fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 19 au 25 juin par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Publié

le

conseils voyageurs

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Allemagne

Pour les voyageurs en provenance de France, l’Allemagne a décidé d’assouplir les règles sanitaires d´entrée depuis la France qui n’est plus classée depuis le 18 juin 2021 comme zone à risques (sauf Guadeloupe, Guyane, Réunion et Saint-Martin).

  • Par conséquent, les restrictions de voyage qui pesaient depuis le 24 mai 2021 sur les voyageurs en provenance de France n’ont plus vocation à s’appliquer. Concrètement, les obligations de déclaration électronique, de présentation d’un justificatif sanitaire et de quarantaine tombent.
  • En revanche, jusqu’au 11 septembre 2021, les voyageurs entrant en Allemagne par voie aérienne doivent toujours présenter un justificatif sanitaire à l’embarquement. Un tel justificatif peut également être requis dans certaines circonstances où cela est exigé des résidents allemands (entrée dans un musée ou cinéma, ….).

Plus d’informations sur la situation en Allemagne

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Allemagne

> Bahreïn

L’entrée au Bahreïn est soumis à des conditions particulières, les connaître

  • En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Bahreïn.

Plus d’informations sur la situation au Royaume de Bahreïn

Contact utile :

Ambassade de France au Royaume de Bahreïn

> Bosnie-Herzégovine

Les ressortissants de l’Union européenne peuvent entrer en Bosnie-Herzégovine, à condition de présenter un test Covid-19 (PCR) négatif datant de moins de 48 heures effectué par un laboratoire assermenté. Sont exemptés de test PCR les ressortissants étrangers en mesure de présenter 1/ un document confirmant une vaccination contre le Covid-19 complétée au moins 14 jours avant l’entrée sur le territoire ou 2/ un certificat médical attestant un rétablissement du Covid-19 dans la période de 14 à 180 jours avant d’arriver au poste frontière.

  • Compte tenu de la recrudescence de nouveaux cas de Covid-19, il convient de respecter strictement les mesures sanitaires en vigueur notamment le port du masque dans les lieux fermés et les lieux ouverts où la distanciation physique ne peut être respectée.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Bosnie-Herzégovine

> Burundi

A l’arrivée au Burundi, il convient d’observer les règles suivantes, voir ci-dessous :

  • Présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures.
  • Présentation d’un visa de séjour et d’un visa d’entrée en cours de validité.
  • Les voyageurs ne seront soumis qu’à un seul test de dépistage à leur arrivée dans le pays. Ils devront s’isoler dans un lieu de leur choix pendant 24 heures, au terme desquelles le résultat de leur test leur sera normalement communiqué. Le coût du test est de 100 USD pour les ressortissants étrangers (les euros ne sont pas acceptés), ou de 30 USD (ou l’équivalent en francs burundais) pour les ressortissants burundais.
  • Les voyageurs déclarés positifs devront s’isoler dans un hôtel de leur choix ou à leur domicile. Ils devront se rendre dans un site dédié au suivi médical (“Bon accueil” à Bwiza) après réception de leur résultat positif. Les frais médicaux seront à la charge des voyageurs étrangers.

Plus d’informations sur la situation au Burundi

Contact utile :

Site de l’Ambassade de France au Burundi.

> Chili

Les frontières chiliennes sont fermées. L’entrée des ressortissants étrangers non-résidents est interdite, sauf exceptions, dont la liste peut être consultée en suivant ce lien 

  • En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Chili.

Plus d’informations sur la situation au Chili

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Chili.

> Djibouti

Les voyageurs au départ et à l’arrivée de Djibouti qui sont âgés de plus de 11 ans doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72h. Le dépistage reste obligatoire, même pour les passagers vaccinés.

  • Tout voyageur qui entre sur le territoire djiboutien et présente un test positif sera mis en isolement durant 10 jours. Les voyageurs étrangers seront logés à leur frais dans un hôtel.
  • A l’arrivée sur le territoire djiboutien, tout voyageur n’étant pas vacciné et qui présente un test négatif sera soumis à une quarantaine obligatoire à son domicile.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur à Djibouti

Contact utile :

Ambassade de France à Djibouti

> Egypte

Les voyageurs, à l’exception des enfants de moins de 6 ans, doivent présenter en format papier (une version électronique n’est pas suffisante) un test PCR négatif, réalisé dans les 72 heures avant l’embarquement pour pouvoir entrer sur le territoire égyptien. Cette obligation ne s’applique pas aux personnes qui ont reçu plus de deux semaines auparavant la seconde dose d’un vaccin approuvé pour une utilisation d’urgence par l’Organisation mondiale de la santé.

  • Les voyageurs provenant de pays où des variants de Covid-19 (comme l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, le Bhoutan, la Birmanie, le Népal, le Vietnam, Sri Lanka, le Brésil et l’Amérique latine) ont été identifiés devront subir des tests Covid rapides à leur arrivée.
  • Les voyageurs arrivant directement à Sharm el Sheikh, Taba (orange sur la carte des niveaux de vigilance), Hurghada et Marsa Alam, qui n’auraient pas effectué le test PCR avant leur départ, pourront l’effectuer dans ces aéroports. Au vu des délais nécessaires (plusieurs heures d’attente pour effectuer les tests PCR, puis entre 12 et 24 heures pour obtenir les résultats), il apparaît préférable d’effectuer les tests en France.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Egypte

Contact utile :

Site de l’Ambassade de France en Egypte

> Ethiopie

Les autorités éthiopiennes ont provisoirement suspendu, à compter du 18 juin et jusqu’à nouvel ordre, la délivrance des visas électroniques (plateforme e-visa sur Internet) et des visas à l’arrivée sur le territoire éthiopien.

  • Par conséquent seuls les voyageurs détenteurs d’une carte de résident ou d’un visa délivré directement par les services de l’ambassade d’Éthiopie peuvent entrer sur le territoire éthiopien.
  • Les voyageurs en transit à l’aéroport d’Addis Abeba ne sont pas concernés par cette mesure, s’ils n’entrent pas sur le territoire

Plus d’informations sur la situation en Ethiopie

Contact utile :

Ambassade de France en Ethiopie

> Grèce

Toutes les personnes qui résident en France sont autorisées à entrer en Grèce. Pour une arrivée en provenance d’un autre pays, il convient de consulter la liste des ressortissants étrangers autorisés à entrer sur le territoire hellénique sur le site des autorités grecques. Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité et provenance, doivent obligatoirement présenter à leur embarquement ou aux frontières, voir ci-dessous :

  • Un formulaire de localisation PLF en ligne au moins la veille avant leur arrivée en Grèce ;
  • L’un des documents suivants, rédigé en anglais, français, grec, allemand, italien, espagnol ou en russe, pour tout voyageur à partir de douze (12) ans ; comportant nom et prénom du voyageur tels qu’indiqués sur son passeport :
  • Un certificat de vaccination complète achevée au moins 14 jours avant le voyage ;
  • Le résultat d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72 heures, ou le résultat d’un test négatif antigénique rapide de moins de 48 heures ; Un certificat d’immunité post-infection ou de diagnostic positif (par méthode RT-PCR) délivré par les autorités publiques sanitaires compétentes ou par un laboratoire publique ou privé agréé, datant de plus de deux (2) mois après l’infection et de moins de neuf (9) mois.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Grèce et les mesures en vigueur sur le territoire

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Grèce.

> Honduras

A compter du 10 juin 2021, les conditions d’entrée au Honduras pour tous les voyageurs (y compris les bébés) sont les suivantes, voir ci-dessous :

  • présenter, soit une preuve de vaccination complète (une ou deux doses suivant le vaccin utilisé) en tenant compte d’un délai de 14 jours après la dernière injection.
  • soit, le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique de moins de 72 h.
  • pour l’entrée et la sortie, un « prechequeo  » doit être rempli sur le site de l’Institut national des migrations.
  • Eu égard à la situation sanitaire, il est recommandé de reporter tout voyage non-essentiel au Honduras.

Plus d’informations sur la situation au Honduras

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Honduras.

> Italie

Entrée sur le territoire italien : Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation (Passenger Locator Form digitali – dPLF). Depuis le 24 mai, ce formulaire doit être rempli sur le portail en ligneLe formulaire papier (modèle téléchargeable en PDF) ne devra être utilisé qu’en cas de difficulté technique. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais). Les voyageurs entrant en Italie en provenance de France (liste dite “Elenco C” consultable en ligne) doivent, voir ci-dessous :

  • Soit présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures (les auto-tests ne sont pas acceptés) ;
  • Soit présenter la preuve d’une vaccination complète avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson). La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet (14 jours après la dernière injection). Le certificat doit être présenté dans l’une des 4 langues : italien, anglais, français ou espagnol ;
  • Soit présenter un certificat de guérison (ce certificat est valable au maximum 180 jours après le premier test positif).

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Italie et les mesures en vigueur sur le territoire

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Lettonie

Les restrictions à l’entrée en Lettonie dépendent du pays d’origine de la personne et du fait qu’elle ait été vaccinée, rétablie après avoir été infectée par la COVID-19, ou qu’elle ne soit pas vaccinée.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Lettonie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Lettonie

> Maroc

Dans le cadre de l’état d’urgence, les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont fermées. Les autorités marocaines ont annoncé la reprise progressive des vols à compter du 15 juin 2021 selon une classification des pays en deux listes (A et B), voir ci-dessous :

  • Les passagers en provenance des pays de la liste A, dans laquelle figurent les pays membres de l’Union européenne, dont la France, devront présenter à l’embarquement un certificat de vaccination complet (la deuxième dose devant avoir été administrée plus de deux semaines avant la date du voyage). Tous les vaccins homologués par l’OMS sont reconnus. A défaut d’être vaccinés, les passagers en provenance des pays de la liste A devront présenter à l’embarquement un test PCR négatif de moins de 48 heures avant la date d’entrée sur le territoire marocain.
  • Les passagers en provenance des pays de la liste B devront solliciter auprès des autorités marocaines une autorisation exceptionnelle, effectuer un test PCR négatif moins de 48 heures avant la date d’entrée sur le territoire marocain et se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours une fois sur place.
  • Les liaisons maritimes entre la France et le Maroc sont rétablies dans le cadre de l’opération « Marhaba 2021 ». Un test PCR est obligatoire pour embarquer. Un second test PCR sera effectué à bord des ferries.
  • Les frontières terrestres restent fermées. Aucun franchissement n’est possible, dans les deux sens. Cela concerne notamment les points de passage frontaliers avec Ceuta et Melilla, ainsi qu’avec la Mauritanie (Guerguerat).

Plus d’informations sur les mesures sanitaires applicables au Maroc

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Maroc

> Mauritanie

Depuis le 29 avril 2021, tout passager aux points d’entrée aériens et terrestres doit, voir ci-dessous :

  • être muni d’une attestation de test PCR et / ou d’un certificat de test rapide antigénique négatif et datant de moins de trois (03) jours à compter du rendu des résultats (délivré par un laboratoire agréé du pays d’origine) ;
  • en cas de fièvre, subir un test de confirmation RT-PCR ou un test rapide antigénique ;
  • si l’examen PCR ou le test rapide antigénique sont positifs, le voyageur est pris en charge selon le protocole sanitaire national qui prévoit un isolement chez soi de 10 jours (pour les cas contacts la période d’isolement est maintenue à 7 jours). Pendant cette période, des visites par les équipes de surveillance sont effectuées à son domicile.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Mauritanie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Ambassade de France en Mauritanie

> Monténégro

Depuis le 18 juin, les voyageurs issus des pays de l’Union européenne, dont la France, peuvent entrer au Monténégro sans restrictions.

  • La plupart des mesures restrictives ont été levées. Cependant, des gestes simples de prévention, adoptés au quotidien, permettent de réduire la transmission des infections virales en période d’épidémie. Ces « gestes barrières » font barrage aux virus et contribuent à se protéger et à protéger son entourage. Ils sont indispensables en période de circulation du coronavirus (Covid-19).

Plus d’informations sur la situation au Monténégro

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Monténégro.

> Namibie

Les voyageurs étrangers arrivant en Namibie avec un test PCR négatif datant de 7 jours au maximum peuvent se déplacer librement dans le pays. Ces 7 jours se calculent à partir de la réalisation du test jusqu’à l’arrivée en Namibie. Le test doit avoir été réalisé dans le pays de provenance. Voir ci-dessous la liste des personnes pouvant entrer en Namibie :

  • Les personnes de nationalité namibienne, résidant en Namibie ou possédant un permis de travail, peuvent entrer dans le pays sans résultat de test. Ces personnes seront alors soumises à un test PCR à l’arrivée, devront se soumettre à une quarantaine supervisée et pourront sortir de l’isolation si le test PCR effectué à l’arrivée est négatif.
  • Les personnes de nationalité namibienne, résidant en Namibie ou possédant un permis de travail, peuvent entrer dans le pays avec un test positif mais doivent se soumettre à une quarantaine dans un établissement agréé par les autorités ou chez elles après autorisation des autorités.
  • Les autres voyageurs ne peuvent entrer dans le pays sans test négatif datant de 7 jours au maximum.
  • Le test PCR pour entrer dans le pays n’est pas nécessaire pour les enfants âgés de moins de 5 ans.
  • Les voyageurs arrivant en Namibie doivent avoir une assurance voyage couvrant d’éventuels frais médicaux.
  • Les aéroports ouverts aux voyageurs internationaux sont l’aéroport international Hosea Kutako à Windhoek et l’aéroport de Walvis Bay.
  • En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont la Namibie.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Namibie

Contact utile :

Ambassade de France en Namibie

> Norvège

La France est classée « rouge » par l’Institut norvégien de santé publique (FHI).

Connaître les conditions d’entrée en Norvège

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Norvège.

> Pays-Bas

Les Pays-Bas ont mis en place quatre catégories de pays, selon le risque sanitaire. Ces catégories imposent différentes règles à l’entrée du territoire néerlandais pour les voyageurs selon la zone de provenance. Ces catégories sont les suivantes, voir ci-dessous :

  • pays et territoires classés comme « à risque extrêmement élevé, avec une variante de virus inquiétante » ;
  • pays et territoires classés comme « à très haut risque » ;
  • pays et territoires classés comme « à haut risque » ;
  • pays et territoires classés comme « sûrs ».
  • La France métropolitaine figure parmi les pays classés « à haut risque ». La Corse figure parmi les pays et territoires classés comme « sûrs ».

Interdiction d’entrée sur le territoire

  • Une interdiction d’entrée s’applique aux voyageurs en provenance de tout pays ou territoire situé en dehors de l’Union européenne et de l’espace Schengen à l’exception de : Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Saint-Marin, Singapour, Thaïlande, Vatican.

Plus d’informations sur les exceptions à cette interdiction et les conditions d’entrée dans le pays ainsi que sur les mesures en vigueur aux Pays-bas.

Contacts utiles :

Sites de l’ambassade de France aux Pays-Bas et du consulat général de France à Amsterdam.

> Portugal

Déplacements vers le Portugal continental : Par voie aérienne, tous les voyageurs, à l’exception des enfants de moins de 2 ans, en provenance de l’espace Schengen et de pays associés à l’espace européen (Liechtenstein, Norvège, Islande, Suisse), ainsi que du Royaume-Uni, doivent présenter, voir ci-dessous :

  • un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant l’embarquement ;
  • ou un test antigénique (TAAN, TRAg) réalisé par un laboratoire et effectué dans les 24 heures précédant l’embarquement. Les autotests ne sont pas acceptés.

Plus d’informations sur l’entrée au Portugal par voie terrestre ou maritime et concernant les voyageurs en provenance de pays tiers extérieurs à l’Union européenne/espace Schengen

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Portugal

> République tchèque

La République tchèque applique des conditions d’entrée sur son territoire. La France étant classée « orange », les personnes venant de France sont dans l’obligation, voir ci-dessous :

  • de remplir une déclaration en ligne et de se munir d’une version papier pour entrer dans le pays ;
  • de présenter alternativement :
  • un test COVID négatif (PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h) ;
  • un certificat médical en anglais précisant que le voyageur a été contaminé par le COVID-19 dans les 180 jours qui précèdent l’entrée dans le pays et que la période d’isolement est terminée ;
  • un certificat de vaccination en anglais (les vaccins admis par la République tchèque ont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.)

Plus d’informations sur les conditions d’entrée (précisions sur les vaccins, etc.) et les mesures en vigueur en République tchèque

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en République tchèque.

>Royaume-Uni

Conditions d’entrée au Royaume-Uni : La présentation d’un test négatif de moins de 72 heures est obligatoire pour entrer en Angleterre et en Écosse. Il peut s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique, à condition de respecter un seuil de spécificité de 97% et de sensibilité de 80%. Il est de la responsabilité du voyageur de s’assurer que le test qu’il effectuera respecte bien ces critères. Il est indispensable d’être en mesure de présenter le certificat original de résultat du test (en anglais, français ou espagnol, les traductions ne seront pas acceptées) qui doit comprendre, voir ci-dessous :

  • le nom, qui doit être identique à celui figurant sur les documents de voyage ;
  • la date de naissance ou l’âge ;
  • le résultat du test ;
  • la date à laquelle le prélèvement a été effectué ou reçu par le centre de test ;
  • le nom du centre de test et ses coordonnées ;
  • le nom du test utilisé.
  • L’embarquement peut être refusé en cas de non possession de ces éléments. L’entrée sur le territoire anglais sans la preuve d’un test négatif est passible de poursuites et d’une amende de 500 livres.
  • Il convient de présenter également un document comprenant les informations relatives à sa provenance ainsi que sur le lieu dans lequel la période de quarantaine sera effectuée « passenger locator form » à compléter en ligne.
  • Le Royaume-Uni a réparti les pays étrangers sur 3 listes, qui seront régulièrement actualisées : rouge (circulation active du virus), ambre (intermédiaire) et verte (faible). La France est actuellement placée sur la liste ambre.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée et de sortie du Royaume-Uni et les mesures sanitaires en vigueur sur le territoire

Contact utile :

Ambassade de France au Royaume-Uni

> Roumanie

A compter du 18 juin, la France est placée par les autorités roumaines en “zone verte”. Les voyageurs arrivant de France sont dispensés de quarantaine et n’ont plus besoin de présenter de test PCR à leur arrivée en Roumanie.

  • Attention, cette dispense de quarantaine ne s’applique pas aux voyageurs arrivant de France s’ils ont séjourné, au cours des 14 jours précédant leur entrée en Roumanie, dans un des territoires des zones jaune et rouge figurant sur le site de l’institut national de santé publique roumaine (liste en roumain, mise à jour régulièrement, cliquer sur le premier lien qui apparaît). S’ils ont séjourné en zone jaune, ces voyageurs continuent à se voir demander un test PCR négatif de moins de 72h, un certificat de vaccination, ou une preuve d’infection datant de 14 à 90 jours. S’ils ont séjourné en zone rouge, ils sont généralement placés en quarantaine (des exceptions existent). Cependant, un simple transit par un pays de zone jaune ou rouge (escale à l’aéroport ou traversée rapide par la route) n’est pas considéré comme un séjour.
  • Les personnes qui ont été placées en quarantaine avant le 18 juin doivent continuer à s’isoler à leur domicile jusqu’à la fin de la période prévue, sauf si les autorités locales les en dispensent explicitement.
  • Certaines compagnies aériennes peuvent continuer à demander un test PCR négatif pour embarquer dans leurs avions. Il convient donc de se renseigner directement auprès d’elles.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Roumanie

Contact utile :

Ambassade de France en Roumanie

> Russie

Les frontières extérieures de la Russie sont fermées, et aucun ressortissant étranger n’est autorisé à pénétrer en Russie, y compris les étrangers munis d’un titre de séjour temporaire (ex : visa de travail, VS), à l’exception des, voir ci-dessous :

  • Étrangers munis d’un titre de séjour permanent («postoïannoe projivanie») ;
  • Personnels diplomatiques et consulaires accrédités ou nommés, et les membres de leur famille ;
  • Chauffeurs des transports internationaux routiers, des équipages d’avions et de navires et des brigades des trains de la communication ferroviaire internationale ;
  • Membres de délégations officielles et des personnes détentrices d’un visa diplomatique ;
  • Personnes détentrices d’un visa privé en lien avec le décès d’un proche ou à raison d’un lien de parenté avec un ressortissant russe ;
  • Personnes transitant par un aéroport russe sans visa.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Russie et sur les mesures en vigueur dans le pays

Contacts utiles :

Sites de l’ambassade de France en Russie et du consulat général de France à Moscou

> Seychelles

Toute personne désirant se rendre aux Seychelles doit préalablement soumettre ses informations individuelles et les résultats de son test PCR sur une application dédiée à cet effet (Seychelles Island Travel Authorization ; démarche payante). Une autorisation lui sera transmise par mail, qu’il conviendra de présenter à l’embarquement.

  • En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont les Seychelles.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée aux Seychelles et sur les mesures en vigueur dans l’archipel

Contact utile :

Ambassade de France aux Seychelles

> Tchad

Les liaisons aériennes internationales fonctionnent normalement. La compagnie Air France assure deux rotations hebdomadaires.

  • Les dispositions de contrôle sanitaire des voyageurs sont les suivantes, voir ci-dessous :

Séjours d’une durée supérieure à 7 jours :

  • Présentation obligatoire d’une attestation de test PCR négatif à la COVID-19 de moins de 72 heures à l’arrivée sur le territoire tchadien ;
  • Confinement à domicile d’une durée de 7 jours, et réalisation d’un second test PCR au 7e jour.

Séjours d’une durée inférieure à 7 jours :

  • Présentation obligatoire d’une attestation de test PCR négatif à la COVID-19 de moins de 72 heures à l’arrivée sur le territoire tchadien ;
  • Mesures barrières et signalement des lieux de résidence et des contacts locaux.
  • Dans tous les cas, la réalisation d’un test PCR dans les 72 heures précédant le retour sur le territoire français est obligatoire.

Plus d’informations

Contacts utiles :

Site de l’ambassade de France au TchadPour plus d’informations, le ministère tchadien de la Santé a mis en place un numéro d’urgence : 66 29 05 59 / 92 02 56 38.

> Ukraine

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de SARS-COV-2, les autorités ukrainiennes ont mis en place une « quarantaine évolutive » et des mesures de restriction variables selon les régions. L’entrée en Ukraine des ressortissants étrangers est possible sous réserve des conditions suivantes, voir ci-dessous :

  • Souscription d’une assurance couvrant le risque lié à la Covid-19 auprès d’une compagnie d’assurance enregistrée en Ukraine ou qui dispose d’une représentation dans le pays ;
  • Présentation, à l’arrivée d’un certificat attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet par un vaccin validé par l’OMS, ou d’un test PCR ne concluant pas à une contamination à la Covid-19 et réalisé moins de 72 heures avant l’arrivée en Ukraine. Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de test. Il n’est pas possible d’effectuer un test à l’arrivée en Ukraine.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Ukraine

> Zimbabwe

À l’arrivée au Zimbabwé, les voyageurs détenteurs d’un test PCR négatif de moins de 48 heures et ne présentant aucun symptôme de la Covid-19 doivent effectuer une quarantaine de 10 jours, à domicile pour les résidents et à l’hôtel pour les non-résidents et touristes. Les autorités zimbabwéennes se réservent le droit de soumettre les voyageurs en provenance de zones de circulation active du virus à l’obligation d’être testés à leur arrivée (à leurs frais), ainsi que le placement en quarantaine dans un centre dédié. A ce stade, seuls les voyageurs en provenance d’Inde sont concernés par cette disposition.

  • Les voyageurs (résidents et non-résidents) n’étant pas en possession d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, de même que ceux présentant des symptômes de la Covid-19 (munis ou non d’un test PCR négatif), sont placés en quarantaine pour 10 jours dans un hôtel ou centre de quarantaine dédié à leurs frais. Pour les résidents, un test est pratiqué à l’issue des 10 jours et met fin à la quarantaine s’il s’avère négatif.

Plus d’informations sur la situation au Zimbabwe

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Zimbabwé

Autres alertes

AngolaRisques sanitaires (23/06/2021)

Au contexte lié à la crise Covid s’ajoute la situation sanitaire générale en Angola qui s’est particulièrement dégradée au cours des derniers mois, notamment en raison de la crise, et des défaillances du ramassage des déchets dans la capitale conjuguées à d’importants épisodes de précipitations.

La ministre angolaise de la santé a fourni des chiffres préoccupants concernant la recrudescence des risques sanitaires :

Les cas de paludisme, qui est la première cause de mortalité dans le pays, augmentent fortement. Les provinces les plus touchées sont Luanda, Lunda Norte, Malanje, Huambo, Bié, Uige, Benguela, Huila.

Les autorités notent également l’augmentation des cas de dengue dans les provinces de Namibe, Luanda, Cabinda et Uige.

Enfin, la ministre de la santé a évoqué la recrudescence des cas de chikungunya, les provinces les plus atteintes étant Namibe, Kwanza Sul, Huila, Cunene, Uige et Huambo.

On constate aussi des maladies diarrhéiques non cholériformes à ce stade selon l’OMS.

En conséquence, il est vivement recommandé de respecter les mesures de prévention pour se protéger des moustiques détaillées dans la rubrique Santé.

GuinéeÉpidémie de maladie à virus Ebola (23/06/2021)

Après une résurgence de la maladie à virus Ebola en février 2021 dans la sous-préfecture de Gouecké, près de N’zérékoré, en Guinée forestière, les autorités sanitaires locales, appuyées par les partenaires internationaux, ont rapidement mis en place une riposte médicale.

Celle-ci a permis, le 19 juin 2021, à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de déclarer officiellement la fin à l’épidémie Ebola en Guinée, soit 42 jours (correspondant à deux fois la période d’incubation) après le dernier cas confirmé d’Ebola. L’OMS et les autorités guinéennes considèrent désormais que la chaîne de transmission de l’épidémie de la maladie à virus Ebola en Guinée a été interrompue.

Les mesures de restriction prises dans le cadre de la résurgence de cette maladie en Guinée, notamment celles qui concernaient les déplacements vers la Guinée forestière, sont donc levées. Les précautions sanitaires habituelles restent indispensables.

Pour plus d’informations, se reporter à la rubrique Santé de cette fiche.

MozambiqueSituation dans le Cabo Delgado (24/06/2021)

Après l’attaque terroriste de grande ampleur qui avait été menée contre la ville de Palma, dans le nord de la province du Cabo Delgado, le 24 mars dernier, des combats sporadiques ont encore lieu dans la ville et ses environs.

La situation sécuritaire demeure très dégradée. Il est strictement recommandé d’éviter cette zone et plus largement toute la province du Cabo Delgado (« formellement déconseillée » sur la carte des niveaux de vigilance). Les personnes susceptibles de se trouver dans cette région sont invitées à se signaler sans délai auprès de l’ambassade de France à Maputo.

TchadSituation intérieure (21/06/2021)

Des attaques de « coupeurs de routes » ont été signalées récemment sur les axes routiers interurbains dans la moitié sud du pays. Les déplacements à l’intérieur du pays, qui doivent être limités autant que possible, nécessitent la présence d’une escorte des Forces de défense et de sécurité.

Il existe actuellement un risque élevé d’enlèvement par des groupes terroristes, ciblant prioritairement les Occidentaux et les ONG, dans la région du Lac Tchad (axe reliant Bol et Baga Sola). Les déplacements dans cette zone doivent impérativement être évités jusqu’à nouvel avis.

Pour rappel, les déplacements au Tchad sont déconseillés sauf raison impérative (orange sur la carte sécuritaire) voire formellement déconseillés (rouge).

Avant tout déplacement à l’intérieur du pays, il est recommandé :

de se tenir informé de l’évolution de la situation et de l’actualisation des messages de sécurité sur le site Conseils aux voyageurs et sur le site de l’ambassade de France au Tchad ;

d’informer ses proches et son employeur de sa destination et du parcours prévu.

L’ambassade est joignable aux numéros suivants : (+235) 22 52 25 76 / (+235) 22 52 25 78 / (+235) 22 52 37 93.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR