fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

À quand un passeport sanitaire en Europe ?

En Europe, le passeport vaccinal ce n’est pas pour tout de suite étant donné le peu de personnes vaccinées. Quelques projets sont néanmoins en préparation, que ce soit au niveau de l’UE ou d’états comme le Danemark, la Suède ou la France.

Pierre De Bellegarde

Publié

le

À quand un passeport sanitaire en Europe ?

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a annoncé le 1er mars un projet de législation pour la création d’un passeport vaccinal. Il doit être présenté au courant du mois de mars. Un tel dispositif permettrait d’après le président Emmanuel Macron de “réorganiser la circulation entre États membres de manière plus fluide” quand les campagnes de vaccination seront bien avancées. Un enjeu crucial pour relancer l’économie dans certains pays très dépendants du tourisme comme la Grèce, l’Italie ou l’Espagne. Un autre enjeu concerne la relance des activités dans les secteurs qui ont dû fermer à cause de la pandémie, comme l’hôtellerie, la restauration, le monde du spectacle et de la culture. 

Encore trop tôt

Cependant, les dirigeants ne se sont pas mis d’accord sur le sujet. Beaucoup estiment qu’il est encore trop tôt. En effet, seulement une faible proportion de la population européenne est vaccinée pour le moment (moins de 5% n’ont reçu qu’une seule dose). Certains pays ont néanmoins pris les devants en annonçant la création d’un passeport au sein de leur territoire. C’est le cas du Danemark, de la Suède et plus récemment de la France.

Le “Coronapass” danois a été annoncé dès le début du mois de février, pour une mise en place d’ici juin ou juillet.  La Suède a annoncé des mesures similaires pour permettre à ses citoyens de prouver facilement une vaccination complète. Bien que rien de leurs usages précis n’ait été annoncé, ils devraient ressembler au “passeport vert” israélien. Présenté sous forme de QR code à imprimer ou à présenter sur une application mobile, ce dernier permet aux personnes vaccinées de se rendre à la piscine, à la salle de gym ou au théâtre. Pour le cas de ces deux pays nordiques la question qui importe est de savoir si de tels passeport seront compatibles au niveau européen. 

Mesure débattue en France

En France, Emmanuel Macron a évoqué à l’issue du sommet européen de février l’idée d’un “pass sanitaire”, qui n’a pour l’instant rien d’officiel. Pour le président, cela ressemblerait plutôt à une application permettant d’enregistrer la participation à des événements dans des lieux publics pour faciliter le traçage des cas contacts… En somme, une version améliorée de l’application “TousAntiCovid” qui pourrait permettre aussi d’indiquer si l’usager a passé un test négatif récent ou s’il a été vacciné.

Pour le moment, c’est la vaccination qui est la priorité en France, où à ce jour moins de 3% de la population a reçu les deux doses. De plus, les débats sont intenses concernant de potentielles discriminations envers les personnes non-vaccinées ou non testées. On craint qu’elles voient leur liberté restreinte si un passeport vaccinal devient une condition pour accéder à certains lieux ou services. D’autres problèmes éthiques concernent la protection des données confidentielles. Enfin, il reste encore de nombreuses zones d’ombre quant à l’efficacité des vaccins sur le long terme, sur leur résistance aux variants ainsi que sur la possibilité de transmettre le virus en étant vacciné.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR