fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 22 au 27 décembre.

Tour d’horizon de l’actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 22 au 27 décembre.

Publié

le

Tour d'horizon de l'actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 22 au 27 décembre.

Afrique

Soudan

Le troisième anniversaire de la destitution du dictateur Omar el-Bechir a donné lieu à des rassemblements à Khartoum le 19 décembre. Plus de 200 personnes ont été blessées à cette occasion par des tirs à balles réelles et des gaz lacrymogènes, alors que la foule s’approchait du palais présidentiel. Les dizaines de milliers de manifestants ont scandé leur opposition au régime militaire qui s’est encore illustré par le coup d’État du général Abdel Fattah al-Burhan le 25 octobre dernier. Ce dernier coup de force avait causé la mort d’au moins 45 personnes et fait des centaines de blessés. Plus largement, l’instabilité socio-politique du Soudan s’exprime aussi au Darfour où les heurts entre groupes armés sévissent en raison du vide sécuritaire qui prévaut dans cette région ouest du pays.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

Irak

La «zone verte» de Bagdad – enclave ultra-sécurisée où siège notamment l’ambassade américaine – a de nouveau été visée par deux tirs de roquette le 19 décembre dernier. L’un des deux projectiles a été détruit et l’autre s’est écrasé à quelques centaines de mètres de sa cible. Non revendiqués, ces tirs visent à nouveau les intérêts et les troupes américaines en Irak, dans la continuité des attaques régulières de ces derniers mois, provenant essentiellement de milices pro-iraniennes qui exigent le départ définitif des troupes américaines avant le 31 décembre. Pour rappel, celles-ci ont été présentes en Irak entre l’invasion du pays en 2003 et jusqu’en 2011, et depuis 2014 au titre de la lutte antiterroriste. Il convient aussi de relever que cette attaque du 19 décembre est survenue une dizaine de jours après l’annonce par les autorités irakiennes de la fin de la mission de combat des troupes de la Coalition internationale en Irak.

Libye

De grandes incertitudes demeurent quant à la tenue de l’élection présidentielle prévue le 24 décembre prochain. Les tensions institutionnelles entre le Haut Conseil d’État (basé  dans la capitale Tripoli) et la Chambre des représentants (sise à Tobrouk, ville portuaire de la côte Est) illustrent ce climat de défiance, et des milices armées ont encerclé plusieurs sites gouvernementaux ces derniers jours afin d’exiger le report du scrutin. Voilà dix ans que la Libye est en plein chaos depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi, aux commandes du pays pendant plus de quarante ans.

Amériques

Chili

L’élection présidentielle du 19 décembre a rendu son verdict avec la victoire de Gabriel Boric, candidat de la gauche chilienne qui a obtenu 55,87% des suffrages face à son rival, Jose Antonio Kast, qui se réclamait de l’héritage d’Augusto Pinochet. La victoire de Gabriel Boric s’inscrit dans le prolongement d’un long mouvement social qui a explosé en octobre 2019 suite à une augmentation des tarifs de transports en commun, mettant définitivement sur la sellette l’ancien président Sebastián Piñera. Le nouveau chef d’État chilien prône des réformes sociales et l’avènement d’une nouvelle Constitution, mais la grande polarisation politique qui a marqué cette consultation électorale fait toujours peser le risque de heurts entre les partisans des deux camps ou avec les forces de l’ordre.

Colombie

Le périmètre de l’aéroport de Cúcuta (CUC), au nord-est du pays à la frontière avec le Venezuela, a été touché le 14 décembre dernier par deux explosions qui ont fait trois victimes dont un assaillant présumé. Cette région où opèrent plusieurs groupes rebelles (ELN et des dissidents des FARC) a été visée ces derniers mois par une série d’attentats, comme le 25 juin lorsque l’hélicoptère qui transportait le président Iván Duque a été ciblé par des tirs. En juin et en août, des attaques à la voiture piégée ont blessé une quarantaine de militaires et une quinzaine de civils et de policiers. Le 11 septembre, cinq militaires ont été tués et plusieurs ont été blessés dans une attaque du même type. Enfin, le 17 décembre dernier, c’est un commissariat de police qui a été visé par une attaque à la bombe sans toutefois faire de victimes.

Asie-Pacifique

Malaisie

Près de 30.000 personnes ont dû quitter leur domicile le 19 décembre suite aux pires inondations que le pays ait connu depuis 2014. De nombreux axes routiers ont été bloqués par les crues, notamment dans l’État de Selangor qui entoure les districts fédéraux de Kuala Lumpur et de Putrajay.

Philippines

Dans cet archipel du Sud-Est asiatique, c’est le passage du typhon Rai qui a fait des ravages entre le 17 et le 19 décembre avec un lourd bilan d’au moins 375 morts et plusieurs centaines de blessés selon les dernières estimations. Survenue tardivement – la saison des typhons s’étend habituellement de juillet à octobre – , cette catastrophe climatique est l’une des plus importantes de ces dernières années. Au moins 300.000 personnes ont été contraintes d’évacuer leur domicile tandis que les opérations de secours se poursuivent dans les zones sinistrées.

Monde

Sécurité globale

La période des fêtes de fin d’année coïncide partout dans le monde avec une hausse des taux de délinquance. Un phénomène prégnant surtout dans les grandes villes, même si les effets des différentes restrictions en lien avec la crise sanitaire pourraient cette année infléchir cette tendance. Par ailleurs, la menace terroriste reste patente à proximité des lieux de culte et des rassemblements festifs. Au Nigeria par exemple, le groupe Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP) a déjà menacé de perturber les célébrations de Noël entre le 24 et le 26 décembre dans l’État d’Adamawa, au nord-est du pays, à la frontière avec le Cameroun.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR