fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Le visa du nomade numérique à Taïwan

De nombreux pays ont saisi l’occasion d’attirer les télétravailleurs étrangers sur leur territoire avec l’instauration de visas spécifiques. Des mesures où tout le monde s’y retrouve, avec une relance de l’économie de ces territoires et un accès facilité pour les nomades numériques. Français à l’étranger a sélectionné une vingtaine de pays pour étayer ce dossier et aujourd’hui, nous terminons notre voyage en Asie de l’Est, sur l’île de Taïwan.

Publié

le

Le visa du nomade numérique à Taïwan

Taïwan est une île située dans la mer de Chine orientale, entourée par la Chine à l’ouest, les Philippines au sud et le Japon au nord-est. Tandis que la côte-est est la plus montagneuse et la plus traditionnelle, la côte-ouest est la partie la plus peuplée, notamment dans la capitale Taipei, une ville très urbanisée et développée qui attire de plus en plus de voyageurs pour le tourisme.

Le “Gold Card Visa”

Créé en 2018, le “Gold Card Visa” est un visa 4-en-1 qui comprend un visa résident, un permis de travail, un certificat de résident étranger prouvant que l’on peut vivre à Taïwan légalement et un permis d’entrée permettant de quitter et de revenir à Taïwan plusieurs fois durant une période allant de 1 à 3 ans qui équivaut à la durée de validité du visa.

La demande de visa se fait en ligne sur le site dédié Taïwan Employment Gold Card Office. Quant aux frais du “Gold Card Visa”, ils varient en fonction de la durée du visa mais sont généralement compris entre 100 € et 310 €.

> Conditions d’éligibilité au visa

  • Travailler dans l’un de ces domaines : sciences et technologie, économie, éducation, arts et culture, sport, finance, droit, architecture et défense nationale ;
  • Gagner un salaire mensuel minimum de 160 000 TWD (Nouveau dollar de Taïwan) soit environ 5 250 €.

> Documents à fournir

  • Une copie du passeport ;
  • Une photo d’identité aux dimensions 35 mm x 45 mm ;
  • Visas et permis de séjour taïwanais antérieurs, le cas échéant ;
  • Dates de toutes les fois où vous avez travaillé à Taïwan ;
  • Copies de tous les documents nécessaires à l’appui de votre demande (y compris une preuve d’emploi, de revenu, etc.)

Tous les documents à fournir pour compléter la demande de visa doivent être traduits en chinois ou en anglais et mis en ligne par le biais de la plateforme Taïwan Employment Gold Card Office.

Couverture internet

Taïwan dispose d’une couverture internet d’excellente qualité avec une vitesse de connexion allant jusqu’à 80Mbps en moyenne. L’île offre également plus de 50 000 hotsposts Wi-Fi permettant une connexion gratuite à internet.

Fiscalité

Il existe une convention fiscale entre la France et Taïwan, signée le 29 décembre 2010, afin d’éviter les doubles impositions en matière d’impôts sur le revenu. Le nomade numérique sera imposable sur ses revenus par le gouvernement taïwanais s’il réside dans le pays plus de 90 jours au cours d’une période de 12 mois. Si le séjour ne dépasse pas les 90 jours, le nomade numérique restera soumis au régime fiscal français.

Liens utiles

Faire sa demande de visa : https://goldcard.nat.gov.tw/en/apply/

Trouver un espace de coworking à Taïwan : https://www.coworker.com/taiwan

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR