fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 179 millions de personnes contaminées

Plus de 3,88 millions de décès

Afrique

Bien que l’Afrique reste la partie du monde la moins durement frappée par la pandémie, l’OMS continue d’alerter sur l’ampleur que semble prendre la troisième vague de Covid-19 sur ce continent. Les chiffres, même tronqués et peu fiables paraissent très inquiétants. La situation varie selon les zones, mais certains pays ne peuvent plus ignorer la circulation du virus et de ses variants face à l’augmentation trop importante du nombre de cas recensés. Seule 2% de la population du continent africain a reçu une dose de vaccin, alors que les États-Unis ou l’Europe espèrent avoir bientôt immunisé 70% de leurs habitants.

En Afrique du Sud, le président Ramaphosa mène un combat sans répit pour une levée temporaire de la propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid afin que leur fabrication puisse se faire dans le pays. Si cette lutte aboutit, la production de vaccins commencerait en Afrique du Sud dans une dizaine de mois… En attendant, la situation est à nouveau extrêmement tendue dans les hôpitaux des villes les plus importantes et la mortalité des patients atteints du coronavirus augmente de façon alarmante. Les affaires de corruption et de détournements de fonds alloués au Covid-19 entrainent des problèmes administratifs qui aggravent encore davantage la situation sanitaire et le programme de vaccination piétine. L’Eswatini et le Botswana n’épargnent pas leurs efforts pour le déploiement des vaccins contre le Covid-19, mais le nombre de cas répertoriés augmente malgré tout dans les 2 pays. Même chose au Zimbabwe et en Namibie, les chiffres s’affolent et ces pays manquent cruellement de doses d’antidotes. La Zambie fait également face à une vague plus meurtrière que les précédentes, de nombreuses restrictions (écoles fermées, rassemblements limités, etc.) sont en vigueur. En Angola une résurgence de cas est aussi observée, le pays espère recevoir rapidement des doses supplémentaires de vaccins. La Tanzanie doit organiser et planifier sa campagne vaccinale puis rejoindra enfin le dispositif Covax, afin de recevoir de quoi protéger sa population du virus (le pays est resté de nombreux mois dans un déni et un refus d’admettre l’existence de la pandémie, jusqu’à un changement de gouvernement). Le Rwanda, qui, grâce à des mesures de confinement assez strictes avait pu jusque là, éviter la circulation du virus, voit sa courbe épidémique progresser régulièrement et depuis le 21 juin, tous les mariages et rassemblements sont interdits dans le pays. En Ouganda, des mesures restrictives ont été instaurées début juin pour au moins 6 semaines, le taux de contamination ayant atteint un niveau record. Les frontières ne sont pas fermées ni aux touristes ni aux marchandises. Les hôpitaux sont débordés et manquent de médicaments, de vaccins et surtout d’oxygène. Au Kenya, les cas de contaminations sont en hausse, les centres de santé et de soins intensifs sont saturés et les vaccins rares. En Ethiopie, sur le plan du Covid-19, la situation paraît s’améliorer, moins de cas d’infections sont répertoriés quotidiennement.

En RDC (République démocratique du Congo) la fermeture des discothèque et boîtes de nuit sera en vigueur jusqu’au 30 juin, cette règle vient s’ajouter à d’autres interdictions déjà en place (couvre-feu, etc) pour tenter de freiner la progression du variant Delta sur le territoire. Les chiffres restent assez bas, mais les contaminations sont plus nombreuses chaque jour depuis quelques semaines et les congolais ne se précipitent pas dans les centres de vaccinations. Les chiffres de la pandémie se stabilisent au Cameroun et les frontières terrestres entre le Cameroun et le Tchad, où peu de cas ont été recensés, ont été officiellement rouvertes le jeudi 17 juin après une fermeture de plus d’un an (pour cause de Covid-19.) Au  Niger et au Nigéria, le taux d’incidence est en baisse et les gouvernements tentent de convaincre l’opinion publique de l’intérêt de la vaccination.

En Afrique de l’Ouest les chiffres de la pandémie restent à peu près stables, le Burkina Faso et le Bénin continuent d’étendre leur campagnes vaccinales, qui ne rencontrent pas toujours le succès attendu. Les premières livraisons du vaccin Pfizer sont arrivées à Abidjan, en Côte d’Ivoire, mais l’approvisionnement en antidotes reste difficile et inégal. Au Sénégal, les variants les plus contagieux du coronavirus semblent circuler activement, mais malgré tout, les sénégalais sont très sceptiques vis à vis des vaccins anti Covid-19.

Le variant Delta inquiète en Algérie, la courbe épidémique repart vers le haut, les citoyens sont invités à se faire vacciner… Le taux de contamination augmente aussi légèrement au Maroc, mais le nombre de décès est en baisse. Certains voyageurs marocains vaccinés avec un vaccin chinois se retrouvent refoulés aux frontières européennes. La Tunisie fait face à une nouvelle vague épidémique, quatre régions du pays sont confinées jusqu’au 27 juin (les gouvernorats de Béjà, de Siliana, de Zaghouan et de Kairouan).

Amériques

Tous les indicateurs sont à la baisse au Canada, de plus en plus de zones passent en “vert“, la vie reprend petit à petit. Comme aux États-Unis, les régions canadiennes rivalisent pour trouver “l’idée“ qui inciterait la population (surtout les jeunes) à se rendre dans les centres de vaccination. Dons d’argents, de sucreries, ou loterie organisée pour ceux qui viendraient plus rapidement obtenir leur deuxième injection, tout est tenté ! Une réouverture graduelle des frontières canadiennes va incessamment débuter et, le 5 juillet marquera la fin de la quarantaine pour les voyageurs entièrement vaccinés. Le variant Delta reste la principale cause d’inquiétude et de doute sur cette situation sanitaire plutôt encourageante.

Très bon score aux États-Unis également, de moins en moins de cas de Covid-19 sont recensés sur le territoire, mais le pays ne s’ouvre pas encore. Plusieurs pays, dont la France, ont rouvert leurs frontières aux américains vaccinés, mais la réciproque n’est pas encore vraie. La fermeture des frontières avec le Canada et le Mexique à même été prolongée. Environ 300 cas d’inflammations au niveau du coeur chez des adolescents ou de jeunes adultes seraient survenues après l’injection des vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna). Une expertise est en cours, mais ces effets secondaires restent très rares et disparaissent rapidement grâce au repos et aux soins.  Par ailleurs, à Houston, au Texas, plus de 150 employés d’un hôpital ont été renvoyés car ils refusaient de se faire vacciner. L’objectif fixé par Joe Biden que 70% de la population soit vaccinée le 4 juillet aux États-Unis ne sera peut être pas atteint (le chiffre tourne autour de 67% !).

Au Mexique, où la situation s’améliore considérablement depuis plusieurs mois, les touristes peuvent revenir sans subir aucun contrôle particulier. Une recrudescence de cas a donc été signalée dans la région où se situe la station balnéaire très prisée de Cancún. Un centre de vaccination sera ouvert à Cancún pour tous les employés du secteur touristique à la fin du mois de juin. Par ailleurs, le bruit court qu’un vaccin développé à Cuba pourrait être porteur d’espoir, cette nouvelle formule afficherait une très bonne efficacité contre le Covid-19 et ses mutations les plus dangereuses. Encore en phase d’essais cliniques, cet antidote devrait recevoir l’autorisation officielle des autorités cubaines vers le début du mois de juillet.

Au Brésil, le virus et ses variant poursuivent leurs ravages. Le 19 juin, le nombre de morts a dépassé la barre des 500 000 et ce chiffre est très vraisemblablement sous évalué. Les gestes barrières sont très peu respectés et la campagne de vaccination avance beaucoup trop timidement. La Colombie enregistre aussi un nombre record de décès liés au Covid-19 ces dernières semaines. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

En Inde, où le nombre de contaminations chute, la vaccination contre le Covid-19 est enfin gratuite pour tous depuis lundi dernier, mais comme ailleurs, l’approvisionnement en antidote n’est pas toujours également réparti et une part de la population se méfie ou refuse les injections. La découverte d’une nouvelle mutation du variant Delta, encore plus contagieuse, a été annoncée par le ministère indien de la santé. Au Bangladesh Le nombre moyen de décès quotidiens imputés au coronavirus est en hausse constante depuis 10 jours. Depuis le mois de mai, le nombre de cas quotidiens enregistrés augmente aussi régulièrement en Birmanie (Myanmar). En Thaïlande, bien que le virus soit toujours très présent, le gouvernement a annoncé qu’il espérait la réouverture complète des frontières thaïlandaises aux touristes pour la mi-Octobre 2021. Afin d’entamer ce processus, l’île de Phuket sera accessible aux voyageurs vaccinés à partir du 1er juillet, ils n’auront aucune quarantaine à effectuer, mais devront rester à Phuket pendant 14 jours au moins avant de se déplacer dans le reste du pays. La vaccination est à la traîne… Au Cambodge, malgré les confinements, les couvre-feux et une campagne de vaccination intensive, l’épidémie s’étend toujours, mais moins rapidement. Le Vietnam fait face également à une augmentation des cas, des mesures restrictives sont en vigueur, la campagne de vaccination prend de l’ampleur.

L’Indonésie subit une nouvelle vague de contaminations, le variant Delta se propage et les hôpitaux sont proches de la saturation. Les chiffres de la pandémie seraient largement sous-estimés sur l’archipel. Des mesures sont prises, mais le rythme de la vaccination n’est pas suffisamment soutenu pour endiguer cette nouvelle vague. Aux Philippines, les réticences de la population à se faire vacciner et la présence envahissante du variant Delta ont poussé le président a menacer les philippins réfractaires à se faire injecter les vaccins anti-Covid à l’emprisonnement…  Les Jeux Olympiques doivent commencer le 23 juillet au Japon, des règles très strictes seront en vigueur : ni alcool, ni Hourras, ni signatures d’autographes ne seront autorisés ! la vaccination n’avance pas très rapidement dans le pays, ce qui inquiète les détracteurs de la tenue des JO. Le niveau d’incidence reste stable en Corée du Sud, des mesures de distanciation sociale sont en vigueur et le rythme de la vaccination semble soutenu.

Les chiffres s’améliorent au Pakistan alors que l’épidémie atteint un pic en Afghanistan, la propagation du virus semble hors de contrôle dans un contexte sécuritaire difficile. Le couvre-feu sera levé en Turquie le 1er juillet, la campagne de vaccination s’est accélérée depuis quelques semaines, les cas recensés sont en nette baisse. En Israël, les autorités appellent à la prudence, malgré la très bonne couverture vaccinale dans le pays, le variant Delta est présent et le nombre de cas de contaminations est en légère hausse.

Europe

En Angleterre, malgré la poussée du variant Delta , les restrictions pour les voyageurs vaccinés vont être assouplies. En Russie aussi, le variant Delta crée une résurgence de cas, surtout à Moscou, où les habitants restent peu emballés par la vaccination. En Suisse par contre, les mesures sanitaires tombent les unes après les autres et les boîtes de nuit et autres grands rassemblements, sans limite du nombre de spectateurs, seront bientôt ouverts sur présentation obligatoire d’un certificat Covid.

Partout dans l’Union européenne les inquiétudes majeures sont les nouvelles mutations du virus, plus contagieuses et infectant aussi les personnes vaccinées. En France, le masque n’est plus obligatoire à l’extérieur (sauf dans les foules) et le couvre-feu n’est plus en vigueur. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

Quelques clusters, rapidement circonscrits, apparaissent régulièrement en Australie. Le variant Delta ayant fait une apparition à Sydney, le port du masque est redevenu obligatoire dans les commerces et les transports de la ville et de ses alentours, pour au moins une semaine encore. Dans les îles Fidji, les cas sont en forte hausse depuis le mois de mai, de nombreuses restrictions sont en vigueur.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR