fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 9 au 14 mars

Tour d’horizon de l’actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 9 au 14 mars.

Publié

le

Tour d'horizon de l'actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 9 au 14 mars.

Europe/Communauté des États indépendants (CEI)

Ukraine

L’avancée des troupes russes et les importantes frappes aériennes rapportées dans de nombreuses villes ukrainiennes continuent de provoquer l’exode massif de la population locale vers les pays limitrophes. À l’issue de la troisième séquence de pourparlers entre les deux parties, Moscou a annoncé le début de «cessez-le-feu locaux» le mardi 8 mars au matin pour permettre l’évacuation des civils des villes de Kiev, Kharkiv, Tchernihiv, Soumy et Marioupol. Toutefois, ce même jour, le ministère de la Défense ukrainien dénonçait «une attaque en direction du couloir humanitaire» de Marioupol. Les jours précédents, la proposition de Moscou de diriger des couloirs humanitaires vers la Russie et son alliée biélorusse avait été rejetée sans surprise par l’Ukraine. Les tentatives de contestation de cette guerre, dans une cinquantaine de villes russes, ont donné lieu à l’arrestation de plus de 4.000 personnes le 6 mars.

Région

Les conséquences de l’invasion russe en Ukraine depuis le 24 février dernier se sont traduites à ce jour par le départ de près de 2 millions d’Ukrainiens de leur pays, selon les estimations du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) en date du 8 mars. L’Agence des Nations unies pour les réfugiés estime par ailleurs que 4 millions de personnes supplémentaires pourraient se joindre à cet exode si l’offensive militaire russe devait se prolonger dans les semaines à venir. À ce titre, les pays voisins de l’Ukraine, notamment la Pologne, sont confrontés à des difficultés logistiques circonscrites, pour l’heure, aux zones frontalières, avec une forte demande sur les moyens de transport, logements, biens de première nécessité, etc. Toutefois ces perturbations pourraient affecter progressivement les grands centres urbains de ces pays. En outre, le risque existe que l’accueil de ces réfugiés en nombre et la construction de structures d’hébergement fasse l’objet, à terme, de certains mouvements de contestation dans les pays d’accueil.

Afrique

Burkina Faso

Un gouvernement de transition composé de 25 ministres a été nommé le 5 mars par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, chef de la junte militaire à l’origine du coup d’État qui a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré le 24 janvier dernier. La mise en place de ce gouvernement fait suite à la nomination, la semaine dernière, d’un nouveau Premier ministre civil, Albert Ouédraogo. Cette nouvelle instance dirigeante, prévue pour exercer durant trois ans conformément à l’agenda de transition fixé par le colonel Damiba, devra parmi ses missions tenter d’endiguer l’insécurité croissante dans certaines parties du pays, particulièrement dans le nord ou les attaques de groupes et individus armés sont récurrentes.

Amériques

Colombie

Les élections législatives et les primaires pour désigner les candidats à la présidentielle du 29 mai 2022 seront organisées ce dimanche 13 mars dans un climat tendu, à l’image de l’attaque perpétrée contre une station de police dans le quartier de Sierra Morena, à Bogota le 5 mars dernier. En marge de ces rendez-vous électoraux, plusieurs groupes armés – en particulier l’Armée de libération nationale (ELN) et les dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) – sont susceptibles de mener des actions violentes dans le dessein de perturber ce processus électoral.

Asie-Pacifique

Australie

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la côte Est du pays depuis près de deux semaines ont causé la mort de 20 personnes selon le bilan des autorités locales en date du 8 mars. Ces pluies records, conséquence du phénomène climatique «La Niña» ont également produit d’importants dommages d’infrastructures, avec des perturbations dans le maintien des services essentiels et des pénuries dans l’approvisionnement des biens de première nécessité. Ces perturbations logistiques sont particulièrement notables dans les États de Victoria, de Queensland et de Nouvelle-Galles-du-Sud, notamment dans l’agglomération de Sydney. Dans ce dernier État, les pluies torrentielles et de violentes tempêtes continuent de sévir pour la deuxième semaine consécutive.

Inde

Le résultat des élections législatives dans les États de Goa, Manipur, Punjab, Uttar Pradesh et Uttarakhand est attendu le 10 mars. Le bilan de ce scrutin aura valeur de test quant à la popularité du Premier ministre Narendra Modi, mise à mal par sa gestion de la crise sanitaire, à deux ans des élections générales de 2024 qui détermineront son avenir à ma tête du pays. En termes sécuritaires, les rassemblements prévus en marge de l’annonce des résultats officiels sont susceptibles d’entraîner des perturbations dans les déplacements et des violences sporadiques entre militants politiques rivaux ont déjà été signalées dans plusieurs Etats indiens.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR