fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Une instance luxembourgeoise spécialisée dans l’accueil des étrangers

Au Grand-Duché, organe consultatif du gouvernement, le Conseil national pour étrangers (CNE) travaille sur les questions liées à leur intégration.

Publié

le

Une instance luxembourgeoise spécialisée dans l'accueil des étrangers

Le Luxembourg compte parmi ses résidents 48% d’étrangers et plus de 200 000 frontaliers  traversent quotidiennement ses frontières. Créé en 1993[1], le Conseil national pour étrangers « est le seul organisme actuel qui représente les étrangers et les frontaliers au Luxembourg », comme le précise Munir Ramdedovic, son actuel président. Cette instance est d’ailleurs chargée de remettre tous les ans au Gouvernement un rapport sur l’intégration des étrangers dans le pays.

Sa mission est inscrite dans une loi de décembre 2008[2] , il lui est confié « d’étudier, de donner son avis, soit de sa propre initiative, soit à la demande du Gouvernement, les problèmes concernant les étrangers et leur intégration ».

Ainsi, le CNE rend des avis sur les projets de loi qui concernent les non-Luxembourgeois, mais peut aussi présenter au gouvernement toute proposition qu’il juge utile à l’amélioration de la situation des étrangers au Luxembourg.

> Lien utile

Site du CNE.

[1]loi du 27 juillet 1993 concernant l’intégration des étrangers au Grand-Duché de Luxembourg ainsi que l’action sociale en faveur des étrangers.

[2]Loi du 16 décembre 2008 concernant l’accueil et l’intégra8on des étrangers au Grand-Duché de Luxembourg

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR