fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Ma retraite en Europe : la Norvège

Prendre sa retraite en Europe ? C’est le choix de 8,3% des retraités français. Français à l’étranger s’est intéressé aux conditions de la retraite dans 32 pays européens. Cet article se focalise sur la Norvège.

Publié

le

Ma retraite en Europe la Norvège

Septième pays le plus riche du monde en PIB par habitant, la Norvège vous offre un des meilleurs niveaux de vie au monde. En 2017 il a été élu “pays le plus heureux du Monde” par le World Happiness Report de l’ONU et en 2020 comme troisième pays le plus attractif pour prendre sa retraite d’après l’étude de Natixis.

L’étude place le pays à la deuxième place pour le critère de qualité de vie, les Norvégiens apparaissent en effet bien souvent dans les classements des citoyens les plus heureux au monde. Ils désignent cette culture du bien-être sous le terme de « hygge ». Un des points qui participe de ce sentiment de bonheur et d’attachement à son pays est le sentiment de sécurité qui prévaut en Norvège, avec notamment un taux record de 0,4 homicide pour 100 000 habitants (OCDE, 2018). Ainsi, 90% des Norvégiens déclarent à ce sujet se sentir en sécurité lorsqu’ils marchent seuls la nuit.

Le coût de la vie y est élevé, notamment dans l’achat immobilier. Par conséquent, il est plus intéressant de louer un bien.

Il n’y a aucun décalage horaire entre la Norvège et la France et le vol entre Paris et Oslo dure environ 2h30, permettant ainsi de ne pas être coupé de l’Hexagone et de ses proches pendant une longue période.

Si les langues officielles du pays sont le bokmål et le nynorsk, qui constituent à elles deux le norvégien, il n’y a pas d’inquiétude à avoir concernant votre communication avec les locaux qui étudient l’anglais depuis l’âge de neuf ans à l’école. La quasi-totalité de la population est bilingue, d’autant que la langue des affaires reste bien sûr l’anglais. Pour autant, la nature réservée des Norvégiens se traduit parfois par une difficulté à accorder sa confiance rapidement. Dès lors, l’apprentissage du norvégien pour les plus téméraires peut constituer le sésame qui accélérera grandement votre intégration.

L’étude Natixis insiste sur les atouts environnementaux de la Norvège, et notamment sur la qualité de l’air. Le pays se fixe des objectifs ambitieux en termes de réduction des gaz à effet de serre d’ici 2030 ; critère important pour une retraite dans un environnement plus sain.

Au plan géographique, 60% de la superficie du territoire est composée de montagnes, lacs et tourbières. Il existe près d’une cinquantaine de parcs nationaux protégés qui accueillent bon nombre de randonneurs et de skieurs. Véritables symboles de la Norvège, les fjords, classés au patrimoine de l’Unesco, sont également des environnements marins très riches et protégés..

Grâce à la présence du Gulf Stream, le climat est plutôt tempéré sur les côtes mais reste très frais dans les terres et dans le nord du pays. Les Norvégiens aiment ce climat et le revendiquent avec un dicton national : « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements. »

Fiscalité :

Il n’est pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa pension retraite française (sauf l’Allocation de solidarité aux personnes âgées et l’Allocation supplémentaire d’invalidité car ces prestations sont soumises à condition de résidence en France). Il convient d’informer les caisses de retraite du changement de résidence.

La convention fiscale franco-norvégienne du 19 décembre 1980 prévoit que les pensions versées au titre d’une activité professionnelle antérieure à un résident d’un Etat ne sont imposables que dans cet État. Elle permet aux retraités de ne pas payer de double-imposition.

Santé :

La Norvège est classée troisième dans le classement, Health Consumer Powerhouse, des pays ayant le meilleur système de santé. En Norvège la santé n’est pas totalement gratuite, une partie du salaire est retenue mensuellement afin de financer les soins de santé. Afin de bénéficier de ce système, il vous suffit de vous affilier au Folkeregister, le registre national de la population,  et de remplir le formulaire S1 . En tant que citoyen de l’UE, la carte européenne d’assurance maladie est valable dans le pays. A demander 20 jours au moins avant le départ, elle est valable 2 ans maximum et sa durée ne peut pas dépasser la durée de vos droits. Cette carte vous permettra d’accéder aux professionnels de santé et hôpitaux, dans les mêmes conditions et tarifs que les assurés du pays. Seul le ticket modérateur peut toutefois rester à payer. Vous pouvez la demander ici : www.service-public.fr.  Sans elle, il faut régler la totalité des frais pour les soins reçus, conserver toutes les factures et justificatifs puis les présenter à l’organisme d’assurance maladie avec le formulaire cerfa n°12267*03  « soins reçus à l’étranger » afin de percevoir le remboursement des soins. Pour ce qui est des prix, il faut compter environ 180 NOK (17 euros) pour une consultation chez le médecin, cependant si le patient atteint la somme de 2 000 NOK de rendez-vous, il se verra exempté de frais jusqu’à la fin de l’année.

> Infos Pratiques :

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l❜étranger

GRATUIT
VOIR