fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Frédéric Petit : “ce n’est pas le début d’un Polexit”

Frédéric Petit, député des Français établis en Allemagne, Europe centrale et Balkans a répondu aux questions du Mouvement démocrate sur la place de la Pologne au sein de l’Union européenne après l’avis du Tribunal constitutionnel polonais.

Publié

le

Frédéric Petit : "ce n’est pas le début d’un Polexit"

Le 12 octobre dernier, Frédéric Petit, député des Français établis en Allemagne, Europe centrale et Balkans répondait à une série de questions concernant la situation polonaise et l’avenir de l’Union européenne (UE) suite à l’avis du Tribunal constitutionnel polonais. “Ce qu’il s’est passé en Pologne, tout d’abord, ce n’est pas le début d’un Polexit“, précise avant toute chose Frédéric Petit.

En effet, une décision historique a été rendue le jeudi 7 octobre par le Tribunal constitutionnel, la plus haute juridiction polonaise, contre la suprématie absolue du droit communautaire européen. La cour a déclaré que certains articles du traité de l’UE étaient “incompatibles” avec la Constitution polonaise. Les articles visés concernent la réforme judiciaire menée par le parti conservateur nationaliste au pouvoir. A cet égard Frédéric Petit rappelle que “le Tribunal Constitutionnel ne dit pas que le droit polonais est désormais supérieur au droit européen. Le tribunal ne se prononce pas là-dessus.”

Remise ne cause du droit européen inédite ? Influence sur les autres pays de l’UE ? L’UE peut-elle répondre à ce défi ? Assiste t-on à un retour en force du nationalisme sur le droit de l’UE ? Autant de questions auxquelles Frédéric Petit répond et nous éclaire.

L’intégralité de l’interview ici.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR