fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 204 millions de personnes contaminées

Plus de 4,31 millions de décès

Afrique

La “troisième de vague“ de contamination au Covid-19 qui a déferlé sur l’Afrique il y a quelques mois montre, à l’échelle continentale, un début de ralentissement. Ce recul est surtout dû à l’amélioration des chiffres de l’Afrique du Sud, qui représentaient presque 40% des nouveaux cas décomptés quotidiennement sur le continent. Pourtant, les variants plus transmissibles du coronavirus circulent encore activement dans de nombreux pays d’Afrique, mais il est difficile de connaître le nombre de tests réellement pratiqués (ou disponibles) et les informations sur la pandémie de Covid-19 ne sont pas nécessairement une priorité sur ces territoires. Les livraisons de vaccins reprennent, mais l’appel par le chef de l’organisation sanitaire des Nations Unies pour retarder l’injection d’une troisième dose de vaccin anti-Covid aux personnes les plus fragiles dans les pays riches, afin de permettre aux plus vulnérables moins bien nantis d’être immunisés et protégés du virus à travers le monde, n’a pas été entendue.

Les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications claires parmi lesquelles on distingue un manque évident de vaccin en Afrique et en Asie.

En Afrique du Sud, où les cas de contaminations répertoriés sont donc en net recul, la vaccination tente de rattraper son retard causé par le manque d’approvisionnement. D’après certaines études plus de 50% de la population Sud-africaine ne compte pas se faire vacciner. Le nombre de cas de Covid-19 recensés est aussi en baisse dans les pays voisins de l’Afrique du Sud comme la Namibie,  le Zimbabwe, la Zambie et l’Angola et les chiffres paraissent stables, voir plutôt en baisse au Mozambique. Par contre, dans la région, le Botswana et l’Eswatini (ancien Swaziland) font face à une remontée des cas et à un manque d’oxygène et autres produits de soins, des vaccins devraient être livrés rapidement.

En République démocratique du Congo, on constate une baisse sensible des cas de Covid-19 sur l’étendue du territoire, surtout dans la ville de Kinshasa, avec quelque hausse en province, au Haut-Katanga, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et au Lualaba, les autorités réfléchissent à un remaniement des mesures restrictives en place. L’Ouganda, a enfin repris sa campagne vaccinale après plusieurs semaines de rupture de stock, les indicateurs sont à la baisse. Au Kenya, le taux d’incidence est à nouveau en hausse, mais l’économie du tourisme est en danger et le gouvernement a renoncé à maintenir l’interdiction de tout rassemblement en vigueur depuis fin juin et la permission a été donnée aux établissements hôteliers d’accueillir des événements, réunissant au maximum 30 personnes. En Ethiopie aussi la courbe épidémique repart vers le haut, mais de graves conflits ont lieu dans le pays, où la pandémie n’est certes pas un problème prioritaire. Les chiffres communiqués par le Soudan du Sud, le Soudan (du Nord), le Tchad et le Niger restent bas et peut être peu significatifs. Par ailleurs, la Libye semble dans une situation très difficile. Un confinement strict a eu lieu le week-end dernier afin d’essayer d’endiguer la hausse des contaminations, mais le système de santé manque de moyens et de matériel. Le pays tente de s’approvisionner en vaccins.

Au Nigeria, la présence du variant Delta entraîne une résurgence du nombre de cas qui intervient dans un contexte de tensions dans le système de santé. Un mouvement de grève des médecins hospitaliers de Lagos est en cours, car ils souhaitent obtenir une revalorisation de leurs salaires (certains se plaignent surtout de ne pas avoir été payés depuis des mois). Le nombre de cas est aussi en hausse au Bénin, au Togo et en Côte d’Ivoire, mais les chiffres, même s’ils sont sous-évalués sont sans communes mesures avec ceux du vieux continent ou des Amériques (moins de 350 morts recensés en Côte d’Ivoire depuis le début de la pandémie, 113 au Bénin, 161 au Togo…). Au Sénégal, la situation sanitaire reste critique, surtout dans les hôpitaux,  mais la courbe épidémiologique s’améliore lentement et la vaccination s’accélère au rythme de la disponibilité des vaccins. En Gambie, le taux d’incidence grimpe très rapidement, les pays voisins et frontières tentent d’aider le pays en partageant quelques doses de sérum anti-Covid.

En Algérie, une troisième vague de contamination entraînant de nombreux décès continue de faire rage, même si le pic a été vraisemblablement atteint. La vaccination s’organise difficilement et moins de 2% de la population est complètement immunisée. L’oxygène manque cruellement, surtout dans les villes les plus peuplées. Le Maroc est également dans la tourmente du variant Delta et, si la vaccination avance bien, les gestes barrières ne paraissent pas suffisamment respectés. Un premier vaccinodrome (connecté, permettant de numériser le parcours des patients) a été installé dans la périphérie de Casablanca et d’autres centres similaires devraient ouvrir prochainement. En Tunisie, le pic épidémique est passé, mais les hôpitaux sont saturés et de nombreux décès sont à déplorer. La campagne vaccinale tente de rattraper son retard.

Amériques

Comme de nombreux pays, le Canada est confronté à une hausse des cas liée au variant Delta, mais la vaccination a connu un franc succès, 81% des Canadiens ont reçu leur première dose et 68% sont entièrement vaccinés. La frontières avec les Etats-Unis a rouvert le 9 août pour les Américains entièrement vaccinés et négatifs au Covid-19, mais uniquement dans le sens Canada/États-Unis. Le Canada a également annoncé que les voyageurs vaccinés du monde entier pourraient revenir dans le pays à partir du 7 septembre prochain, si la situation épidémiologique “reste favorable”.

Aux États-Unis, le nombre de cas de Covid-19 augmente à nouveau, touchant souvent les plus jeunes, non vaccinés. C’est surtout le Sud du pays (Missouri, Arkansas) et les abords du Golfe du Mexique (Louisiane, Mississippi, Alabama) qui sont pris d’assaut par le variant Delta, donc, là où le taux de vaccination de la population est le moins fort. Mais c’est en Floride que la situation est la plus inquiétante et les hôpitaux en grande difficulté. Le ministre de la Défense a annoncé que la vaccination deviendrait obligatoire d’ici mi-septembre pour tous les membres des forces armées américaines. Par ailleurs, les autorités américaines déconseillent à leurs ressortissants de se rendre en France même s’ils sont totalement vaccinés, en raison de la hausse du nombre de cas dans l’hexagone…

L’épidémie reprend également de l’ampleur au Mexique, mais grâce à la vaccination (51% des mexicains ont reçu une première dose et 28% sont entièrement vaccinés) et malgré un taux de létalité important, l’occupation des hôpitaux reste loin du pic de cet hivers, seule la moitié des lits sont occupés.

Le variant Delta n’a pas épargné l’île de Cuba, qui fait face à une hausse significative des cas de Covid-19 et de décès liés à la maladie. La situation est très alarmante dans les îles françaises des petites Antilles. En Martinique, les commerces, les lieux de culture et de loisir, dont les plages, sont fermés et les touristes invités à quitter l’île. La Guadeloupe connaîtra le même sort à partir du vendredi 13 août. Plus de 270 soignants et 60 pompiers de métropole, tous volontaires, sont arrivés dans la nuit de mardi à mercredi en renfort du personnel hospitalier débordé en Martinique et en Guadeloupe.

Au Brésil, le taux d’incidence est pour l’instant en baisse, mais le variant Gamma, découvert dans le pays et jugé très contagieux circule dans la région Grand Est, sans avoir toutefois détrôné le variant Delta, toujours majoritaire. La vaccinnation progresse à travers le pays. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus et sur l’avancement des campagnes de vaccinations dans la plupart des pays de cette zone géographique .

Asie

En Inde, le taux d’incidence baisse encore, mais face à la crainte d’une nouvelle vague d’infections au Covid-19, la campagne de vaccination s’accélère. Le pays vient d’approuver l’utilisation en urgence du vaccin à injection unique Johnson & Johnson (d’autres vaccins sont utilisés mais aussi fabriqués en Inde), mais malgré les efforts déployés, à peine 8% de la population indienne a reçu deux injections. Au Sri Lanka, le nombre quotidien d’infections au Covid-19 a doublé en un mois, la campagne de vaccination se poursuit. En Chine, le Variant Delta continue de se propager et des dépistages massifs sont imposer afin de tenter d’endiguer les contaminations. Des confinements locaux sont en cours et plusieurs régions subissent des restrictions de déplacement. En Birmanie (Myanmar) sur fond de crise politique grave, même si le pic de l’épidémie semble passé, la situation sanitaire reste extrêmement inquiétante. Moins de 3 % de la population est entièrement vaccinée, les décès se multiplient et le matériel médical, les médicaments et l’oxygène sont plus que rares. Le nombre de cas repart également légèrement à la hausse au Népal. Le pays sort d’une deuxième vague dévastatrice d’infections qui a submergé les hôpitaux et provoqué des pénuries d’oxygène et de médicaments. La vaccination s’étend à travers le pays, aidée par des dons de sérums de Chine et d’Inde et quelques achats de doses. Le dispositif Covax semble avoir promis beaucoup plus que ce qui a été réellement fourni.

En Thaïlande, les cas de Covid-19 et les décès recensés quotidiennement atteignent des records. Des manifestations ont lieu, surtout à Bangkok, pour demander une réforme politique de la monarchie, une meilleure gestion de l’épidémie et de la campagne vaccinale. Le Vietnam est confronté également à une vague de cas de Covid sans précédent. Un confinement a été instauré dans le sud et, bien que les chiffres soient très loin de ceux de pays comme la France, la virulence du variant Delta et le peu de personnes totalement immunisées (environ 9% de la population) inquiètent les autorités. Moins de cas sont signalés ces derniers jours au Cambodge, où la vaccination avance plutôt efficacement. Certaines mesures restrictives sont assouplies et à Phnom Penh l’interdiction de repas dans les restaurants a été annulée et remplacée par des conditions d’ouvertures strictes. En Malaisie, où les cas de coronavirus se multiplient, la crise sanitaire se mêle à une crise politique. Malgré tout, depuis le 10 août, les restrictions sanitaires vont être allégées pour les personnes entièrement vaccinées sur une large partie du territoire. Ces personnes immunisées seront autorisés à prier dans les lieux de culte, ou encore à manger au restaurant. Même si les chiffres communiqués affichent une tendance à la baisse, l’Indonésie n’est pas sortie d’affaire. La dernière vague de l’épidémie, plus meurtrière que les précédentes, laisse le système de santé éreinté. Les Indonésiens ont majoritairement reçu des doses du vaccins chinois Sinovac qui semble malheureusement être moins efficace contre le variant Delta. Le pays cherche à diversifier ses approvisionnement en vaccins afin de mieux protéger sa population. L’épidémie reprend aussi aux Philippines, où à peine 10% de la population est totalement vaccinée. Les hôpitaux sont à nouveau débordés et un confinement, qui étrangle encore davantage une économie dévastée par les vagues précédentes de la pandémie, est en cours dans Manille et sa région.

Au Japon la courbe des contaminations au Covid-19 est en hausse depuis plusieurs semaines. C’est le variant Delta et non les Jeux Olympiques (qui se sont déroulés presque entièrement à huis clos et avec de nombreuses restrictions pour tous les participants) qui serait en cause. Le pays ayant été épargné par les premiers assauts du virus, la campagne de vaccination a pris du retard. Cette semaine, en Corée du Sud, le nombre quotidien de cas supplémentaires de Covid-19  a atteint son plus haut niveau et la campagne de vaccination se déroule moins vite que prévu. Un couvre-feu et de nombreuses restrictions sont en vigueur, surtout dans la région de Séoul.

L’Iran reste le pays le plus touché du Moyen-Orient. Le nombre de contaminations et de décès ne cesse de croître et les statistiques officielles semblent largement sous-évaluées. Le rythme de la vaccination accélère mais les hôpitaux sont totalement débordés. En Arabie Saoudite, où l’épidémie est sous contrôle, les autorités du pays ont décidé d’autoriser les pèlerins vaccinés contre le coronavirus et venant de l’étranger à effectuer la omra (le petit pèlerinage à la Mecque).

Europe

Malgré les prévisions les plus pessimistes sur le variant Delta, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a fortement baissé au Royaume-Uni, ce qui n’est malheureusement pas une généralité en Europe. De nombreux pays sont confrontés à une nouvelle hausse des cas d’infections et tous les moyens sont utilisés pour encourager la vaccination. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, les villes de Sydney et de Melbourne sont toujours confinées. L’épidémie se propage malgré les restrictions imposées et à peine plus de 20% des Australiens ont reçu deux doses de vaccin, en raison de problèmes d’approvisionnement et d’une grande méfiance vis à vis des sérums anti-Covid au sein de la population.

La situation sanitaire se détériore en Polynésie française où l’état d’urgence et un couvre-feu de 21 h à 4 h ont été rétablis depuis hier soir (mercredi 11 août). Si l’épidémie continue de progresser, d’autres restrictions pourraient suivre, comme un confinement de la population.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR