume-Uni, en Suisse, en Norvège, au Liechtenstein et en Islande) sont autorisés à entrer en Grèce. Sont également autorisés les arrivées des résidents des pays figurant sur la liste de pays « sûrs » recommandée par l’UE. Pour tous les autres pays, seuls les voyages essentiels sont autorisés. Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité et provenance, doivent obligatoirement remplir un formulaire en ligne au moins 48h avant le voyage et présenter à leur embarquement, les résultats rédigés en anglais d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72h pour toutes les arrivées (arrivées par voie terrestre autorisées uniquement via la Bulgarie). En complément des mesures précitées, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 7 jours.

  • Le test PCR Covid-19 n’est pas exigé pour les enfants nés en 2011 et après. Le formulaire est également obligatoire pour tous les résidents qui quittent le pays.
  • Par ailleurs, un dépistage aléatoire au Covid-19 (PCR) peut être demandé à l’arrivée de voyageurs, quelles que soient leur nationalité et leur voie d’entrée en Grèce. Tout test positif implique d’observer une quarantaine de 14 jours (au moins 7 jours pour les « cas contacts ») dans une structure désignée par les autorités sanitaires. En cas de dégradation de la situation sanitaire, des mesures de confinement temporaires et ciblées pourront être prises.
  • Un confinement généralisé à tout le pays est en vigueur depuis le samedi 7 novembre, comprenant un couvre-feu strict qui s’applique à tout le pays entre 21h00 et 5h00

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Grèce

Contacts utiles :

Sites des autorités sanitaires locales (en anglais) et de l’ambassade de France en Grèce.

> Grenade

Les conditions d’accès aux États de la Caraïbe orientale varient très régulièrement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les frontières de la Grenade sont ouvertes et des vols réguliers existent avec l’Amérique du nord ainsi qu’avec la Barbade et Saint-Vincent et les Grenadines. Les liaisons aériennes avec la Martinique et la Guadeloupe sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

  • A l’arrivée, tous les voyageurs doivent suivre un protocole strict, détaillé ici.

Plus d’informations

Contact utile :

Site Internet de l’ambassade de France à Sainte-Lucie

> Irlande

Conditions d’accès au territoire irlandais pour toutes les personnes en provenance de l’étranger, dont la France. Depuis le 16 janvier, tous les voyageurs doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures à leur arrivée en Irlande. Depuis le 4 février, en cas de non-présentation d’un test PCR négatif, les sanctions applicables sont une amende pouvant aller jusqu’à 2 500 euros ou 6 mois de prison, ou les deux. Les professionnels du transport international, y compris les transporteurs, les pilotes et les équipages des avions, les capitaines et l’équipage maritime et les membres de la police irlandaise dans l’exercice de leurs fonctions ainsi que les personnes en provenance d’Irlande du Nord en sont exemptés. Les enfants de moins de six ans en sont également exemptés. Les personnes en transit dans un aéroport irlandais lors d’un voyage vers un autre pays ne sont pas non plus tenues de fournir ce test PCR mais ne doivent pas quitter l’aéroport.

  • Toute personne entrant sur le territoire irlandais, quelle que soit sa nationalité et le pays d’où elle arrive, doit remplir à son arrivée un formulaire Passager (Passenger Locator Form), exception faite des personnes en transit, arrivant d’Irlande du Nord ou faisant partie d’une liste des personnes exemptées (en particulier des opérateurs de services essentiels aux chaînes d’approvisionnement comme les routiers professionnels et certains personnels des compagnies aériennes ou maritimes).
  • Depuis le 4 février 2021, l’Irlande a durci son régime de quarantaine. Tout voyageur arrivant en Irlande est soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours, à l’adresse spécifiée sur le formulaire Passager (Passenger Locator Form), qui peut être le domicile de la personne concernée. Cette règle s’applique également aux personnes arrivant d’un autre pays via l’Irlande du Nord. Les exceptions à cette règle sont très limitées. La non application de cette règle est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à €2,500 ou une peine de prison de 6 mois ou les deux. Après un minimum de 5 jours suivant leur arrivée, les passagers peuvent quitter leur quarantaine en vue de faire un test PCR. A condition que la personne ne provienne pas d’un pays dit de catégorie 2 (cf les règles spécifiques applicables pour ce type de pays ci-dessous) et que la personne ai reçu une confirmation écrite que le test est soi négatif soi sans résultat, la période de quarantaine peut cesser. La confirmation écrite du résultat du test doit être conservée pendant au moins 14 jours. Si les voyageurs soumis à une quatorzaine prévoient de l’effectuer dans un hôtel ou un logement de passage, il est vivement recommandé de dûment vérifier, au préalable, que la structure les accepte bien pour cette quatorzaine.

Plus d’informations

Contacts utiles :

Sites du ministère irlandais de la Santé et de l’ambassade de France en Irlande.

> Israël/Territoires palestiniens

Israël : Compte tenu de l’évolution de la pandémie, les autorités israéliennes interdisent depuis lundi 25 janvier tout vol en provenance de l’étranger.

  • Par ailleurs, seuls les départs relevant des catégories suivantes sont autorisés : traitement médical, procédures judiciaires à laquelle l’intéressé doit participer, enterrement. Pour toute information complémentaire, il convient de consulter le site Internet du ministère israélien de la santé.

Plus d’informations

Territoires palestiniens : Les autorités palestiniennes ont annoncé le 17 décembre 2020 la mise en œuvre de nouvelles mesures visant à lutter contre la propagation du virus de la Covid-19 en Cisjordanie.

  • Ces mesures incluent une interdiction des rassemblements importants, une interdiction de circuler entre les gouvernorats, la prolongation du couvre-feu en vigueur tous les jours de 19h à 6h ainsi qu’un confinement total le vendredi et le samedi (seules les boulangeries et pharmacies étant alors autorisées à ouvrir).

Plus d’informations

Contacts utiles :

Sites des autorités locales, de l’ambassade de France en Israël et du Consulat général de France à Jérusalem

> Italie

Tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire et prendre connaissance, en le signant, de ce document d’information. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais).

Connaître les mesures pour entrer en Italie et les restrictions en cours dans les différentes régions du pays

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Lettonie

À partir du 11 février, l’entrée en Lettonie des voyageurs provenant de l’Union européenne, de l’Espace économique européen (EEE) et de la Suisse par le biais de services de transport international de passagers ou par un véhicule privé est autorisée uniquement si les voyageurs peuvent justifier leur déplacement par un motif “urgent et important”. Liste des motifs

  • L’état d’urgence a été prolongé en Lettonie jusqu’au 6 avril 2021.

Plus ‘informations sur les mesures en vigueur en Lettonie

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Lettonie

> Lituanie

Depuis le 25 janvier 2021, tout voyageur souhaitant venir en Lituanie en provenance de France aura l’obligation de présenter le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 48 heures avant le départ. Ce test pourra également être réalisé à l’arrivée en Lituanie. Le voyageur devra ensuite se soumettre à une quatorzaine, dans un lieu de son choix, avec la possibilité de la raccourcir en réalisant un second test par ses propres moyens à compter du dixième jour de son auto-isolement.

  • Pour les personnes déclarées guéries du Covid-19 (au plus 90 jours avant le voyage) ou ayant complété leur vaccination, ni test, ni isolement ne seront requis sur présentation d’un certificat d’un établissement de santé accompagné, d’une traduction en lituanien, en anglais ou en russe.
  • Enfin, quel que soit leur pays de provenance, les voyageurs doivent s’enregistrer sur le site internet du Centre national de la santé publique et être en mesure de présenter la confirmation de cet enregistrement (code QR) au moment d’embarquer.
  • Depuis le 16 décembre et jusqu’au 28 février 2021 inclus, la “quarantaine nationale” en place sur tout le territoire lituanien depuis le 7 novembre est considérablement renforcée

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Lituanie

Contact utile :

Site de de l’ambassade de France en Lituanie.

> Mauritanie

Depuis le 2 février 2021, tout passager aux points d’entrée aériens et terrestres doit être muni d’une attestation de test PCR et / ou d’un certificat de test rapide antigénique négatif et datant de moins de (05) jours à compter de la date des résultats (délivré par un laboratoire agréé du pays d’origine).

  • En cas de fièvre, subir un test de confirmation RT-PCR ou un test rapide antigénique ;
  • si l’examen PCR ou le test rapide antigénique sont positifs, le voyageur est pris en charge selon le protocole sanitaire national (isolement chez soi de 10 jours et auto surveillance des symptômes et hospitalisation si aggravation des symptômes).
  • Par ailleurs, tout passager en provenance d’un pays source des nouvelles variantes du coronavirus (Royaume-Uni, Afrique du sud, Brésil – à ce stade, liste susceptible d’évoluer) doit, sous la supervision des autorités nationales du point d’entrée subir :
  • un isolement temporaire au point d’entrée ;
  • un transfert sécurisé vers un site de confinement à sa charge pendant 14 jours ;
  • un test (RT-PCR), en cas de négativité le voyageur est libéré pour regagner son domicile ;
  • si le test est positif, le voyageur est pris en charge selon le protocole sanitaire national (isolement chez soi de 10 jours et auto surveillance des symptômes et hospitalisation si aggravation des symptômes).
  • La Mauritanie continue d’enregistrer des cas de contaminations, et des mesures restrictives importantes ont été prises par les autorités mauritaniennes.

Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Mauritanie

> Montenegro

Les ressortissants français sont autorisés à se rendre au Monténégro sans test PCR mais doivent suivre les mesures sanitaires en place. Ceux résidant au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord sont invités à se munir d’un test PCR négatif de moins de 72h00. Ceux possédant une carte de résidence au Monténégro de retour du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord mais démunis d’un test PCR négatif doivent s’astreindre à 14 jours de quarantaine à domicile.

  • Les autorités monténégrines ont annoncé la mise en place de mesures restrictives dans tout le pays et jusqu’à nouvel ordre.

Plus d’informations

Contacts utiles :

Sites du gouvernement monténégrin (en anglais), de l’Institut de santé publique, du ministère de la Santé ,  site national sur le COVID-19, (en monténégrin) de l’ambassade de France au Monténégro.

> République tchèque

Dans ce contexte d’évolution dynamique de la pandémie, et alors que les autorités excluent les visites non essentielles, et en particulier tout déplacement pour motifs touristiques ou de loisir, il est recommandé de limiter les déplacement vers la République tchèque aux plus strictement nécessaires, de vérifier au préalable les conditions d’entrée (encore durcies à compter du 5 février – cf. ci-dessous) et la situation locale et de suivre scrupuleusement les mesures de protection adoptées par les autorités tchèques.

Toutes les informations sur les mesures en vigueur en République tchèque

Contact utile :

Site de l’Ambassade de France en République tchèque.

> Roumanie

A partir du 12 février (inclus), l’entrée en Roumanie depuis la France ne sera possible que sur présentation d’un test PCR négatif, effectué moins de 72 heures avant l’arrivée.Toute personne ayant séjourné en France au cours des 14 jours précédant son entrée en Roumanie est concernée. C’est aussi le cas des séjours dans plusieurs autres pays, dont la liste est accessible sur le site de l’institut national de santé publique roumaine.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Roumanie

Contact utile :

Ambassade de France en Roumanie

> Rwanda

Les personnes entrant au Rwanda doivent disposer d’un test PCR négatif à la COVID-19 réalisé dans les 72 heures avant leur départ, les enfants accompagnés de moins de 5 ans sont dispensés de ce test. Elles doivent également remplir le formulaire en ligne disponible sur le site des autorités rwandaises. A l’arrivée à l’aéroport international de Kigali, les personnes entrant au Rwanda et en transit sont de nouveau testées à l’aéroport (test PCR d’un coût de 60 USD). Elles doivent ensuite observer une quarantaine obligatoire de 24 heures, dans l’un des hôtels de cette liste, dans l’attente des résultats de ce test. Les voyageurs (hors voyageurs d’affaires restant moins de 7 jours et touristes internationaux devant visiter les parcs nationaux) doivent ensuite observer une auto-quarantaine de 7 jours à domicile ou dans leur hôtel. Au terme de cette quarantaine, les voyageurs devront effectuer un dernier test (gratuit) dans les centres de test qui leur seront précisés par SMS.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’Ambassade de France au Rwanda

> Sainte-Lucie

Les conditions d’accès aux États de la Caraïbe orientale varient très régulièrement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les frontières de Sainte-Lucie sont ouvertes et des vols réguliers existent avec les États-Unis, ainsi qu’avec la Barbade et la Dominique, mais les liaisons aériennes avec la Martinique sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

  • A leur arrivée à Sainte Lucie, tous les voyageurs doivent suivre un protocole strict détaillé ici.
  • En raison d’une forte croissance du nombre de cas de COVID 19, les autorités saint-luciennes ont instauré un état d’urgence à compter du 3 février 2021 pour une durée initiale de 7 jours, assorti d’un couvre-feu entre 19h00 et 05h00.

Plus d’informations

Contact utile :

Site Internet de l’ambassade de France à Sainte-Lucie

> Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Les conditions d’accès aux États de la Caraïbe orientale varient très régulièrement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. L’aéroport de Saint-Vincent-et-les-Grenadines est ouvert et des vols réguliers existent avec les États-Unis, ainsi qu’avec la Barbade et plusieurs États de la Caraïbe orientale, mais les liaisons aériennes avec la Martinique sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

A leur arrivée à Saint-Vincent et les Grenadines, tous les voyageurs doivent suivre un protocole strict, détaillé par les autorités locales (en anglais)

Plus d’informations

Contact utile :

Site Internet de l’ambassade de France à Sainte-Lucie

> Salvador

L’accès au territoire du Salvador est autorisé à tous les étrangers, sur présentation à l’embarquement des résultats négatifs d’un test PCR, délivré au maximum 72 heures avant le décollage. Une version imprimée mais non originale du résultat du test est pour l’instant tolérée.  Réouverture de l’aéroport international de San Salvador.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de  l’ambassade de France au Salvador

> Samoa

Les vols sont suspendus vers Samoa, à l’exception de certaines liaisons, après accord des autorités locales. Les ressortissants étrangers se voient refuser l’entrée à Samoa, à l’exception de certains résidents, étudiants et travailleurs essentiels. Un test PCR COVID-19 négatif, de moins de 72 heures, est requis à l’embarquement.

Plus de détails

Contact utile :

Ambassade de France en Nouvelle Zélande (compétente pour les Samoa)

> Serbie

Depuis le 14 janvier 2021, les citoyens étrangers souhaitant entrer sur le territoire serbe doivent présenter à leur arrivée un test PCR négatif de moins de 48h, quel que soit le pays de provenance excepté pour les voyageurs en provenance d’Albanie, de Bosnie-et-Herzégovine, de Bulgarie, de Macédoine du Nord, du Monténégro et de Hongrie. Les citoyens étrangers en provenance des Etats-Unis sont autorisés à présenter un test antigénique de moins de 48h.

  • Les citoyens serbes et les étrangers résidant en Serbie ont le choix de présenter un test PCR négatif de moins de 48h (ou un test antigénique s’ils arrivent des Etats-Unis) ou de se confiner à domicile pendant 10 jours. Ils doivent alors s’enregistrer auprès d’un centre médical COVID et se déclarer en ligne dans les 24h de leur arrivée sur le territoire sur le site https://www.zdravlje.gov.rs/index.php
  • L’obligation de test et d’auto-isolement ne s’applique pas aux enfants de moins de douze ans ni aux personnes effectuant un transit de moins de 12h sur le territoire serbe.
  • Elle ne s’applique pas non plus aux personnes qui ont séjourné moins de 48h hors de la République de Serbie et qui sont en mesure de présenter un test PCR négatif de moins de 48h délivré par un laboratoire agréé serbe.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Serbie.

> Slovaquie

Les voyageurs ayant séjourné en France au cours des 14 jours précédant leur arrivée en Slovaquie sont soumis à une obligation de quarantaine, dans certaines conditions.

  • L’état d’urgence a été prolongé jusqu’au 19 mars 2021.

Plus d’informations

Contact utile :

Site internet de l’Ambassade de France en Slovaquie.

> Suède

Depuis le 6 février, un test PCR ou antigénique de moins de 48h sera exigé pour entrer sur le territoire suédois. Il est recommandé par les autorités suédoises de s’isoler au moins 7 jours à l’arrivée et de refaire un test au bout de 5 jours. Les restrictions aux frontières extérieures de l’espace Schengen sont appliquées en Suède jusqu’au 31 mars 2021.

Plus d’informations sur la situation en Suède

Contacts utiles :

Site de l’agence de santé publique (en anglais) et de l’ambassade de France en Suède.

> Suisse

Les voyageurs en provenance des zones à risque définies par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), y compris les enfants, doivent observer une quarantaine de 10 jours et déclarer leur arrivée dans les deux jours aux autorités cantonales compétentes. De plus, à compter du 8 février 2021, ils ont obligation de présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures à leur entrée sur le territoire suisse. Ils ont également la possibilité de raccourcir la quarantaine à sept jours en présentant le résultat négatif d’un test antigénique rapide ou un test PCR. De plus, ces personnes doivent remplir un formulaire électronique d’entrée sur le territoire et y communiquer leurs coordonnées. Depuis le 01/02/2021 la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est classifiée à risque à laquelle viendront s’ajouter à partir du 22/02/2021 les régions Centre-Val de Loire, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Pays de la Loire.

  • La liste des régions à risque de l’Office fédéral de santé publique (OFSP) est mise à jour régulièrement. Il convient de bien vérifier cette liste avant l’entrée sur le territoire.
  • Pour tous les voyageurs en provenance de France
  • Les personnes entrant en Suisse par les airs doivent présenter un test PCR négatif. Les voyageurs seront contrôlés avant de monter dans l’avion.

Plus d’informations sur les mesures pour entrer en Suisse et celles en vigueur sur le territoire

Contact utile :

Ambassade de France en Suisse

> Uruguay

Fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, depuis le 1er février 2021, seuls les ressortissants uruguayens et certaines catégories de personnes (décret 159/2020) peuvent entrer en Uruguay

Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Uruguay

> Vietnam

Depuis le 22 mars 2020, il n’est plus possible aux Français ou aux ressortissants étrangers d’entrer sur le territoire vietnamien sans autorisation préalable expresse des autorités vietnamiennes. Seuls les personnels diplomatiques et d’ambassade, les dirigeants d’entreprises, les experts ou travailleurs hautement qualifiés et leur famille, ainsi que les étudiants peuvent en bénéficier. Ils ont l’obligation d’effectuer une quarantaine de 14 jours à leur arrivée.

  • S’agissant des liaisons aériennes, il convient de se tenir régulièrement informé auprès des compagnies aériennes, toute réservation étant susceptible de faire l’objet de changement de dernière minute, et de prendre attentivement connaissance des conditions d’embarquement, lesquelles sont également susceptibles d’évoluer sous bref préavis, notamment en matière de présentation de tests Covid-19 négatif.
  • Des foyers de contamination internes de COVID-19 ont été identifiés au nord du Vietnam depuis la fin du mois de janvier 2021 (provinces de Quang Ninh et de Hai Duong). Le centre (province de Gia Lai) et le sud du pays sont désormais touchés. Une douzaine de provinces est concernée, y compris Hanoï et Ho Chi Minh Ville.

Plus d’informations

Contacts utiles :

Sites de l’Ambassade de France au Vietnam ou du Consulat général à Hô Chi Minh Ville.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Jean-François BITAINE

    15 février 2021 at 9 h 06 min

    Je suis déçu de voir qu’il n’y a jamais de nouvelles et d’informations sur Madagascar. Il y a pourtant plusieurs milliers de Français qui y habitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR