fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Le visa du nomade numérique en Islande

De nombreux pays ont saisi l’occasion d’attirer les télétravailleurs étrangers sur leur territoire avec l’instauration de visas spécifiques. Des mesures où tout le monde s’y retrouve, avec une relance de l’économie de ces territoires et un accès facilité pour les nomades numériques. Français à l’étranger a sélectionné une vingtaine de pays pour étayer ce dossier et aujourd’hui, nous partons sur une île à la limite du cercle polaire arctique : l’Islande.

Publié

le

Le visa du nomade numérique en Islande

Pays insulaire de l’océan Atlantique, l’Islande offre une proximité avec la nature unique : volcans, glaciers, plages de sable noir, aurores boréales et sources d’eau chaude naturelles, parfaites pour se détendre après une journée de travail. La qualité de vie du pays attire bon nombre de nomades numériques qui, même s’ils ne maîtrisent pas l’islandais, la langue officielle, pourront tout de même s’exprimer en anglais, une langue parlée et comprise par une grande majorité des habitants.

Le “Remote Work Long-Term Visa”

Les nomades numériques ayant la citoyenneté européenne ou faisant partie de l’Espace économique européen ont, selon la loi européenne, le droit d’entrer et de se déplacer librement sur le territoire islandais ; et sont ainsi exemptés du “Remote Work Long-Term Visa”. Ils peuvent séjourner et travailler en Islande sans enregistrement préalable jusqu’à trois mois suivant leur arrivée, ou six mois s’ils recherchent un emploi. Au-delà de ces périodes, les citoyens européens doivent s’enregistrer auprès de “Registers Iceland”.

En revanche, les ressortissants des autres pays doivent adresser une demande auprès de la Direction de l’Immigration de l’Islande afin d’obtenir un “Remote Work Long-Term Visa” qui leur permettra de vivre et de télétravailler légalement en Islande pour une durée de 180 jours, soit six mois.

Les frais du “Remote Work Long-Term Visa” s’élèvent à 12 000 couronnes islandaises, soit approximativement 87 euros ; ils doivent être payés avant de soumettre sa demande de visa papier, accompagnée des documents nécessaires, par courrier à la Direction de l’Immigration. Ci-dessous l’adresse postale :

Directorate of Immigration
Dalvegur 18
201 Kópavogur
Iceland

> Conditions d’éligibilité au visa

  • Être originaire d’un pays hors Union européenne (UE), l’Espace économique européen (EEE), ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE) ;
  • Ne pas avoir besoin de visa pour se rendre en Islande ;
  • Ne pas avoir reçu de la part des authorités islandaises un “long-term visa” au cours des douze derniers mois ;
  • Le but du séjour est de travailler à distance depuis l’Islande ;
  • Le nomade numérique n’a pas l’intention de résider en Islande à long terme ;
  • Gagner un salaire mensuel de 1 000 000 couronnes islandaises (7 128 euros) par mois si vous êtes seul, ou 1 300 000 couronnes islandaises (9 266 euros) par mois si vous venez accompagné de votre conjoint.e.

> Documents à fournir

  • Le reçu de paiement des frais de visa ;
  • Le formulaire de demande de visa dûment rempli ;
  • Une photo d’identité (35mm x 45mm) datant de moins de six mois ;
  • Une copie du passeport ;
  • Une assurance santé valide ;
  • Un contrat de travail ;
  • Une preuve que vous disposez de revenus suffisants pour toute la durée de votre séjour, soit 1 000 000 couronnes islandaises (7 128 euros) par mois si vous êtes seul, ou 1 300 000 couronnes islandaises (9 266 euros) par mois si vous venez accompagné de votre conjoint.e ;
  • Un extrait de casier judiciaire vierge.

Si votre conjoint vous accompagne :

  • Un acte de mariage ou un document confirmant que vous et votre partenaire avez habité ensemble pendant au moins un an minimum ;

Si vos enfants vous accompagnent :

  • Les actes de naissance ;
  • Des documents prouvant que vous avez la garde de vos enfants, si cela s’applique ;
  • Des documents concernant la scolarité des enfants âgés de 6 à 16 ans : vous devez prouver que les enfants a) suivront une scolarité à distance avec une école de votre pays d’origine, b) seront inscrits dans une école islandaise ou c) recevront un enseignement à domicile.

Tous les documents à fournir pour compléter la demande de visa doivent être traduits en anglais.

Couverture internet

L’Islande dispose d’une très bonne couverture internet, et la grande majorité des foyers sont équipés de la fibre optique grâce à trois opérateurs téléphoniques couvrent le pays : Siminn, Nova et Vodafone. De même, beaucoup de lieux publics tels que les hôtels, les cafés, les bars et les restaurants offrent souvent un accès gratuit au Wi-Fi.

Fiscalité

Il existe une convention fiscale entre la France et l’Islande, signée le 29 août 1990, afin d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu. En revanche, le nomade numérique ne pouvant séjourner plus de 180 jours en Islande dans le cadre du “Remote Work Long-Term Visa”, il restera soumis au régime fiscal de son pays d’origine.

Liens utiles

Faire sa demande de visa :

http://utl.is/files/Eydublod/L-802_Long_term_visa_for_remote_work.pdf

Trouver un espace de coworking en Islande : https://www.coworker.com/iceland

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR