fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Les nouveaux Français de l’étranger : Mathilde Quilleré: « Humainement, c’est une expérience exceptionnelle »

Candidate aux élections consulaires, Mathilde Quilleré est une jeune française passionnée de sport et de nature qui s’implique pour la communauté française de Norvège et d’Islande.

Publié

le

Âgée de 31 ans, Mathilde Quilleré est installée depuis plus d’un an à Oslo. Ce n’est pas la première fois que la jeune Française fait l’expérience de vivre à l’étranger. En 2012, elle part pour Halifax au Canada pour effectuer un MBA dans le cadre de son double diplôme à l’école de commerce Grenoble école de management. Quelques années plus tard et après plusieurs voyages en Norvège, Mathilde Quilleré décide d’y poser bagages, séduite par la proximité avec  la nature et le mode de vie très sportif qu’offre le pays. « C’est vraiment ma passion de la nature ainsi que le fait que je sois très sportive qui ont fait que ce fut un vrai match entre ce pays et moi-même. Je me sens complètement dans mon élément, c’est un pays qui correspond à ma personnalité » affirme la jeune Française.

Aujourd’hui, Mathilde Quilleré est responsable marketing dans une entreprise dynamique spécialisée dans la Tech. Toutefois, malgré ses nombreuses expériences professionnelles, elle dut repartir de zéro pour parvenir à ce poste.  « J’avais d’abord essayé de postuler depuis la France mais cela n’avait pas fonctionné. Dès que je suis arrivée en Norvège, je me suis lancée et j’ai pris trois mois intensifs de cours de norvégien. Tous les matins, je prenais des cours de 8h30 à midi et tous les après-midis et les samedis, j’allais travailler en tant que vendeuse dans un pop-up store qui vendait des produits de nouvelles technologies. C’était un petit boulot qui me permettait de pratiquer mon norvégien. Cela m’a permis de faire mes preuves. On m’a ensuite donné un autre poste où je m’occupais de tout le marketing puis j’ai trouvé le poste que j’occupe actuellement. Cela a pris quasiment un an » raconte Mathilde Quilleré. De son expérience d’expatriée, la Française retient avant tout l’ouverture que lui auront apportée ses années au Canada et en Norvège. Elle témoigne : « Sur le plan humain, c’est une ouverture exceptionnelle. Je pense que chaque personne devrait connaitre ce type d’expérience pour s’ouvrir. On ne voit plus la vie de la même façon une fois qu’on a vécu à l’étranger ».

 > Une candidate dynamique et engagée

 Depuis son arrivée, la jeune Française s’implique dans la vie associative locale. « Je fais beaucoup d’activités sportives. Avec mon colistier, nous proposons notamment des activités sportives une fois par semaine auxquelles se joignent beaucoup de personnes. Je me suis également engagée dans une association qui s’appelle la Fresque du Climat. C’est une initiative verte qui a été créée en 2018 pour sensibiliser un maximum de personnes dans le monde à la compréhension des phénomènes du changement climatique. C’est une association française, mais il y a maintenant une antenne en Norvège ». 

 > Cinq thématiques clés

 A travers ses différentes activités et voyages, Mathilde Quilleré a pu rencontrer les Français de Norvège et d’Islande et identifier les enjeux importants pour ces communautés. Candidate aux élections consulaires, la Française divise ses engagements en cinq thématiques : écologie et développement durable ; enseignement du français et développement de la francophonie ; emploi et entreprenariat ; solidarité et enfin jeunesse et citoyenneté. Pour chacune de ces thématiques, Mathilde Quilleré a prévu de mettre en place trois mesures telles que le déploiement du label « France Impact » proposé par la députée Anne Genetet qui permettrait de donner plus de reconnaissance et de visibilité aux entrepreneurs français ou encore le soutien aux initiatives vertes et aux actions locales durables en faveur de la communauté française. La candidate travaille également en collaboration avec les pouvoirs publics norvégiens comme la ministre de l’éducation norvégienne avec qui elle est en négociation pour l’obtention de subventions dans le cadre de la pérennisation du lycée français d’Oslo. Outre ces cinq thématiques, Mathilde Quilleré axe sa campagne sur trois points : la force du renouvellement ; la diversité et l’expérience, notamment de par sa liste multigénérationnelle issue de la société civile et l’ancrage politique solide. Son motto : « nous nous engageons à vous écouter, à vous informer et à faire porter votre voix efficacement ».

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR