fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment Réseau Canopé accompagne la transformation de l’école en France et à l’international

Et si la crise du Covid-19 avait eu aussi du bon ? Opérateur historique de l’Éducation nationale chargé de former les enseignants tout au long de la vie, Réseau Canopé a fait sa mue à l’occasion de la continuité pédagogique qu’il a fallu déployer en réponse aux confinements successifs

Publié

le

Marie-Caroline MISSIR directrice de la redaction lEtudiant fevrier 2016

C’est une petite révolution ! Avec 101 ateliers en France et 1 260 0 collaborateurs, Canopé développe des solutions hybrides au service du monde éducatif. Tout est parti d’un travail d’observation, au début de la crise du Covid-19, détaille Marie-Caroline Missir, directrice générale de Canopé, nommée elle-même quinze jours avant le début de la pandémie : « On a été très attentifs à ce qui se passait sur les réseaux sociaux, sur les échanges entre enseignants et on s’est dit très rapidement qu’il manquait un agrégateur de tous les contenus et les ressources pédagogiques dont vont avoir besoin les enseignants dans cette crise. Très rapidement, on s’est aperçu que ce n’était pas suffisant et on a basculé toute notre offre de formation entièrement à distance sur Canotech[1], avec des modules et des webinaires, sur des formats volontairement courts parce que les enseignants n’ont pas toujours le temps de se former.» Ces programmes restent accessibles aujourd’hui, en direct ou en replay. Ainsi était née l’idée de Canotech, un canal de formation lancé dès mars 2020 sur Internet. Depuis, près de 200 000 profs ont été séduits par ce modèle de formation inédit.

Et ce n’est pas tout : « Nous intervenons aussi physiquement, précise aussi Mme Missir, car la particularité de Canopé, c’est d’avoir des ateliers de proximité (tiers-lieux) dans chaque département, en métropole et outre-mer, où l’enseignant pousse la porte et peut venir se former en présentiel auprès de nos médiateurs qui les accompagnent pour leurs projets pédagogiques dans leur formation.» Ces modules s’articulent autour de plusieurs thématiques comme les métiers de l’humain, l’accompagnement des élèves en difficulté (remédiation), ou encore l’hybridation et le numérique éducatif : comment réinventer sa façon de faire classe dans des conditions dégradées ou à distance.

Développement professionnel des enseignants

Réseau Canopé est partenaire de l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) sur un de ses projets phares, baptisé «e-inspé». L’idée est d’accompagner chaque enseignant dans son développement professionnel dès le début de sa carrière. Canopé porte le projet aux côtés du Secrétariat général pour l’investissement, de la Dgesco et du réseau des Inspé. Cet institut de formation des professeurs en ligne permet, dès cette année, de concevoir des formations initiales ainsi que pour les enseignants débutants et contractuels. Ce projet est aussi développé en partenariat avec le CNAM, Synlab, le CNED, France Éducation international et l’Onisep. «C’est une plateforme de formation à la fois initiale et continue des enseignants, explique Mme Missir. Nous travaillons avec l’AEFE sur des modules de formation à distance, selon leurs besoins, de préparation aux examens, par exemple.» Le projet a débuté il y a un an, il devrait s’étaler sur dix ans avec un financement public de 10 millions d’euros.

«Notre intervention internationale et notre accompagnement des élèves qui apprennent en français dépasse le cadre de l‘AEFE, explique encore Mme Missir, on est sollicité par les postes diplomatiques directement dans plusieurs pays, au Liban, en Égypte ou au Maroc, et également par les grands bailleurs internationaux, par exemple, l’Unesco, avec qui on opère un grand programme dans 10 pays d’Afrique de l’Ouest pour former les professeurs  sur place, où on se déplace aussi, et mettre à disposition des ressources pédagogiques en français de qualité.» Réseau Canopé collabore notamment avec le ministère marocain de l’Éducation, du Préscolaire et des Sports (MENPS) afin de produire des contenus d’enseignement destinés à améliorer l’enseignement en langue française des matières scientifiques dans les sections internationales au niveau lycée. Une version marocaine du logiciel Canoprof est ainsi spécifiquement développée.

De nombreux projets sont également développés avec les Instituts français comme au Caire ou à Dubaï en marge de l’Exposition universelle.

Enfin, certaines de nos productions à destination du grand public sont très appréciées des familles et des enseignants expatriés comme Le Fondamentaux[2], et nous les proposons dans différents contextes éducatifs internationaux.

[1] https://www.reseau-canope.fr/actualites/actualite/canotech-presente-la-nouvelle-version-de-son-site.html

[2] https://lesfondamentaux.reseau-canope.fr/international

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR