fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Élections consulaires : Quelles sont les attentes des Français de Belgique ?

Le 19 avril dernier, Thierry Masson accompagné de Jean-Baptiste Lemoyne, révélait les résultats du sondage qu’il a récemment mené sur les Français établis en Belgique. L’objectif de ce sondage, mieux connaitre les problématiques des Français de Belgique et leurs attentes dans la perspective des élections consulaires.

Publié

le

En 2020, Thierry Masson, candidat aux élections consulaires a réalisé un sondage auquel 2 268 Français domiciliés en Belgique en 2020 ont répondu. Le taux de réponse représente 16,3% du nombre de suffrages exprimés lors de l’élection consulaire en 2014 (13 903). Il est donc intéressant de considérer ce sondage, d’autant plus que le profil des répondants présente des similarités avec la liste électorale consulaire des Français de Belgique révèlant une certaine représentativité.

Parmi les répondants, une grande majorité vit en Région de Bruxelles-Capitale (47%) ou dans le Hainaut (19%) le reste étant réparti dans les autres régions. Cette donnée coïncide avec la réelle répartition des inscrits sur la liste électorale consulaire. Il en va de même pour l’âge des répondants et de la liste électorale consulaire qui sont en majeure partie membres de la population active ou à la retraite.

D’après le sondage, deux tiers des répondants sont établis en Belgique depuis plus de 10 ans et 80% d’entre eux n’ont pas pour projet de retourner en France, à court, long ou moyen terme. Dans la vie active, une grande majorité se sent intégrée dans la société belge avec une légère différence entre les régions francophones et néerlandophones (95% contre 90%). Le sondage mené par Thierry Masson révèle également que si les deux tiers des répondants ont connaissance de la fonction de conseiller des Français de l’étranger, moins savent exactement en quoi consiste leur rôle.

> L’aide avec l’administration française et la défense des intérêts des Français de Belgique au coeur des préoccupations

Les répondants étaient invités à sélectionner les sujets sur lesquels ils attendaient une action de la part d’un conseiller des Français de l’étranger :

–  l’aide avec l’administration française (consulat et administration en France)  (60 %)

– la défense des intérêts des Français de Belgique (60 % et même 70% chez les Français de la province frontalière du Hainaut)

– l’aide avec l’administration belge (37 %)

– l’aide aux nouveaux arrivants (35 %)

– l’accompagnement des Français les plus vulnérables (25 %)

Les Français installés en Belgique sont globalement peu ou pas satisfaits du niveau d’information que leur délivre l’administration française sur :

– la fiscalité (ils sont 59 % à être insatisfaits) ;

– les retraites (50 %) ;

– l’enseignement français en Belgique (31 % sur les 45 % de répondants se considérant comme concernés par le sujet) ;

– les modalités de retour en France (37 %).

A partir des résultats de ce sondage et des préoccupations des Français qui en sont ressorties, Thierry Masson a organisé un grand vote sur les mesures proposées par sa liste. L’objectif étant de donner la parole aux Français de Belgique pour qu’ils choisissent, parmi les mesures du programme, les priorités que le candidat et sa liste défendront ces cinq prochaines années. Le vote est disponible jusqu’au 28 mai.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR