fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Volontaires internationaux en entreprise : vers une revalorisation des indemnités ?

La rémunération des Volontaires internationaux en entreprise (V.I.E) sera harmonisée avec celle des Volontaires internationaux en administration (V.I.A) fin mai 2021. Cet alignement est majoritairement à la hausse.

Martin Rigaud-Pezzoni

Publié

le

Volontaires internationaux en entreprise : vers une revalorisation des indemnités ?

Réputé être une voie royale pour obtenir de l’expérience à l’étranger, le volontariat international en entreprise (V.I.E) s’apprête à modifier son barème d’indemnité le 23 mai prochain. Promulguée en 2019, la loi Pacte prévoit d’aligner l’indemnité des V.I.E sur celle des Volontaires internationaux en administration (V.I.A). À l’origine, cette mesure était censée entrer en vigueur en mai 2020. Mais la crise de la Covid-19 est passée par là. Cette harmonisation générant bien souvent un surcoût pour les entreprises, le gouvernement a préféré repousser d’un an sa mise en application.

Le V.I.E est une mission qui permet à de jeunes ressortissants de l’Espace économique européen de 18 à 28 ans de travailler pour une entreprise française à l’étranger. Un Volontariat International en Entreprise représente une vraie chance pour les jeunes. En effet, ils sont encadrés, indemnisés et bénéficient d’une aide pour le logement.

Des indemnités géographiques accordées avec le V.I.A

La rémunération des V.I.E est composée d’une indemnité fixe de 723,99 euros par mois et d’une indemnité géographique. Cette dernière est variable en fonction du coût de la vie des différentes destinations. Un jeune en V.I.E peut donc espérer un salaire qui varie entre 1 400 euros et 5 000 euros par mois. C’est cette indemnisation géographique qui va être alignée avec le Volontariat international en administration (V.I.A) à partir du 23 mai 2021.

Le calcul des indemnités du mois de mai prendra en compte l’ancien barème des V.I.E du 1er au 22 mai et le nouveau barème du 23 au 31 mai. C’est ce dernier qui entrera en vigueur à partir du mois de juin. Il ne faut pas oublier que de légers ajustements à la hausse ou à la baisse pourront entrer en vigueur à partir du mois de juillet. En effet, les indemnités des V.I.E peuvent fluctuer chaque trimestre en fonction du taux de change.

Dix pays obtiennent une dérogation

Business France a publié une liste de 10 pays qui ne sont pas concernés par ces ajustements. Le niveau de l’indemnité des V.I.E restera inchangé le 23 mai 2021 pour la Colombie, la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis, l’Espagne, les États-Unis, le Kenya, la Russie et la Tunisie. Par contre, la Suisse et Singapour verront la rémunération des V.I.E automatiquement augmenter à compter de cette date.

Cette hausse des barèmes de rémunération des V.I.E n’est pas forcément à l’avantage des entreprises. Afin d’inciter les entreprises à davantage utiliser ce dispositif, le gouvernement a mis au point un « chèque relance V.I.E ». Les entreprises qui enverront un jeune à l’étranger pour un V.I.E entre le 1er décembre 2020 et le 1er décembre 2021 toucheront une aide de 5 000 euros.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR