fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Weena Truscelli

Publié

le

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 117,4 millions de personnes contaminées

Plus de 2,6 million de décès

Afrique

L’Afrique du Sud connaît enfin un répit face à la pandémie, le nombre de contaminations quotidiennes est en baisse depuis plusieurs semaines. La situation dans les hôpitaux est bien meilleure et les mesures restrictives ont été assouplies. La campagne de vaccination se poursuit et par ailleurs, certaines études scientifiques semblent démontrer que les personnes ayant contracté le variant sud-africain présentent une immunité plus durable. Ce redouté variant “sud-africain“ est aussi très présent au Botswana (pays frontière avec l’Afrique du Sud), les établissements de santé du pays sont submergés par un nombre croissant de cas. Le Botswana prévoit de commencer la vaccination contre la Covid-19 avant la fin du mois. La Namibie aussi attend une livraison des doses de vaccin fournies par le mécanisme Covax. (Covax est une initiative co-dirigée par l’alliance GAVI pour les vaccins, l’OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI en anglais), ayant pour but d’assurer un accès équitable à la vaccination contre la Covid-19 à 20% de la population dans 200 pays et territoires participants. Ce programme comporte avant tout un mécanisme de financement permettant à 92 économies à faibles et moyens revenus d’avoir accès à ces vaccins.) Au Kenya et au Rwanda les campagnes de vaccination ont également débuté grâce au système Covax, visant d’abord les professionnels de santé, l’Ouganda a également reçu sa première livraison de vaccins et commencera à les distribuer le 10 mars. Ces trois pays sont toujours soumis à un couvre-feu nocturne.

Au Gabon, la circulation du virus est très active depuis quelques temps, les hôpitaux saturés manquent de matériel et surtout d’oxygène. De même, le Cameroun connait une remontée inquiétante du nombre de contaminations à la Covid-19, la cause étant certainement la levée prématurée de la plupart des mesures restrictives par les autorités du pays, dans le but de relancer l’économie. Le gouvernement affirme que le Cameroun devrait rapidement recevoir plus d’un million de doses de vaccins anti-Covid 19, mais aucune date n’a été avancée. Au Niger, où les chiffres de la pandémie paraissent plutôt stables, le gouvernement a décidé vendredi dernier, de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du pays, en attendant le lancement de la campagne de vaccination dans les prochaines semaines (Covax). L’Éthiopie a reçu aussi le 7 mars, une première livraison importante de doses de vaccin contre le coronavirus, obtenues là aussi, grâce à l’initiative Covax. D’autres livraisons sont espérées, car au mois de février le nombre de cas et de décès a sévèrement augmenté dans le pays. Djibouti, voisin de l’Ethiopie, a également reçu ses premiers vaccins (encore dans le cadre de Covax). Les autorités sanitaires égyptiennes ont, quant à elles, lancé la semaine dernière la deuxième phase de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus.

L’Algérie, qui a commencé à vacciner depuis janvier et devrait recevoir des dons de vaccins de plusieurs pays avant l’été, se débat contre la grogne qui monte vis à vis de la fermeture de ses frontières qui empêche de nombreux algériens de rentrer chez eux. Ces mesures ont, bien entendu, été prises afin de limiter la propagation de l’épidémie. Le Maroc a pris la décision de prolonger l’état d’urgence sanitaire, les frontières restent également fermer, le Royaume a même à suspendu ses liaisons aériennes avec l’Egypte et l’Algérie suite à une recrudescence de cas  des nouveaux variants de la Covid-19 sur son territoire (ces deux destinations viennent rejoindre une longue liste de pays déjà interdits). La campagne de vaccination est en cours. En Tunisie, le vaccin se fait attendre (sur fond de polémique et d’ouverture d’une enquête sur des centaines de doses qui auraient été envoyées en toute discrétion à la présidence par les Émirats arabes unis), la première cargaison de vaccin anti-Covid achetée par la Tunisie serait arrivée hier (9 mars) à l’aéroport international de Tunis Carthage.

Amériques

Au Canada certaines régions passent enfin en “zone orange“ ce qui signifie que les restaurateurs peuvent servir quelques clients à l’intérieur mais aussi la réouverture (avec précautions indispensables) de certaines salles de spectacle et de sport. Les autorités soulignent avec insistance qu’il s’agit d’un “assouplissement” et non d’un “relâchement”. Au Québec, seule environ 40% de la population passe en “zone orange“, car la situation sanitaire reste tendue autour de Montréal avec une flambée de cas due aux nouveaux variants. La campagne de vaccinations suit son cours et un vaccin de conception entièrement canadienne, mis au point par une entreprise pharmaceutique de la province de l’Alberta, est prêt pour les essais cliniques. La frontière entre les États-Unis  et le Canada restera fermée jusqu’au 21 mars (au moins).

Aux États-Unis, où le ralentissement de l’épidémie se poursuit partout , les personnes vaccinées commencent à avoir des privilèges : elles peuvent se réunir par petits groupes, sans porter de masque et sans respecter la distanciation sociale. Toutefois, elles devront continuer à respecter les mesures de précaution en présence de personnes non vaccinées de foyers différents, et dans les espaces publics. Les voyages et les grands rassemblements restent proscrits. La campagne de vaccination avance rapidement.

Au Mexique la situation est toujours critique, peu de mesures sont prises, le nombre de décès liés à la Covid-19 reste très important, la campagne de vaccination se poursuit.

En Amérique du Sud, le Brésil bat encore des records de décès et de nombre de cas officiellement signalés, sans qu’aucun signe de recul de la pandémie ne se manifeste. Les systèmes hospitaliers sont débordés et la vaccination de la population progresse trop lentement.

La grogne s’installent dans de nombreux pays d’Amérique latine (Argentine, Paraguay, etc.) contre la mauvaise gestion des autorités face à la crise sanitaire.   Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

Le mois dernier en Inde, la courbe épidémique avait chuté de façon spectaculaire. Malheureusement, une tendance à la hausse du nombre de cas recensés se fait à nouveau sentir dans les grandes villes depuis la semaine dernière, les médecins attribuent cette augmentation soudaine au relâchement des gestes barrières. Le vaccin développé en Inde, le “Covaxin“ a été validé par les scientifiques, la production de celui-ci va pouvoir commencer. L’Inde, l’Indonésie et maintenant le Vietnam, ont débuté leur campagne de vaccination.

La Chine aussi vaccine sa population et va lancer un “passeport santé numérique“ certifiant le statut sanitaire des voyageurs. Cette application pour smartphone, réservée pour l’instant au chinois, n’est pas obligatoire. De nombreux pays souhaitent mettre en place des systèmes similaires,  en Europe par exemple, l’idée d’un “passeport digital vert” sera présentée par la Commission de Bruxelles le 17 mars prochain. En Thaïlande, le sujet est aussi à l ‘étude, avec l’espoir qu’un passeport vaccinal puisse relancer le secteur du tourisme. En Corée du Sud, le nombre de nouveaux cas est toujours à la hausse, bien que l’incidence reste faible par rapport aux pays européens ou américains. Malgré tout, les restrictions en cours actuellement vont sans doute être prolongées d’au moins 3 semaines. L’injection de l’antidote n’emballe pas la population (comme ailleurs…). Aux Philippine, une hausse des contaminations à entrainé des confinements ciblés à Manille, et des couvre-feux nocturnes ont été réinstaurés dans les zones où la pandémie s’affole.

Encore une conséquence de la pandémie, les Jeux Olympiques de Tokyo se tiendront cet été sans spectateur en provenance de pays étrangers , afin d’éviter la propagation de la Covid-19. Des distributeurs automatiques de tests PCR ont été mis en place dans le pays afin d’encourager les japonais à faire plus de tests, ceux-ci se déplaçant fort peu dans les laboratoires. La campagne de vaccination ne rencontre pas un grand succès au japon non plus…

En Iran, la circulation du variant anglais, plus contagieux, rend la situation sanitaire difficile, la vaccination a commencé et continuera en mai avec l’utilisation d’un vaccin iranien anti Covid-19, le COV-Iran Barekat. Au Liban les hôpitaux sont saturés, la situation sanitaire et sociale est très tendue, la campagne de vaccination se poursuit. En Israël, le déconfinement se poursuit, la vie sociale redevient quasi normale grâce à une campagne de vaccination massive. En Turquie aussi, le président a annoncé un “relâchement” des restrictions, mentionnant une “normalisation contrôlée”, en fonction d’une carte basée sur le taux de contamination dans les différentes provinces du pays.

Europe

Au Royaume-Uni, un déconfinement prudent est en cours, la stratégie vaccinale très rapide porte ses fruits et les écoles rouvrent enfin. Pour la réouverture des bars, restaurants ou cinéma, la date du 17 mai a été avancée, sous condition que la situation sanitaire continue de s’améliorer. Les mesures restrictives ont aussi été allégées en Suisse où de nombreux lieux (magasins, musées, etc.) on pu à nouveau recevoir du public.

En France, certaines régions sont toujours en grande difficulté, les hôpitaux sont débordés, surtout en île de France. Les restrictions sanitaires se durcissent en Finlande ou en Hongrie et un confinement partiel a été décrété en Estonie où la courbe épidémique s’emballe. En Italie aussi, les chiffres liés à la Covid-19 se sont brutalement enflammés et un reconfinement de 3 semaines est envisagé. La situation n’est pas plus encourageante en Grèce où le confinement vient d’être prolongé jusqu’au 16 mars.

Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

Des cas de covid-19 ont été détectés pour la première fois la semaine dernière en Nouvelle-Calédonie. L’île est entrée dans un confinement strict de la population à partir du 9 mars pour deux semaines, dans l’objectif de casser la transmission du virus tant qu’il en est encore temps. Wallis et Futuna aussi, fait face à ses premiers cas de Covid-19, le gouvernement français a annoncé l’envoi de renforts sanitaires.

L’Australie a commencé sa campagne de vaccination et prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’au 17 juin, au moins. La situation sanitaire est stable.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR